MOTOGP 2017 AU MUGELLO : À N’Y RIEN COMPRENDRE …GIANANTONIO, MARQUEZ JR. ET CRUTCHLOW.

CRUTCHLOW ET DOVIZIOSO SONT LES HÉROS DE LA JOURNÉE

 

Il ya une seule chose certaine c’est que Rossi, qui a été autorisé à courir, est blessé au sternum (le guidon de motocross planté lui est entré dedans…) et qu’il souffre le martyr chaque fois qu’il met le nez dans la bulle et appuie sur le sternum blessé.

Il a tenté différents systèmes de protection mais rien ne marche.

ROSSI SOUFFRE LE MARTYR

Je sais que le garçon est souvent peu rapide dans les premières séances d’essai qui l’emmerdent au plus haut point, mais ici, au Mugello, chez lui, finir quinze et douze est un signe qui ne trompe guère,  sa légende qu’il a ratée au GP de France, n’est pas près de se remettre en marche, à supposer que ce soit le cas un jour ! Dommage…

Cela dit, on sait aussi que ce pilote est capable de tout.

Comme d’un autre côté, Viñales est tombé, on imagine que les résultats des Yamaha officielles n’est pas fameux, le fait est que ce soir, Folger et Zarco, qui eux sont dans une forme olympique, sont les meilleurs pilotes Yamaha, n’est pas un hasard, même si c’est étonnant.  Zarco a même dit qu’il avait fait un podium en France, pourquoi pas un autre ici ?

VIÑALES DANS LES CHOUX

 

Nous, on est pour mais cette fois-ci Folger a l’air d’en avoir marre de se laisser manger la laine sur le dos… Normalement, c’est chez Ducati que l’on aurait du être contents et le fait est que le matin, Dovizioso et Pirro ont fait les meilleurs temps, devant Viñales et Zarco, puis venaient  Barnera, Lorenzo et Petrucci.

Mais l’après midi a tout fichu en l’air, d’abord parce que Honda, totalement absent le matin place Crutchlow meilleur temps et Pedrosa cinq , que Dovizioso, Folger et Zarco continuent la grande forme, mais Lorenzo onze, Rossi douze, Vinales treize et Marquez quatorze ça laisse rêveur…

ZARCO TOTALEMENT DANS LE COUP

Il risque d’y avoir du très beau monde en Q1 !

Et surtout, Marquez, qui déclarait que l’arrivée tant attendue de ces pneus avant à carcasse plus rigide allait leur changer la vie doivent vraiment les tester de près !

Bref, c’est bien ce que je disais, à part la douleur de Rossi qui n’a aucune chance de baisser dans le le week-end,il n’y a pas beaucoup, de constantes dans ces sessions du vendredi, le samedi apportera des éclaircissements  mais pour l’instant le chrono est un vrai foutoir, sauf pour Zarco et Folger qui mine de rien sont les deux meilleures Yamaha du jour…

Résultats MotoGP combinés Vendredi Mugello 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/ITA/MotoGP/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_1a5e8913

 

MOTO DEUX ET MOTO TROIS, D’AUTRES COUPS DE THEÂTRE… À L’ITALIENNE.

FABBIO DI GIANANTONIO

C’est d’abord en Moto3 la formidable armada italienne, il est vrai que c’est aujourd’hui jour de fête nationale, la jeune république italienne n’est pas centenaire, loin de là, elle a été créée au lendemain de la défaite de ce clown de Mussolini et de ses sinistres chemises noires.

Le matin, c’est Fenati, que l’on considère comme le principal opposant au leader du mondial Joan Mir, qui a tenu le drapeau avec le meilleur temps.

L’après midi, c’est Fabbio di Gianantonio qui relève le gant national, devant Bulega et Della Porta, sûr que les casques rouges (surnom des italiens en sports mécaniques) ont bien défendu la République !

Résultats Moto3 combinés Vendredi Mugello 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/ITA/Moto3/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_7957f35a

 

MARQUEZ JUNIOR EL MATADOR

En Moto2 c’est le contraire, si Morbidelli, dont on rappellera qu’il a juste gagné quatre GP sur cinq courus, fait le meilleur temps, on reste dans le phénomène fête nationale, l’après midi, c’est un Marquez, son coéquipier chez VDS, déchaîné qui fait un tour de folie dès le début de la séance, le reste de la session  se passera à tenter de le grignoter. Personne n’y parviendra, même pendant les cinq dernières fameuses dernières minutes où tous les records toment, en principe en tous cas. Là c’est un coup de théâtre à l’italienne !

Nakagami réussit le mieux l’exercice, tout en restant derrière, puis vient quand même l’armada italienne, avec Corsi, Pasini, Bagnaia et finalement Morbidelli.

Dans cette guerre à l’envers, Quartararo a réussi le douzième temps à 8 dixièmes de Marquez, un univers !

Bref, tout est ouvert pour demain, une précision qui explique peut-être bien des choses, la piste était à 50 degrés, sûr que ça doit gêner…

Résultats Moto2 combinés Vendredi Mugello 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/ITA/Moto2/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_6b715d82

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
MotoGP

 

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis