QUALIFS MOTOGP 2017 AU ‘MUGELLO’ : VIÑALES DEVANT LA LÉGENDE ROSSI !

 

DOUBLÉ YAMAHA ET ROSSI SURVOLTÉ

 

C’est incroyable!

La veille, on a un mec, Rossi, qui souffre de douleurs thoraciques abominables, qui se traîne en essai, qui, question moral a raté sa légende deux semaines avant lors du Grand Prix de France au Bugatti, en laissant la 500ème victoire Yamaha à un (encore) obscur Champion sans légende, en chutant en tête, trois virages avant la fin…

 

 

Ce samedi, on a un mec fougueux, en rage, se bastonnant au point de finir la dernière session de roulage… en tête, puis de figurer magnifiquement en deuxième place durant les qualifs, laissant la pole au futur Champion du monde désigné pour 2017, son propre équipier, Maverick Viñales.

Ne cherchez pas, c’est le mystère du sport de haut niveau, en particulier dans les sports mécaniques, où l’adrénaline fait oublier la douleur, au mois le temps de courir!

Dire que Rossi va passer une nuit calme et sans douleurs serait une erreur, mais avec de la chance, le phénomène se reproduira lors du warm up et du GP, et il a une énorme revanche à prendre sur Viñales, plus que ça, une humiliation a faire assurèment oublier…

Il a encore été battu sur cette pole, par un mec qui pour l’instant n’a pas de légende mais des chronos mais avec Dovizioso trois, le départ risque d’être meuh-meuh!

Ce qu’il en dit Valentino:

« Vous savez, nous avons fait un super travail aujourd’hui, par rapport à hier. Ma condition physique s’est améliorée, et nous avons également amélioré les réglages de la moto. Ce matin, j’étais déjà compétitif mais tout le monde étais très très serré. Malheureusement, j’ai commis une erreur stupide en FP4 car je suis arrivé large sur la poussière et j’ai glissé. J’ai un peu perdu du feeling, et pour cette raison également, cette seconde place est très importante, et de bonne augure pour la course de demain. »

Trois secondes de vraie analyse du «Dottore» sans une vanne c’est du nanan !

RATAGES

ZARCO GAGNE TOUT… PUIS PERD TOUT

Mais quand il y a de belles histoires, il y a aussi des ratages…

Zarco par exemple : le garçon fait un vendredi très honnête, rate de peu la qualif en Q1, parce que le samedi matin, il est onzième, puis fait le meilleur temps dans la FP4, fait encore le meilleur temps en Q1, on s’attend à ce qu’il fasse des miracles en pole, surtout au Mugello, et il termine finalement seulement… onze  ce qui n’est pas un désastre.

 

RENDEZ NOUS LE ZARCO MAGNIFIQUE !

 

Il n’est pas le seul, son coéquipier Folger lui, est allé au tas en Q1.

Ou bien Marquez, que l’on a vu un moment tutoyer les meilleurs temps en pole, qui se retrouve six en pole.

 

MAUVAISE JOURNÉE POUR MARQUEZ

 

Ces passages du Capitole à la Roche Tarpéienne sont incompréhensibles et en tous cas insupportables.

Et puis il y a eu Lorenzo, qui a fait de forts belles choses en roulages, et qui se retrouve sept en pole.

C’était vraiment la journée des surprises et des pleurs!

Histoire de rester dans la tragédie Toscane, j’ajoute que Guintoli termine la pole 24ème et dernier et que Baz n’est que dix-sept…

Cela dit, voir, et c’est une foule du samedi, pas phénoménale comme le jour du GP, voir tout un peuple se mettre à hurler de joie et de fierté retrouvée quand le panneau Rossi apparaît en tête sur les écrans, ça me rappelle l’émotion intense du public Français lors du podium de Zarco au Bugatti et me fait penser que des grands moments comme ça, il faut les garder longtemps dans la tête et le cœur, en espérant bien sûr que cela continuera demain.

 

UN TRIOMPHE À LA ROMAINE POUR ROSSI

 

Belle baston à prévoir cela dit, on espère que Rossi aura la forme et aussi que les Ducati vont faire parler la poudre.

On est au Mugello quand même !

 

Résultats qualifs Mugello MotoGP 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/ITA/MotoGP/Q2/QualifyingResults.pdf?v1_7a64e2ef

 

MOTO2 ET MOTO3 : PLUS CLASSIQUE

FRANCO MORBIDELLI

 

En Moto2, Morbidelli et Marquez Jr ont passé le week end à se prendre le chignon, un coup à toi, un coup à moi.

Ce samedi de qualifs, Marquez est encore le con de la revue, il a été en tête toute la séance sauf… le dernier tour où Morbidelli est venu lui piquer la pole.

Parmi les calibres habituels, on a vu un Luthi venir pousser un coup d’œil mais les deux motos du team VDS lui ont vite collé bourre pif.

En plus, il s’est fait passer par Pasini dans le dernier tour.

Tous les autres calibres ont seulement fait de la figuration.

Quartararo  est 23 j’ose à peine l’écrire.

Résultats qualifs Mugello Moto2 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/ITA/Moto2/QP/Classification.pdf?v1_cae178cc

 

JORGE MARTIN

 

En Moto3, le leader du mondial actuel, Joan Mir, a totalement perdu les pédales (et le classement) en chutant dans le premier tour des qualifs.

Du coup bien sûr, les autres calibres s’en sont donné à cœur joie, Fenati, Gianantonio, l’Ecossais Mc Phee et l’Espagnol Martin.

On a bien cru qu’il ya aurait une deuxième pole italienne avec celle de Morbidelli, mais finalement, sur le fil, c’est Jorge Martin qui l’a emporté.

À signaler, après avoir détruit leur moto, Bulega et Muir sont rentrés au stand, les motos ont été réparées par les mécanos et ils sont tous deux ressortis à quelques minutes du drapeau à damiers.

Résultat : Muir fait le troisième temps et Bulega le cinquième.

Comme quoi demain, la bastion risque d’être sévère, il ya en plus une longue ligne droite où l’aspi va jouer un rôle énorme, bref, il faudra avoir du talent mais aussi de l’expérience !

Résultats qualifs Mugello Moto3 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/ITA/Moto3/QP/Classification.pdf?v1_ae2e098a

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MOTOGP

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis