LE CHALLENGE VHC ‘VdeV’ REPREND SON ENVOL À DIJON.

 

 

Le meeting organisé sur le Circuit de Dijon-Prenois, du 23 au 25 juin, marquera le coup d’envoi du Challenge Endurance VHC. 2017. L’occasion -et le bonheur- de retrouver en piste quelques-uns des modèles qui ont marqué l’histoire !

Une vingtaine de voitures sont attendues sur les grilles de ce rendez-vous en terre Bourguignonne, qui mettra aux prises les concurrents, lors de deux courses d’une heure, précédées d’une séance d’essais libres de 45 minutes et d’une qualification de 30 minutes.

Soit 3 h 15 de temps de piste pendant lesquelles il nous sera offert la joie d’admirer des autos mythiques, à l’image de la Ford GT40 d’Alain Bazard qui affrontera notamment les protos Elva de Yann Le Calvez ou SBARRO de Christian Bouveron.

Les marques les plus célèbres seront par ailleurs représentées, comme Porsche, avec la toujours très véloce 911 3,0 RSR de Bernard Moreau.  TVR, avec la Griffith 200 d’Éric Van de Vyver, ou encore Alfa Romeo avec la Giulia Super de Bernard Zimmer.

Franck Thybaud, Champion 2015, continuera quant à lui d’animer le plateau au volant  de sa Porsche 944 Cup.

Le constructeur Allemand sera particulièrement à l’honneur, car s’il donne le coup d’envoi de la saison, le meeting Dijonnais marque aussi les débuts de la ‘Ferdinand Cup’.

Un Trophée organisé en collaboration avec notre partenaire -le Magazine « Ferdinand », spécialiste de la marque Porsche-mettant en scène tous les modèles qui ont fait l’histoire du mythe initié par… Ferdinand Porsche.

Des 911, bien sûr, comme une 911 3.0 RS de 1974, ou une 2,0 litres de 1966, mais également des plus inédites 914-6 de 1970 et, par exemple plus récentes, des 944 S2.

Ces autos, quasi d’origine, sont simplement dotées des éléments de sécurité indispensables au pilotage sur circuit, et chaussées de pneus «track days».

Un package qui demeure performant et permet de revivre la course à l’ancienne, quand on arrivait sur le circuit par la route, que l’on limait la piste, et que l’on rentrait chez soi au volant de sa voiture de course, une foi la compétition terminèe.

Peut-on faire aujourd’hui plus ‘vintage’ ?

Tel est l’esprit du VHC que souhaite perpétrer l’équipe de « VdeV Sports », ses concurrents et ses partenaires.

 

 Stéphane ENOUT

Photo :

Hugues LAROCHE

V DE V VdeV Michelin

About Author

gilles