‘VdeV’ À DIJON : BOUILLANTE ENTRÉE EN MATIÈRE…

 

Les températures sont légèrement plus fraîches qu’en milieu de semaine et en raison de la légère bise qui souffle sur la Bourgogne, mais c’est bien la canicule qui accueillait les concurrents des « VdeV Endurance Series » pour le coup d’envoi du meeting sur le Circuit de Dijon-Prenois, ce vendredi.

4 Heures Endurance GT/Tourisme/LMP/PFV VdeV

LMP / PFV :

La chaleur n’est pas un frein au plaisir

VdeV 2017   – La LIGIER JP3 du Team DUQUEINE – Photo Maurice CAMUS.

Simpson Motorsport marque de son empreinte cette première journée d’action en se hissant par deux fois en tête du classement PFV.

A la Ginetta G57 N°52 de Sanders-Fielding, succède en effet la N°32 de Tomlinson-Robertson (créditée d’aucun chrono en EL1), tandis qu’à l’issue de la séance matinale, Pegasus Racing s’affirmait comme l’outsider avec la N°57 de Muston-Simpson, seconde, et la N°29 de Schell-Raffin-Caussanel. dle clan des LMP3,

Dans le clan des LMP3, N’Race, pour son retour, place la Ligier JS P3 N°93 de Fontaine-Decultot-Perroy aux avant-postes, occupés l’après-midi par Duqueine Engineering et sa nouvelle Norma M30 N°8, confiée à  laq paire Borga-Henqvist.

Ces derniers devancent la voiture de leurs équipiers, le tandem Legeret-Panciatici, qui disposent quant à eux de la Ligier N°9, victorieuse à Barcelone.

Après un début de journée prudent, Inter Europol Competition, enfin, s’invite dans le tiercé de tête avec la Ligier N°22 de Smiechowski-Still.

GT/Tourisme : Duel d’italiennes

VdeV 2017 DIJON – La FERRARI F488 de l’équipe VISIOM.

Les Champions en titre, le trio de la Ferrari 488 GT3 N°1 Visiom, Pagny-Perrier-Bouvet, débutent la journée au sommet de la hiérarchie des premières libres du GTV1, seulement devancée par la SF17 V8 Charriol N°96 Solution F de Charriol-Fort-Chardonnet.

La GT de Maranello, y devance une autre transalpine, la Lamborghini Huracan GT3 N°46 de Teneketzian-De Narda, qui s’affirme dans la deuxième séance en accrochant cette fois la première place.

A deux reprises, le tiercé de tête est occupé par la Ferrari 458 GT3 N°44 CMR with Sport Garage de l’équipage Mouez-Loger-Petit.

4 Heures Endurance Proto VdeV : TFT et Palmyr prennent leur marque

VdeV-2017-DIJON-La-NORMA-de-lèquipe-PALMYR-N°40

L’équipage Bazaud- Thirion-Caillon, qui domina le précédent meeting au Castellet, avant de rencontrer un souci technique, aborde ce meeting dijonnais sur les chapeaux de roues en dominant, outre le Prestige, la première séance d’essais libres.

La Norma N°6 TFT,  devance les leaders du Challenge, Vilarino-Ferté-Illiano, associés sur la N°2, tandis que DB Autosport, qui joue à domicile, place la N°22 des vainqueurs du Circuit ‘Paul Ricard’, le trio Delafosse-Vaucher-Accary, au 3ème rang.

CD Sport et Équipe Palmyr se placent en embuscade aux 4ème et 5ème places, avec respectivement les Norma N°14 de Bole-Besançon-Scheier-Taittinger et N°40 de Mondolot-Zollinger-Thuner.

Ces derniers s’affirment ensuite en Essais Libres 2 devant la N°14 et la Norma N°8 TFT de Capillaire-Creed- Melnikov. TFT et DB Autosport complètant le Top-5 avec les N°2 et et 22, tandis que CD Sport emmène le Prestige avec la N°31 de Cochet-Kirchdoerffer-Faure.

Challenge Endurance VHC : Moreau et sa Porsche restent intraitables

VdeV 2017 DIJON Le VHC.

Le multiple Champion VHC, Bernard Moreau ne laisse aucune chance à ses rivaux et signe les deux pole positions des qualifications Dijonnaises à bord de la Porsche 911 3.0 RSR Polybaie.

Dominateur de la catégorie GT, il devancera par deux fois, au départ des deux courses d’une heure, le prototype Lola T590 Foretz 42 d’Eric Balaÿ et la Porsche 944 S2 de Enout-Simon, première au classement de la nouvelle catégorie Ferdinand Cup.

Le duo Van de Vyver-Brossard, au volant de la TVR Griffith VdeV, partagera avec elle la deuxième ligne, tandis que l’on retrouve sur la troisième deux autres voitures de la « Cup », la Porsche 911 3.0 RS Exclusive Racing de Laga-Dupont et la Porsche 914-6 Striker de Cozzolino- Monot.

Le plateau est complété par d’autres superbes autos, à l’image d’une Austin Healey 100-4 ou une Triumph TR2.

Challenge Funyo VdeV : Cannard exact au rendez-vous des qualifs

VdeV 2017 – DIJON – Cannard contre Quelet, l’affiche en Funyo

Il joue à domicile et fait immanquablement office de favori. Nicolas Cannard du HMC Racing, confirme donc ses prétentions en signant la pole position devant… Jean Quelet.

Son grand rival de l’armada AGR Bleu Mercure, s’invite ainsi de nouveau sur la première ligne, devançant son équipier Arlan Boulain et Xavier Cousin d’HMC Racing, qui se partagent la seconde.

Wintec joue pour sa part les trouble-fêtes en permettant à Frédéric Fauchère de compléter le Top-5.

Dans le clan des F5, Renaud Malinconi du Team Total Cloud, poursuit sa domination et devance Alexandre Barbiat de Fun’Driver, tandis que l’on retrouve au 3ème rang, non pas Marc-Antoine Dannielou du Défi Auto Solidaire en Peloton, cinquième, mais Philippe Roth d’HMC Racing.

Challenge Monoplace VdeV : Hériau d’un souffle

L’écart enregistré entre le poleman, Gilles Hériau de Formula Motorsport, et son second, le Suisse Moritz Müller-Crepon d’Heuri Rennwagen est… ?!. Ce circuit semble parfaitement convenir aux pilotes Gentlemen qui se livrent entre eux à de superbes batailles au chrono, puisque Xavier Benecchi de Formula Motorsport, que l’on a vu sur le podium du Castellet, devance au 3ème rang son équipier « Lebreton » et Pietro Peccenini du TS Corse.

Vincent Iogna de Formula Motorsport, lui aussi auteur d’un Top-3 en Gentleman dans le Var, se classe au 6ème rang, et précède lui aussi plusieurs A, dans l’ordre Arnaud Choquet du Monster Racing, Erwin Creed du Formula Motorsport, Alexis Carmes du Lamo Racing Car et Hugo Carini d’Hervé David Racing.

 

Stèphane ENOUT

Photos :

Hugues LAROCHEMaurice CAMUS

 

Sport V DE V VdeV Michelin

About Author

gilles