‘SPA CLASSIC’ 2017 : UN GRAND CRU.

SPA-CLASSIC-2017-Un-cadre-majestueux-©-Manfred-GIET

Ce dernier week-end, le Circuit de Spa-Francorchamps était au… Sport-Auto Historique ce que la Croisette est pour le moment au… Cinéma !

Trois jours durant, le fameux toboggan Ardennais, a en effet vibré au son des décibels d’une autre époque grâce à un fabuleux programme mis sur pied par l’expérimentée équipe de « Peter Auto«  et ses partenaires, qui par la même occasion remettait du baume au cœur auprès du grand nombre de nostalgiques présents.

 

SPA-CLASSIC-2017-Steve-TANDY-double-vainqueur-en-groupe-C-©-Manfred-GIET.

Et comme le public a répondu présent avec une fréquentation supérieure à 20.000 spectateurs et que la météo, mis à part le vendredi, était également de la partie, ce Festival de la voiture de compétition ancienne, avec plus de 300 voitures présentes, dont la majorité toujours très vaillantes malgré plusieurs décennies sur le paletot, cette 7ème Édition a ravi et ébahi les moins initiés.

Le spectacle offert sur la piste a été permanent grâce à la variété des plateaux et à la qualité de tous ces vénérables anciens vestiges de la compétition automobile présents sur les grilles de départ et dont la valeur patrimoniale actuelle atteint des montants astronomiques.

Le mérite en revient également aux concurrents qui n’ont jamais rechignés à la besogne, même dans des conditions de piste épouvantables comme le vendredi.

SPA-CLASSIC-2017-Vincent-Gaye-et-sa-superbe-Ferrari-275-victorieuse-en-Trofeo-Nostro-Rosso-©-Manfred-GIET

Si les anciennes « demoiselles » transalpines du Trofeo Nastro Rosso, dédié aux belles Italiennes à prédominance rouge, ouvraient le bal, les berlines et coupés de l’Heritage Touring Cup n’étaient pas en reste en retraçant les grandes heures de ce fameux monument pour voitures de Tourisme, les « 24 Heures de Spa » ,qui dans un passé pas si lointain se déroulaient avec des ‘préparations’ directement issus de la voiture de « Monsieur Tout le Monde ».

Ce dernier plateau superbement fourni a par ailleurs permis aux protagonistes de s’affronter de jour comme de nuit, donnant à cette catégorie encore un peu plus de lustre et de… nostalgie !

 

SPA-CLASSIC-2017-SCMAMA-et-la-TOJ-vainqueur-en-CER-©-Manfred-GIET

Autres catégories attendues chaque année avec la même ferveur par le public : les manches du Classic Endurance Classic 1 et 2 avec la présence cette année de deux joyaux de Maranello, une Ferrari 512 M et une 312 PB et comme clou du spectacle les très prisées manches du Groupe C avec des Protos d’exception.

 

SPA-CLASSIC-2017-la-superbe-Ferrari512-M-de-Monteverde-Person-en-CER-1-©-Manfred-GIET

Dont une Mercedes C11 de 1990, pilotée entr’autre par Nicolas Minassian dont le meilleur temps réussi en course n’était inférieur que de 8,7 secondes du meilleur temps en course de la Mercedes C11 pilotée par Mauro Baldi et Jean-Louis Schlesser… 27 ans auparavant, lors des ‘500 Kms de Spa’ !

 

SPA-CLASSIC-2017-La-Shelby-Cobra-289-de-Philipp-ÖTTLI-victorieuse-en-Sixties-Endurance-©-Manfred-GIET

L’épreuve du Sixties Endurence courue le samedi soir a également connu un vif succès grâce à l’ambiance nocturne typique qui anime ce type de course et que la totalité des acteurs présents ne souhaiteraient rater pour rien au monde, qui plus est sur le mythique Grand Juge Ardennais qu’est resté le tracé Spadois.

Spa-Classic-2017-6-La-superbe-March-782-ex-JP-Jarier-avec-MARTIN-STRETTON-double-vainqueur-en-F2-Photo-Manfred-GIET

Au rayon des nouveautés, le Spa Classic accueillait pour la première fois l’Euro F2 Classic avec quelques monoplaces au passé glorieux ainsi qu’ un impressionnant plateau « invité » de la Formula Vee à l’allure d’essaim d’abeille une fois en piste.

SPA-CLASSIC-2017-La-Formule-Vee-a-connu-des-luttes-parfois-serrées-©-Manfred-GIET

Quant à l’Ultracar GT1 Sports Club, servi en guise de dessert par Peter Auto, ce fut un véritable délice de redécouvrir toute une série de GT1 au passé récent, parmi lesquelles quelques beaux exemplaires qui ont écrit les pages de l’histoire moderne du GT. de haut niveau comme une Audi R8 qui a participé aux ’24 Heures du Mans’ en 2000 ou encore une Maserati MC 12, une Porsche Freisinger 911 GT RS  qui a remporté les « 24 Heures de Spa » en 2003.

Quelques 1.300 voitures de divers clubs ont par ailleurs meublé le programme durant les pauses de midi où l’animation était présente également dans les paddocks, pour satisfaire tous les goûts.

 

SPA-CLASSIC-2017-Jürgen-BARTH-©-Manfred-GIET.

L’édition SPA CLASSIC 2017 a vu également pas mal de pilotes de renom, tels Jürgen Barth-Stéphane Ratel-Ralf Kelleners-Pierre-Alain Thibaud-Bernard Thuner-Allard Kalff-Vincent Rademecker-Giovanni Lavaggi-Emanuele Pirro-Raymond Narac ou Nicolas Minassian, reprendre du service l’espace d’un week-end.

SPA-CLASSIC-2017-Cette-Mercedes-300Sl-à-gauche-de-la-Rolls-les-vedettes-de-la-vente-Bonhams-à-Spa-©-Manfred-GIET.

Pour clore ce magnifique spectacle, la Vente aux Enchères Bonhams, connut également un vif succès avec une Mercedes 300 SL qui a changé de propriétaire pour le montant de 1.127.000 € tandis que la F1 Benetton B191 ex-Piquet-Schumacher n’a pas trouvé acquéreur !

 

SPA-CLASSIC-2027-la-Benetton-B191-ex-Piquet-Schumacher-n’a-pas-trouvé-un-acquéreur-lors-de-la-vente-Bonhams-©-Manfred-GIET

Renforcée par le succès qu’à connu l’édition 2017, l’équipe de Peter Auto fixe déjà rendez-vous aux amateurs plus nombreux d’année en année au printemps 2018 pour une 8ème édition encore plus prestigieuses.

 

 

Manfred GIET

Photos :
Publiracing Agency

RÉSULTATS

TROFEO NASTRO ROSSO

Course 1:

1.Vincent GAYE (Ferrari 275 GTB/C)

2.Peter MÜLDER/Christian TRABER (Bizzarini 5300)

3.Guillermo FIERRO (Maserati T61)

Course 2:

1.Vincent GAYE (Ferrari 275 GTB/C)

3.Carlos MONTEVERDE/Gary PEARSON (Ferrari LM 250 GTO)

3.Guillermo FIERRO (Maserati T61)

CLASSIC ENDURANCE RACING 1

1.Philipp BRÜHWILER (Chevron B19)

2.Maurizio BIANCO (Chevron B19)

3.Toni SEILER (Lola T70 MK II)

CLASSIC ENDURANCE RACING 2

1.Yves SCEMAMA (TOJ SC 304)

2.Marc DEVIS (TOJ SC 303)

3.Michele LIGUORI (Lola T 292)

SIXTIES ENDURANCE (épreuve de 2 Heures)

1.Philipp ÖTLI (Shelby Cobra 289)

2.Andrew BEVERLEY/Mike HUMPHREYS (Shelby Cobra 289)

3.Pierre-Alain FRANCE/Erwin FRANCE (Shelby Cobra 289)

HÉRITAGE TOURING CUP

Course 1:

1.Yves SCEMAMA (Ford Capri 2600 RS)

2.Éric MESTDAGH/Pierre-Alain THIBAUT (BMW 3.0 CSL)

3.Andrew LEY (VOLVO 240T)

Course 2:

1.Yves SCEMAMA (Ford Capri 2600 RS)

2.Thierry de LATRE/Raphaël de BORMAN (Ford Escort 1600 RS)

3.Dennis SINGLETON/Kevin JONES (Ford Capri 2600 RS)

GROUP C RACING

Course 1:

1.Steve TANDY (Spice SE 90)

2.Kriton LENDOUDIS/Nicolas MINASSIAN (Mercedes c11)

3.Mike WRIGLEY (Spice SE 89 C)

Course 2:

1.Steve TANDY (Spice SE 90)

2.Michael LYONS (GEBHARDT C91)

3.Kriton LENDOUDIS (Mercedes C11)

EURO F2

Course 1:

1.Martin STRETTON (March 782)

2.Matthew WATTS (March 772)

3.Martin O’CONNELL (Chevron B40)

Course 2:

1.Martin STRETTON (March 782)

2.Matthew WATTS (March 772)

3.Martin O’CONNELL (Chevron B40)

FORMULA VEE

Course 1:

1.Joe WELZEL (DRM)

2.Jukka PUURUNEN (Veemax)

3.Dieter HOFBECK (Fuchs)

Course 2:

1.Dirk KORNMEYER (March)

2.Joe WELZEL (DRM)

3.Manfred BENNINGER (Mega)

SPA-CLASSiC-2017-Philipp-BRUEWILER-Chevron-B19-vainqueur-en-CER-1-©-Manfred-GIET

 

SPA-CLASSIC-2017-Nicolas-MINASSIAN-©-Manfred-GIET-

 


SPA CLASSIC-2017-Stéphane-RATEL-pilotait-une-Lamborghini-avec-BARTH-et-PETER-le-trio-du-BPR-à-nouveau-réuni-©-Manfred-GIET

SPA Classic

About Author

gilles