ESSAI : GANTS HELD SCORE 3.0 ‘GORE-TEX’ SUPERBEMENT FAITS ET EFFICACES.

 

Comme selon les nouvelles Règles de Certification, les gants que l’on porte au guidon doivent aujourd’hui être homologués, pas d’autre choix que d’en racheter…

J’ai choisi ces gants Held parce qu’ils sont mi-saison, comme on est passé direct de l’hiver à l’été l’essai, d’une certaine façon est complet.

Manque l’ouragan de flotte, désolés, pas les moyens d’aller rester en Islande, pays sur le quel passent toutes les dépressions au large ou au dessus de l’Europe, mais j’ai eu du temps bien humide qui est le pire du motard, celui qui te colle l’onglée en moins de deux…

Ce gant est en effet un mi-saison, donc parfait au plus froid, content de les enlever quand je viens de me coller trente minutes en ville quand il fait trente à l’ombre, donc trente huit au soleil.

En revanche, sur les longs trajets, il est tellement bien fait qu’il ne se sent pas d’abord, il est discret, il est protecteur et le fout pas de crampes.

Le dessus de la main est en Stretch avec des empiècements en cuir, la paume est en cuir d’agneau donc du velours, mais qui accroche, il ya une doublure dite en Pique Push Pull, on entre dans ces gants… comme dans un gant !

 

PREMIER SCRATCH DE FERMETURE

 

Le gant 3,0 est équipé d’une membrane Gore Tex qui protège du froid et du vent, qui est étanche et respirante, cela dit le Gore Tex a un souci, il vieillit mal, ses mini canaux se bouchent à cause de la sueur et protègent moins. Mais comme ici, la doublure protège cette membrane il est possible que le Gore Tex soit actif plus longtemps.

Pour «monter» le gant, pour le fabriquer, on utilise la méthode «Gore Grip» qui consiste à coller les couches qui composent le gant entre elles, pour qu’elles fonctionnent bien ensemble, qu’il n’y ait pas de plis qui, à l’usage, sont douloureux, et cela assure aussi  un excellent grip sur les poignées.

À l’essai, j’ai adoré les deux systèmes de bandes velcro, une large qui colle le gant sur le blouson, rien ne rentre, ni air ni eau, un autre serrage velcro donne l’impression que c’est la main et non le gant qui pilote, tellement l’ensemble fonctionne bien. Simplement, pour enlever ou mettre le gant il faut desserrer à chaque fois ces petites bandes de serrage et c’est vite chiant, cela dit c’est tellement agréable en roulant que l’on en oublie vite l’inconvénient.

 

LE SCRATCH DE MAINTIEN

 

Dernière astuce que j’aime bien mais n’ai pas pu tester, le doigt gauche est recouvert d’une raclette pour essuyer la visière quand on roule en ville, pas assez vite pour que les gouttes partent seules…

C’est bien vu.

LA RACLETTE ANTI-GOUTTES DE L’INDEX GAUCHE

 

J’ai roulé un paquet avec ces gants, le mois de mai a été fertile en essais très intéressants d’ailleurs, et puis je suis motard tous les jours. Bref, quand je dis que c’est bien, c’est bien…

Question sécurité, je ne suis pas allé me jeter au fossé pour savoir si ça protège je vous aime mais pas à ce point, ce gant est certifié selon la norme EN 13594:2015,
ce qui ne me dit rien du tout mais sera important pour les revendeurs, comme argument de sécurité.

 

5 HEURES DE CIRCULATION TEST DANS ROME, JAMAIS MAL

En effet, les articulations recouvertes de cuir semblent costauds et ça ça casse comme des allumettes en cas de choc, la tranche de la main et les doigts sont protégés aussi, vu comment les casques ont évolué avec les règles de plus en plus dures, on imagine que c’est la même chose dans les gants. Inconvénient, toutes ces obligations de sécurité augmentent les prix de fabrication mais si vous estimez que vos mains valent dix balles, achetez des gants de jardin à dix balles, c’est d’ailleurs une excellent protection quand on râpe le bitume, rien que la prune pour gants non homologués coûte bien plu que les gants de jardin.

Moi mes mais c’est mon instrument de travail, en plus j’y tiens pour tout, quand je vois la merde à laquelle les gens handicapés d’une main doivent faire farce chaque jour.

Il reste bien sûr qu’avec une seule main, on peut jouer le «Concerto pour main gauche» de Ravel, mais se casser la gueule à moto ne veut pas dire forcément que l’on soit doué pour le piano…

Les gants Held Score 3,0 Gore Tex sont vendus aux alentours de cent soixante €, sur le coup ça fait un poil mal mais en cas de besoin, ça va vous éviter des blessures à la main. D’après mes potes pilotes de GP. et d’Endurance, ce sont celles qui ne cicatrisent jamais vraiment, bref 160 balles pour ne pas avoir mal toute sa vie c’est nettement moins cher que ces bandits de mutuelles !

Il existe en taille haute, en taille basse et en spécial femmes.

Bref, il a tout pour plaire…

https://www.held.de/

 

 

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Antoine B.

Essais Moto Sport

About Author

jeanlouis