‘GD. PRIX DE L’ÂGE D’OR’ : DU SPECTACLE EN PISTE SUR LE CIRCUIT DE DIJON.

 

 

Ce week-end se déroulera la 53ème édition du Grand Prix de l’Âge d’Or, référence du calendrier des meetings d’automobiles historiques, sur le célèbre Circuit de Dijon-Prenois, désormais en grande partie enfin rénové.

Ainsi, depuis un demi-siècle, ce grand classique demeure et son nom reste l’un des plus connus en Europe.

De surcroît, depuis 2014, le Grand Prix de l’Âge d’Or est retourné aux mains de son ancien promoteur, Peter Auto, avec l’ambition pour celui-ci, de lui apporter son savoir-faire acquis sur ses événements référents comme Le Mans Classic, le Tour Auto ou encore Chantilly Arts & Élégancee.

 

Cette année, dix plateaux de course se partageront l’affiche, dont l’Euro F2 Classic, dernière création de Peter Auto, le Group C, les Classic Endurance Racing 1 & 2, le Sixties Endurance, le Trofeo Nastro Rosso, l’Heritage Touring Cup, les plateaux invités HGPCA 1 & 2 et le FIA Lurani Trophy.

Un 11ème plateau constitué par les voitures des Global Endurance Legends, effectuera quant à lui plusieurs démonstrations.

Les clubs de marque, autres acteurs privilégiés des événements organisés par Peter Auto, sont annoncés encore plus nombreux que les années précédentes avec quelque 500 voitures attendues qui auront l’occasion, si leurs propriétaires le souhaitent, de participer à des séances de roulage en piste.

Dans le paddock libre d’accès, le public pourra également profiter de la proximité offerte avec les pilotes et leurs bolides. Mais également des nombreuses animations et marchands proposant miniatures, ouvrages, accessoires et souvenirs automobiles en tout genre…

Enfin, le Grand Prix de l’Âge d’Or ne fera pas seulement la part belle à l’Automobile historique. Mais également à quelques-uns des fleurons de l’Aviation mondiale qui viendront animer le ciel de l’évènement samedi après-midi.

Star de ce show aérien, un Spitfire de 1945, propulsé par un moteur Rolls-Royce de 1960 chevaux, arme redoutable de la célèbre Royal Air Force dans le ciel de la bataille d’Angleterre qui participa à la victoire des alliés lors de la Seconde Guerre mondiale.

Mais également, un Sea Fury de 1949 aux couleurs de la Royal Australian Navy et qui fut notamment utilisé durant la guerre de Corée.

Et enfin, un Stampe SV4, biplan biplace d’entraînement mis en service en 1937 qui fut utilisé par les’Armées de l’Air Belge et Française’, ainsi que par la Royal Air Force et de nombreuses écoles de pilotage en Europe.

Ces trois appareils se succéderont samedi après-midi (de 14 h 00 à 17 h 00) pour effectuer de nombreuses acrobaties.

Assurément un spectacle à ne pas manquer !

 

François  LEROUX

Photos :
PETER Auto

 VIDÉO DE L’ÉDITION 2016

Sport

About Author

gilles