TROISIÈME VICTOIRE POUR ROMAIN DUMAS AU ‘PIKES PEAK’ !

 

 

PIKE-PEAK-  Le Sommet

 

Le pilote Français Romain Dumas, a décroché ce dimanche 25 juin 2017, sa troisième victoire à Pikes Peak

En effet, déjà vainqueur des éditions 2014 et 2016, Romain Dumas a remporté pour la troisième fois, la célèbre course vers les nuages.

 

PIKES-PEAK-2017-ROMAIN-DUMAS-HEUREUX-de-cette-3ème-et-nouvelle-victoire-le-dimanche-25-juin

 

Au volant de la Norma MXX RD Limited, il conserve donc son titre, performance qui n’avait plus été réalisée depuis « Monster » Tajima (de 2006 et 2011).

Le pilote natif d’Alès n’a en revanche pas pu montrer l’étendue de sa compétitivité et atteindre son second objectif – se rapprocher du record de Loeb en 8’13.878 – ayant malheureusement rencontré une casse de bougie dès le début de la montée.

 

Un troisième succès historique…


PIKES PEAK 2017 – ROMAIN DUMAS

 

Depuis un an ou presque, Romain Dumas, Norma et RD Limited, pensaient régulièrement à ce moment:

Revenir à Pikes Peak pour décrocher un nouveau succès et afficher le potentiel du prototype Français conçu par l’équipe technique de Norbert Santos avec à a tête, l’ingénieur Guilem, dans les ateliers de Norma Auto Concept, situès à St Pè de Bigorre dans le Bèarn, une voiture spécialement conçu et développé pour cette épreuve magique et mythique qu’est l’ascension de Pikes Peak.

 

PIKES-PEAK-2017-La-Nouvelle-NORMA-de-ROMAIN-DUMAS

 

Tout avait été minutieusement préparé. Cette nouvelle Norma MXX, bénéficiait notamment d’un nouveau package aéro, de nouveaux pneumatiques Michelin et de nombreuses évolutions mécaniques.

Après des essais libres et des qualifications positives, l’envie de bien faire était grande pour le clan Dumas.

L’ambition également…

Mais Pikes Peak reste un mythe décidément imprévisible et impitoyable!

 

PIKE-PEAK- Vue de Colorado Springs

 

A 9h41, au pied de la montagne en ce dimanche 25 juin et après des mois de travail, Romain Dumas s’élançait le couteau entre les dents.

Malheureusement, répétons- le, rapidement après le début du parcours, il allait être ralenti par une casse de bougie qui le pénalisait jusqu’au sommet. Le chrono, fixè à 9’05.67, loin de son objectif initial, lui permettait malgré tout de s’imposer pour une troisième victoire à la saveur étrange.

 


PIKES-PEAK-2017-ROMAIN-DUMAS-HEUREUX-de-cette-3ème-et-nouvelle-victoire-le-dimanche-25-juin

 

D’ailleurs, avec l’habituelle sincérité qui le caractérise, Romain Dumas, expliquait:

« C’est difficile de mettre des mots sur cette victoire »  

Et, il poursuivait:

« Le premier objectif était de regagner. C’est le cas et ce n’est jamais facile ici. Jamais. Je me suis même demandé si j’allais arriver jusqu’au sommet… »

Avant d’enchainer et de préciser:

« Le second objectif était de se rapprocher du record (8’13.878, par Loeb et la Peugeot 208 TT en 2013). Après les essais, nous avions une petite idée du temps réalisable. Nous étions prêts au combat et nous avions notre chance. Malheureusement, cela reste de l’hypothétique compte tenu de cette casse de bougie et c’est décevant. Nous avons certes la première place et la victoire mais nous voulions tellement plus que je ne peux pas être comblé. »

 

PIKES-PEAK-2017-La Nouvelle NORMA de ROMAIN-DUMAS

 

Vainqueur dans la catégorie Pikes Peak Open en 2012, déjà victorieux au général en 2014 (9’05.801) et 2016 (8’51.445), Romain Dumas signe la passe de trois à l’occasion de cette 95ème édition, une première pour un pilote Français.

Norma, la petite structure Béarnaise égale ainsi Peugeot parmi les constructeurs Français à s’être imposé à trois reprises lors de la course vers les nuages.

 

PIKES-PEAK-2017-ROMAIN-DUMAS-en-dèdicace

 

Romain, ajoutant encore:

« Le chrono ne doit pas faire oublier le travail qui a été fourni en amont »  

Avant de conclure:

« Avec Norma et tous les membres de RD Limited, nous n’avions jamais préparé la course comme cela et nous nous étions donnés les moyens de nos ambitions. Je suis fier des gars et je remercie tous les partenaires et toutes les personnes qui ont cru en nous et qui ont rendu ce projet possible. On ne sait pas de quoi l’avenir sera fait mais quels que soient les prochains défis, nous allons en tirer les enseignements pour être plus forts. Par ailleurs, je tiens à féliciter Laure qui a su relever le challenge Pikes Peak malgré des conditions climatiques plus que difficiles. C’est aussi cela l’esprit RD Limited. »

 

Une Porsche 911 SC 3,0l Gr4 était en effet engagée par RD Limited dans la catégorie Pikes Peak Open.

Seule féminine au départ, Laure Many faisait partie des rookies de cette édition. Evoluant parmi l’équipe depuis 2014, elle a dû affronter une météo apocalyptique sur la fin de la montée avec de la neige, puis de la grêle et enfin du brouillard ! A tel point qu’elle aura été l’ultime pilote à boucler la totalité du parcours.

Elle conclut sa première apparition sur la montagne par une 8ème place dans sa classe, synonyme de 39ème rang au classement général.

RD Limited et Romain Dumas retrouveront le chemin de la compétition cet été avec la suite de la Coupe FIA RGT. Après deux victoires de catégorie au Monte-Carlo et Tour de Corse, la Porsche 911 GT3 RS 4,0l prendra part au Barum Rally, en Hongrie.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : James HOLLAND

PIKES-PEAK- Le parcours

 

PIKE-PEAK - Le lacet

PIKES  PEAK-  Les lacets

 

Pike Peak

About Author

gilles