AU ‘PARIS ePRIX’, SUPER POLE… ET VICTOIRE POUR BUEMI QUI SURVOLE LE CHAMPIONNAT de FORMULA e

Sébastien BUEMI vainqueur

FORMULA E 2017 GP de PARIS – Equipe RENAULT E DAMS et BUEMI – Photo Bernard BAKALIAN

En remportant le ePrix de Paris-Invalides, Sébastien Buemi augmente son avance au Championnat. De gros points marqués pour ‘Renault e-dams’.

Mémo qualifications : Buemi pour 6 millièmes

FORMULA-E-2017-GP-de-PARIS-Seb-BUEMI-Photo-Bernard-BAKALIAN

 

Pour rappel, les pilotes de la Formule E s’élancent en quatre groupes de cinq pour aller chercher le meilleur. Les cinq premiers temps sont alors aptes pour disputer la super pole. Ils ne disposent que d’un seul tour lancé pour signer le meilleur temps.

Parti dans les premiers, Di Grassi n’a pas la meilleure qualité de grip ce qui le prive d’un bon temps. Pour ses concurrents, grâce aux apports de gomme et surtout à cause de la température qui monte, la piste s’améliorer au fil des tours. Remarquables, Les Mahindra font bonne figure à la limite du ticket pour figurer en super-pole. Rosenqviste puis Heidfeld seront respectivement 6ème et 7ème sur la grille de départ.

Les cinq élus sont : Turvey sur NextEV Nio, Lopez sur DS Virgin Racing, Buemi sur Renault-e.Dams puis Vergne et Gutierrez sur Techeetah. Lopez réalise le premier meilleur temps devant Turvey. C’est ensuite au tour du local de l’étape, Vergne, de se faire remarquer devant son public. Plus de 3 dixièmes d’avance sur Lopez. Il a encore quelques chances pour décrocher la pole.

 

FORMULA E 2017 – GP de PARIS  –  Jean Eric VERGNE   –   Photo Jacques SAMALENS (StrategiesAutoMotive)

 

C’est enfin au tour de Buemi de s’élance, sur les partielles, il a de l’avance quoique sa voiture glisse ci et là et il perd du temps. Sur la ligne il conserve 6 petits millièmes sur Vergne, forcément déçu. Chez Buemi c’est le grand sourire. Si Turvey a signé le 4ème temps, en raison du changement de son moteur, qui lui coûte dix places de pénalité, il s’élancera en 14ème position.

La course les faits marquants… Buemi super star


FORMULA E 2017 GP de PARIS -Luca di GRASSI  – Photo Jacques SAMALENS (StrategiesAutoMotive)

 

Auteur de la Super-pole position, Buemi réalise un excellent départ. Vergne échoue dans son attaque par l’extérieur au premier virage. Lopez est 3ème, suivi par Heidfeld et Gutierrez. Di Grassi est à la 16ème place.

Buemi creuse l’écart, réalise d’emblée le meilleur chrono et dès le 3eme tour il compte 1,5 seconde d’avance.

 

FORMULA E 2017 GP de PARIS – Nico PROST – Photo Bernard BAKALIAN.

 

Au 7ème tour nouveau record du tour signé par Buemi. Le classement reste figé. Prost klaxonne derrière Evans pour la 8ème place. Très appliqué, le pilote Jaguar protège bien sa position. Rosenquist attaque au freinage Gutierrez au T01 et le passe. Le pilote Mahindra est 5ème, le pilote Techeetah rétrograde en 6ème place.

Abt passe Conway au 11eme tour. Les « fan boosts » sont pour Abt, Di Grassi et Buemi.

Gutierrez mène désormais le peloton des poursuivants. En excès de consommation il doit moduler ses ardeurs pour économiser sa batterie

Di Grassi accroche l’avant de sa voiture dans l’arrière de celle de Dilmann au 15ème tour. Da Costa profite de cette aubaine pour le repasser. De façon inexplicable Piquet perd plusieurs places. Au 19ème tour, on aborde le dernier quart de la batterie. Buemi semble serein et compte plus de 3 secondes d’avance.

Puis lors d’une attaque kamikaze de Di Grassi sur Da Costa, c’est l’accrochage entre les deux latins. Da Costa abandonne sa voiture alors que Di Grassi décampe en ayant perdu quelques places.

Panneau Full Course Yellow (FCY) sur tous les postes des commissaires de piste! Ce protocole de neutralisation de la course correspond de façon identique à celui de l’intervention d’une voiture de sécurité. Plusieurs pilotes en profitent et rentrent hâtivement dans les stands.

