PODIUM EN ‘FUNCUP’ AU MANS POUR LE TEAM ZOSH.

 

 

Funcup-8-h-du-Mans-2017-Passage-de-la-160-Zosh-WhoDrives-Photo-Daniel-Nauly..

 

En Funcup au Mans, beau podium, mais galère en Mitjet pour le Zosh Competition !

Drôle de weekend que celui qu’ont vécu les compétiteurs des meetings Funcup sur le Circuit Bugatti du Mans les 6 et 7 mai dernier… Un déjuge de pluie s’est abattu sur le circuit sarthois le samedi, suivi d’une alternance de soleil et de nuages mais une piste globalement sec, le dimanche.

 

Mitjet à l’eau…

Funcup-8-h-du-Mans-2017-Des-trombes-deau-pour-la-course-de-Mitjet-Photo-Daniel-Nauly.

 

Et il ne s’agit pas d’une boisson. Mais sur un week-end resserré comme celui du Mans, les Mitjet effectuent leurs essais dès 8 h du matin le samedi, et leur course de 4 h à lieu de 10 h à 14 h…

Et au cours de cette matinée, la Mitjet N°40 pilotée ce week-end par toute la famille Robin, a pris l’eau…

Les espoirs de Dijon se sont malheureusement noyés dans l’humidité mancelle :

Problème d’allumage et d’électricité, problèmes de buée qui les conduiront à rouler sans pare-brise!

 

Funcup-8-h-du-Mans-2017-Pour-éviter-la-buée-on-avait-démonté-le-pare-brise-sur-la-Mitjet-Zosh-Dirob-Photo-Daniel-Nauly

 

Dix-huitième sur la grille de départ, Arnold (l’ainé) n’ayant pu rouler qu’un seul petit tour, de longues minutes ayant été perdues aux stands, Didier (le père) peu à l’aise et Maxime (le benjamin) faisant son possible avec une voiture difficile à conduire sous le déluge, tel est le bilan aussi maussade que la météo.

Dur, l’apprentissage de cette nouvelle discipline !

Didier prenait le départ de la course. Certain de trouver un safety car rapidement permettant d’écourter le relais, il a dû finalement en faire un complet. Avec quelques émotions comme cette autre voiture partant en tête à queue juste sous son nez dans le banking du premier  esse des garages bleus.

Ses fils se sont ensuite succédés dans la voiture, mais sans pouvoir remonter significativement. Petit à petit, ils accéderont à la 15ème place sans pouvoir faire mieux sous le drapeau à damier.

La course a finalement été gagnée par la N° 79 1GS Events 3 avec 7’’ d’avance sur la 999 TFE by GPC. Au Championnat, la 79 conserve naturellement la tête tandis que la Zosh ne figure qu’ en 11ème position.

 

Funcup, six voitures en courses pour le Zosh Compétition

Funcup-8-h-du-Mans-2017-Les-Funcup-du-Team-Zosh-Photo-Daniel-Nauly.

 

La structure du Zosh Competition continue à progresser. Sur le circuit du Mans, six des 58 Funcup au départ était aux couleurs du Team sarthois.

La 275 Zosh Groupe Dirob  et la 160 Zosh Who Drive’s étaient pilotées par des habitués, la Famille Robin sur la première, et Pascal Roux, Charles Emme et Stéphane Trémier sur la deuxième.

 

Funcup-8-h-du-Mans-2017-La 275 de la famille-Robin-Photo-Daniel-Nauly.

 

La 71 étant pilotée par nos deux « jeunes amis », les deux Patrick (Soubrane et Coulm), toujours soucieux de profiter de leur temps libre en retraite, auquel s’était adjoint un troisième homme, F. Hardonnière pour suppléer à l’absence de Benoit Béal.

La 29 de DI Environnement voyait une nouvelle vague de pilotes -salariés, toujours parfaitement coachés par Driving Koncept.

La 29 et la 276 ont été louées, l’une à un trio venant profiter du circuit du Mans, J Delmotte, A. Lecouffe et T. Noyer, et l’autre était confiée aux frères Cochet, Jonathan le plus célèbre et le non moins rapide Ludovic, associés à A. Voyet, ingénieur de piste chez DAMS dans le civil !

À noter qu’il y avait quelques autres pointures au départ  comme Jean-Bernard Bouvet comptant de multiples participations aux 24 h du Mans et actuel triple Champion VdeV avec la Ferrari F488 de l’écurie Visiom et qui roulait sur la 145 aux couleurs de l’ACO., de même que Greg Guillver, ex-vainqueur de la Coupe Peugeot THP, sur la 405 Défi Performance.

 

Funcup-8-h-du-Mans-2017-bagarre-dans-le-peloton-Photo-Daniel-Nauly..

 

Les essais débutant sur une piste grasse, ré-arrosée par la pluie mancelle avant de finir par sécher un peu en fin de séance, aucun travail sur le châssis prévu n’a pu être mené à bien et plusieurs voitures, dont la 160 se plaignaient d’un sous virage important dans les grandes courbes en ré-accélération du circuit.

Personne n’eut le temps sur cette piste difficile de faire évoluer un peu le comportement des voitures en jouant sur la dureté des suspensions arrière…

 

Funcup-8-h-du-Mans-2017-Deux-Zosh-devant-une-Défi-Performance-Photo-Daniel-Nauly

 

Si la 275 et la 276 s’en sortaient finalement pas trop mal, la 160 figurait en milieu du peloton, devant la 71 tandis que les deux autres voitures figuraient en fin de grille.

