ESSAI GANT MOTO D’ÉTÉ ‘CORA’ DE RACER, SUPER ET PAS CHER.

35 (à l’ombre !) à Paris et ça va encore monter…

Idéal pour tester un gant d’été !

Ce Cora de Racer a plein de bonne idées, on va commencer par les basiques, il est évidement normalisé, avec des coques de protection pour les articulations.

Ensuite, il a été  conçu avec des morphologies différentes pour toute la famille, Homme, Femme, Enfant.

 

Côté fabrication, la  paume est doublée d’une sorte de cuir souple, le clarino, l’intérieur des doigts est doublé de silicone pour accrocher poignées et leviers.our le fermer, il ya  une tirette en silicone assez pratique, et comme maintenant tout le monde est connecté, l’index de ces Roca de Racer est tactile.

Pour la technique, je laisse parler le fabricant

« Le service R&D Racer a développé le gant léger et court ROCA, offrant un très haut niveau de confort et de souplesse. Vrai gant moto homologué, il se décline selon la morphologie masculine, féminine et junior. Sa coque ergonomique en D30 s’adapte aux mouvements de la main pour une protection optimale. L’extérieur est constitué de néoprène et de Spandex, avec la paume en clarino et des touches de silicones qui garantissent une excellente accroche. Le flap de fermeture en silicone sur le poignet et l’index tactile complètent ce gant adapté à toutes les situations. »

J’ai donc testé ce gant par une température effroyable (40 au soleil), et ce sur un long parcours pour un parisien.  Certes  nous sommes une des plus petites capitales au monde (18 km dans sa plus grande largeur, Paris est dix fois moins étendue que Londres) mais ça reste un cauchemar quand il faut aller d’un bout à l’autre au milieu d’une bande de huns…

C’’est drôle c’était aussi le surnom donné par la RAF à la chasse allemande…  à cette différence près que ces huns là ne savent pas diriger leur cheval et ne disposent pas de cette arme terrible qu’était l’arc à double courbure.

Du coup, on peut exister, nous pauvres motards, sans la menace d’un crétin affirmant que là où il passe, l’herbe ne repousse plus…. Bref au milieu de ce peuple sauvage qu’est devenue la circulation à Paris, même la moto ça devient usant.

 

PAUVRE MOTARD SEUL CHEZ LES HUNS ET EN PLEIN SOLEIL

Essai long en tous cas. Et sans fatigue, sans gêne, sans envie de les enlever en fait…

Confort, tenue de poignées exceptionnelle, il faudra juste faire gaffe à la taille si vous les achetez,  en général un gant taille neuf me sied… comme un gant et là c’est (un peu !) difficile à enfiler.

En revanche, une fois en place, c’est du nanan tellement t’es bien.

LA PETITE TIRETTE DE RÉGLAGE QUI VA BIEN

Un peu comme certains casques de très haut de gamme qui font un peu mal au passage quand on les enfile mais qui deviennent le Palais de Versailles une fois en place.

PARIS, AVANCER OU CREVER

Sauf que ces gants là coûtent fort peu, ce qui veut dire que l’on pourra effectivement ganter toute la famille pour le prix d’une paire habituelle !

39,95 (40) € pour les adultes, 36,95  (37) € pour les enfants, ça c’est un vrai scoop !

Il est vendu en tailles S à 3XL pour les adultes, 4XS au XXS pour enfants.

Les coloris sont marrants, Noir, jaune ou orange fluo pour homme, blanc ou fushia pour femme, noir ou fushia pour enfants.

ROCA homme

 

ROCA FEMME

 

ROCA KID

Un seul défaut : le long de la bordure intérieure du pouce, il ya une couture qui finit par agacer un peu.

Démonstration par l’image.

Quand on a la totalité de la main enroulée autour de la poignée, aucun problème.

POSITION NO PROBLEMO

Mais il y a eux catégories de gens qui pilotent deux doigts en permanence sur les freins, les pilotes de GP et les motards parisiens.

POSITION ÇA FINIT PAR AGACER

Et dans cette position deux doigts sur le levier de frein, au bout d’un (long) moment, on sent cette couture.

C’est un désagrément, pas un reproche.

En tous cas à se procurer d’urgence pour l’été, ils sont légers comme l’air du vent quand il se décide à souffler durant cette canicule de m…

On le trouve partout, en cas de doute,

Tel 04 90 73 29 40

www.racergloves.com

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :

Fabricant et Antoine B.  

 

 

 

 

 

 

Essais Moto Sport

About Author

jeanlouis