Rappelons qu’au changement de voiture, le pilote doit observer un arrêt d’un temps minimum réglementaire dans son garage. Procéder à ce changement, même de façon anticipé, pendant une phase de neutralisation de la course est un avantage considérable.

Rosenqvist et Conway n’ont pas fait ce choix. Un tour après Buemi, Prost rentre au garage pour changer de voiture. Il reste encore au minimum 20% de batterie dans les voitures restées en piste, c’est une gageure de procéder au changement avec autant d’anticipation. Il faut que le FCY dure longtemps.

 

FORMULA e 2017 –  GP de PARIS   –  Mike Conway –  Photo Jacques SAMALENS (StrategiesAutoMotive)

 

Au 24ème tour, Rosenqvist rentre juste avant le drapeau vert. Conway lui reste en piste. Buemi occupe alors la deuxième position, devant Vergne, Lopez et Heidfeld. C’est sûrement une excellente opération pour Conway, car il devrait avoir, après son arrêt au stand, environ 15 à 20% d’énergie de plus que ses adversaires. De quoi pouvoir solliciter de la puissance et en profiter pour gagner des places.

A la fin du 26ème tour, Conway rentre aux stands. Buemi en profite et reprend la tête mais n’est qu’à moins de deux secondes devant Vergne. Di Grassi utilise son « fan boost » pour doubler Prost. Conway est ressorti pendant ce temps et dès lors n’occupeplu que la 17ème place!  Gutierrez, lui, continue obstruer la piste en 6ème position, 17 secondes derrière Rosenqvist.

C’est au 29eme tour que Frinjs arrive à trouver la faille et dépasse Gutierrez. Conway passe Bird. D’Ambrosio est rentré à son stand.

 

di Grassi...

FORULA E GP de PARI –  Di Grassi  –  Photo Jacques SAMALENS (StrategiesAutoMotive)

 

Pour Di Grassi, c’est vraiment ‘LE’weekend à oublier. Il écope d’un drive through (passage à son garage) pour ne pas avoir respecter le temps d’arrêt minimum lors du changement de voiture, tout comme Carrol. Revoilà Di Grassi 16ème. Buemi utilise son « fan boost » pour lâcher Vergne qui est toujours combatif derrière lui.

Désastre pour Vergne et sa Techeetah au 34eme tour! Sa direction semble cassée et il tire droit dans les barrières de protection.

Nouvelle intervention de la voiture de sécurité.

 

Mahindra la formation qui monte

FORMULA e 2017 – GP de PARIS  – MAHINDRA, la formation qui monte!  Photo Jacques SAMALENS (StrategiesAutoMotive)

 

Buemi est désormais devant Lopez et Heidfeld. Juste avant l’accident, Prost double Gutierrez avec une certaine autorité, de même que Abt. Di Grassi, lui, est rentré aux stands. Il va tenter lui aussi le record du tour pour gagner au moins un bonus. La voiture de sécurité est toujours en piste réduisant à néant la stratégie de Conway (14ème) qui voit s’envoler son surplus de batteries.

Au 37ème tour fin d’intervention de la voiture de sécurité. Alors qu’auparavant Buemi possédait près de 8 secondes d’avance sur Lopez, cet avantage s’évapore. Abt utilise son « fan boost » pour tenter de passer Prost alors en 6eme position, mais il échoue.

 

6 lUC DI grai

FORMULA e 2017 – GP de PARIS – Luca di GRASSI  –  Photo Jacques SAMALENS (StrategiesAutoMotive)

 

Au 37ème passage Di Grassi signe le meilleur tour (1’02.446). Pour l’instant Piquet Jr. s’accroche désespérément à sa 10ème place et son petit point. Frinjs, Gutierrez et un autre pilote prennent cinq secondes de pénalité pour excès de vitesse sous régime de voiture de sécurité. Au 42ème tour Bird ravit le meilleur tour (1’02.422) à Di Grassi.

A un peu plus de trois tours de l’arrivée, Buemi et Lopez ont le même pourcentage de batterie. En quête de récupérer son record du tour, le Di Grassi va à la faute terminant roues bloquées dans les barrières et provoque un drapeau jaune qui va certainement offrir la victoire à Buemi. La voiture de sécurité entre en piste alors qu’il ne reste pas deux tours.

Abt est arrêté sur la ligne droite du retour. Buemi l’emporte devant Lopez et Heidfeld. Suivent Rosenqvist, Prost, Frinjs.

Aucun Français sur le podium par contre Renault-E.Dams l’emporte devant DS-Virgin et Mahindra.

Au Championnat, Buemi prend le large. Déjà fort de 15 points d’avance, il repart de Paris avec 43 points d’avance sur Di Grassi et une 5ème victoire dans la saison. Prost reste 3ème grâce à la mésaventure de Vergne. Ce dernier se fait passer par Heidfeld et rejoindre par Rosenqvist. Auteur du meilleur tour en course, Bird marque un petit point. Grace à sa seconde place, Lopez rentre dans le top 10.

 


FORMULA E 2017 GP de PARIS – Le podium avec BUEMI Equipe RENAULT E DAMS – Photo Bernard BAKALIAN

Le classement de la course

1 – Sébastien Buemi
2 – José Maria Lopez à 0.7
3 – Nick Heidfeld à 2.
4 – Felix Rosenqvist à 2.6
5 – Nicolas Prost à 3,5
6 – Robin Frijns à 7.9
7 – Nelson Piquet Jr. à 32.4
8 – Tom Dillmann à 32s9
9 – Mitch Evans + 33.3
10 – Stéphane Sarrazin à 34
11 – Oliver Turvey à 35
12 – Esteban Gutierrez à 36
13 – Daniel Abt  à 1 tour
14 – Mike Conway à 1tr
15 – Adam Carroll + 1 tour
16 – Sam Bird à 2 tours

Sébastien BUEMI vainqueur

Sébastien BUEMI vainqueur et solide leader au Championnat  –   Photo Romain de la Rochefordière (StrategiesAutoMotive)

Classement provisoire du Championnat de pilotes 

1 – Buemi : 132 points
2 – Di Grassi : 89 points
3 – Prost : 58 points
4 – Heidfeld : 47 points
5 – Vergne : 40 points
– – Rosenqvist : 40 points
7 – Bird : 35 points

8 – Piquet Jr : 33 points
9 – Lopez : 28 points
10 – Abt : 26 points

FORMULA E 2017 L’èquipe Victorieue RENAULT E DAMS

Classement provisoire du Championnat constructeurs 

1 – Renault E.Dams : 190 points
2 – Abt Schaeffler Audi Sport : 115 points
3 – Mahindra Racing : 87 points
4 – DS Virgin Racing : 62 points
5 – Nextev Nio : 46 points
6 – Techeetah : 45 points

PAROLES DE PILOTES

FORMULA-E-2017-GP-de-PARI-BUEMI-Photo-Bernard-BAKALIAN

 

Sébastien Buemi : « En début de course, j’ai eu du mal parce que les freins était froids, mais petit à petit, j’étais un peu plus rapide que Vergne. Mais pas de beaucoup, honnêtement. Il m’a mis beaucoup de pression jusqu’à la sortie de la safety car. Ma gestion du drapeau jaune n’était pas optimale, j’ai perdu un peu de temps. José Maria Lopez a fait une bonne course aussi. Il a été très rapide, ce qui m’a obligé à attaquer jusqu’à la fin pour maintenir l’écart. »

José Maria Lopez : « On a fait un week-end solide. C’est un peu la course à domicile de l’équipe, donc je suis très content de ce résultat. Je commence à comprendre de mieux en mieux le fonctionnement de cette voiture. Je crois qu’on a une monoplace performante depuis le début de la saison, mais il y a des courses où j’ai manqué d’expérience. »

Nick Heidfeld : « Contrairement à la semaine dernière à Monaco, j’ai pu rester dans le rythme des meilleurs. On a été plus compétitifs ici ».

Nicolas Prost : « Excellent travail de l’équipe, Sébastien a été le plus rapide avec une stratégie bien pensée. Et puis ce sont des gros points qui viennent s’ajouter et conforter notre première place au classement constructeurs avec 75 points d’avance. Ma 5eme position en course consolide ma 3eme place au championnat pilotes. »

Texte:  Jacques SamAlens et Romain de la Rochefordière (StrategiesAutoMotive)

Photos: © Jacques SamAlens et Romain de la Rochefordière (StrategiesAutoMotive) © Bernard Bakalian

 


FORMULA-E-2017-  GP de PARIS-  GROS SUCCÈS POPULAIRE-Photo-Bernard-BAKALIAN.

 

Sport

About Author

Jacques SamAlens