CHASE CAREY ‘STARTER’ 2017 DES 24 H. DU MANS

 

F1- CHASE CAREY et BERNIE ECCLESTONE

Au cours de la Conférence de Presse de l’ACO.(Automobile Club de l’Ouest) qui s’est tenue ce jeudi en fin de matinée sur le Circuit des ’24 Heures’, Pierre Fillon, Président de l’ACO., a annoncé et dévoilé l’identité du « Starter » qui lancera ce samedi la 85ème Édition des ’24 Heures du Mans’ 2017

Et belle surprise, ce sera … Chase Carey, le nouveau patron de la F1, qui donnera le grand départ de la 85ème Édition des ’24 Heures du Mans’ aux côtés de Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest.

Il s’agit assurément d’un véritable symbole pour tous les passionnés de l’endurance et de la vitesse, le partage de valeurs fortes et une nouvelle histoire à écrire pour offrir le meilleur des deux disciplines à tous les fans.

L’Endurance et la Formule 1 ?

Deux mondes, deux disciplines avec une vision long terme et des valeurs communes.

Arrivé à la tête de la F1 en septembre 2016, Chase Carey a fait ses armes en dirigeant de grands groupes medias (Fox, Fox sports, Twenty-First Century Fox).

Aujourd’hui, au sein de Liberty Media, il donne une impulsion nouvelle à la Formule 1, en orientant la discipline dans une voie moins élitiste et plus proche des passionnés.

Depuis 10 mois, il développe une vision plus long terme de la F1 autour de l’histoire comme socle des évolutions futures et souhaite positionner les fans au cœur de la compétition.

Pierre Fillon, Président de l’ACO., nous précisant :

«Je me réjouis que Chase Carey ait immédiatement accepté d’être le « Starter » 2017. Cela symbolise un nouveau départ pour de nouvelles relations entre nos organisations, qui ont été facilitées par Jean Todt, Président de la  la FIA., avec lequel nous sommes partenaire pour le Championnat du Monde d’Endurance WEC. L’ACO. a toujours promu des valeurs fortes qui placent la passion, la performance, l’Histoire Automobile et la dimension populaire de l’endurance comme moteurs de son action. Avec Chase Carey à la tête de la F1, le moment est venu de travailler ensemble sur certains sujets tel le calendrier sportif, en proposant le meilleur de tous les spectacles à tous les fans pour qu’ils suivent pleinement les deux disciplines majeures du sport automobile que sont la F1 et l’Endurance ».

Joli clin d’œil en tout cas que ce choix qui démontre le respect mutuel que se portent les grands décideurs du Sport Automobile…

Et nous fait oublier un certain Bernie Ecclestone qui des années durant a pris un malin plaisir –complètement stupide– d’organiser le même week-end que les ’24 Heures du Mans’… le Gd. Prix du Canada à Montréal !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :

DPPI

BIOGRAPHIE

Depuis le 23 janvier dernier, date du rachat du Groupe F1 par Liberty Media, Chase Carey, 62 ans, est l’homme le plus puissant de la Formule 1. Diplômé de la très prestigieuse Harvard Business School, il débute à Fox Television à partir de 1988, où il occupe successivement plusieurs postes, dont celui de Président Directeur Général.

Au début des années 1990, il parvient à convaincre Rupert Murdoch, fondateur de Fox, d’acquérir les droits de diffusion de la National Football League (NFL), jusque-là diffusée par CBS, pour 1.5 milliard de dollars. Décrit comme un fin négociateur, Chase Carey réalise à ce moment le coup de maître qui permet à la chaîne de prendre son véritable envol et de concurrencer NBC, ABC et CBS. Joueur de rugby pendant ses études universitaires, fan de la franchise NFL des New York Giants et amateur de sport de manière générale, il participe également au lancement de Fox Sports Net en 1997.

En juin 2011, Rupert Murdoch dont il était devenu le bras droit, lui confie la direction générale du groupe de medias News Corporation. Deux ans plus tard, il est chef d’exploitation de Twenty-First Century Fox, avant d’en devenir vice-président en 2015.

En juin 2016, il démissionne alors que Liberty Media, la firme de John Malone, géant américain des télécoms et du câble, entame des négociations avec CVC Capital Partners en vue du rachat de la F1.

À partir de septembre 2016, il multiplie les rencontres avec les principaux acteurs de la Formule 1, avant de finaliser le rachat.

About Author

gilles