LA MORT DE NICKY HAYDEN À 35 ANS CE 22 MAI 2017.

 

 

Nous savions depuis plusieurs jours que «le Kid du Kentucky» était dans un état grave, après avoir été percuté alors qu’il roulait seul à vélo dans la campagne italienne de Rimini.

 Mercredi dernier, en début d’après-midi, Hayden circulait à vélo sur une route, reliant Tavoleto à Riccione, lorsqu’il a été percuté par une voiture dans des circonstances à ce jour encore non élucidées.

Après avoir été transféré d’un hôpital à un autre, ce qui n’est jamais bon signe et depuis mercredi les médecins, restant «réservés» selon la formule habituelle, n’avaient noté aucun signe d’amélioration alors que le pilote était entre la vie et la mort.

On sentait donc donc venir le sale coup et c’est arrivé. Il est mort ce lundi 22 mai 2017 sans avoir repris connaissance…

Voilà le communiqué publié par l’hôpital :

«L’équipe médicale a constaté le décès du patient Nicholas Hayden, hospitalisé depuis le mercredi 17 mai au département de réanimation de l’hôpital Bufalini de Cesena à la suite de traumatismes multiples. »

 

Nicky avait trente cinq ans,
il a été pilote en MotoGP,
avec à son actif 200 GP et 28 podiums.

 

 

 

Il avait commencé le MotoGP en 2003.

Il est devenu Champion du Monde en 2006, contre un Valentino Rossi alors imbattable, ce qui avait fait couler beaucoup d’encre.

Titre obtenu lors de la dernière course de l’année!

 

 

Aujourd’hui, et depuis deux ans, il était pilote en Mondial WSBK. de SUPERBIKE dans le Team Honda.

Avec toujours son chiffre mythique, le 69.

En Italie, des bruits circulent déjà sur l’accident, l’imputant à Hayden qui n’aurait pas respecté un stop, avant d’emprunter une route nationale, nous n’entrerons évidemment pas dans ce débat qui ne regarde que les juges et la famille.

À côté d’un pilote de talent, la Moto perd aussi un ami.

Car Nicky Hayden était ce que l’on appelle un mec génial, toujours disponible, toujours prêt à blaguer.

Peu de gens le savent, mais il a commencé à faire de la compète parce que son père et sa mère étaient coureurs, et dans le Kentucky, un état du Centre-Est des USA., on commence la compète Moto par le DIRT.

C’est aussi ce qu’avait fait Kenny Roberts, le héros du père de Hayden, la suite était logique mais beaucoup de pilotes Américains ont gardé un style de glisse très particulier qui leur vient justement de la pratique du DIRT.

Quand il déconnait, il disait souvent que les deux vrais métiers qu’il voulait faire étaient : Président des USA. ou Astronaute et que finalement la moto c’était plus facile.

Salut l’artiste, AutoNewsInfo s’associe à ta famille et à tes millions de potes dans le Monde.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
MOTOGP

 

Moto Moto - Vitesse Nécrologie Sport

About Author

jeanlouis