Avec un temps perturbé comme cela il était difficile d’appréhender à la fois la piste et la Funcup pour nos débutants…

Mais dimanche matin, tout allait mieux. Le temps était au beau fixe et la piste sèche quasiment partout. De quoi lâcher les 58 Funcup en folie sans remords…

 

Funcup-8-h-du-Mans-2017-Les-Funcup-Photo-Daniel-Nauly

 

Le départ était très animé. Une lutte de prestige au sein du Zosh Compétition se déroulait au milieu de la bagarre pour la première place à une dizaine de voitures.

Le jeune Maxime Robin ne voulait absolument pas que ce ‘vieux’ briscard de Jonathan Cochet vienne lui faire la leçon. L’empoignade dura plusieurs tours jusqu’à ce que Jonathan, raisonnable, se dise qu’il n’avait pas la voiture pour se maintenir dans les toutes premières places et se décide à jouer l’endurance.

 

Funcup-8-h-du-Mans-2017-Pascal-ROUX-pilote-de-la-160-Photo-Daniel-Nauly

 

Plus loin, Pascal Roux, dans la 160 avait pris un départ moyen : « Pas dans le rythme du tout pendant les cinq premiers tours » avouera-t-il après son relais. Il se fait notamment dépasser par la 115 Andros confiée pour le jour à des pâtissiers, cuisiniers et un rugbyman, par la 82 du Zosh ainsi que par la 71.

Cette dernière le réveillait définitivement. Il se lançait alors dans une belle remontée, et la prolongation de son relais aux limites de la fenêtre de changement de pilote permettait à la 160 de changer de pilote en 25ème position.

Stéphane Trémier confirmait alors ses énormes progrès et tournait régulièrement en 2’05, et même en 2’04 sur un tour ou deux. Au jeu des ravitaillements, la 160 était retombée en 29ème position.

Funcup-8-h-du-Mans-2017-Stéphane-TRÉMIER-Photo-Daniel-Nauly.

 

Durant les trois heures suivantes elle va remonter jusqu’en 21ème position, à la régulière. A deux heures de la fin de la course, elle figure dans le premier tableau, c’est-à-dire sur  la première page sur les écrans de classement qui contient les 20 premiers (il y a trois pages, avec la deuxième pour les 21 à 40ème et la troisième pour les 41 à 58ème  voitures engagées).

Un évènement fêté comme il se doit dans le stand Zosh.

À une heure de la fin, des ennuis sur la 276 (une rotule cassée puis un contact avec les piles de pneus d’un des pilotes) permettent même à la 160 de devancer les frères Cochet en dix-huitième place.

Charles Emme entame alors son dernier relais avec une petite vingtaine de secondes d’avance sur A. Voyet sur la 276 qui devait faire l’arrivée aussi, avance théoriquement suffisante pour devancer la 276 sous le drapeau à damiers.

Hélas un safety car effaçait cette avance et permettait à la Zosh orange de recoller à la Zosh bleue et de la dépasser dans l’avant dernier tour.

 

Funcup-8-h-du-Mans-2017-Bonne-Performance-pour-la-160-PhotoDaniel-Nauly..

 

La 160 finit tout de même à la 19ème position, bien  à sa place dans la course si on regarde les meilleurs tours des voitures. Les trois pilotes étaient d’ailleurs particulièrement satisfaits.

« Si on m’avait dit que nous ferions un Top 20 en arrivant vendredi soir, j’aurais signé tout de suite » affirmait d’ailleurs  Pascal Roux.

Stéphane Trémier et Charles Emme n’en étaient pas moins fier d’avoir démontré que la régularité permettait de bien figurer au classement, ce que «JP», le mécanicien qui avait si bien préparé la 160, ne manque jamais de rappeler…

D’autant que la voiture figure, du coup en 20ème place au Championnat.

 

Funcup 8 h du Mans 2017 – Nouveau Podium pour la famille ROBIN – Photo Daniel Nauly

 

Devant, la 275 n’a hélas pas réédité son exploit de Dijon mais finit malgré tout sur le podium, à la troisième place. Madame Robin a même accompagné ses Champions de mari et de fils sur la troisième marche.

La victoire est revenue à la Funcup 280 du Socardenne by Milo Racing, devant la DN’S Racing n° 400.

Les autres Zosh se classent 31ème pour la 29, 38ème pour la 71 et 39ème pour la 82.

Rendez-vous maintenant début juin sur la piste de Magny Cours pour une épreuve de 12 Heures, parfait entrainement pour les 25 Heures de Spa ensuite  au mois de juillet…

 

 

Daniel NAULY

Photos :
Daniel NAULY

 

Funcup 8 h du Mans 2017 – Quatrième place pour le Groupe Lemoine – Photo Daniel Nauly

 

Funcup-8-h-du-Mans-2017-Rugbyman-et-patissiers-au-volant-de-l’Andros-c’est-cela-aussi-la-Funcup-Photo-Daniel-Nauly

 

Funcup 8 h du Mans 2017 -La voiture des frères COCHET – Photo Daniel Nauly

 

Funcup-8-h-du-Mans-2017-Deuxième-place-pour-le-DNS-Racing-PhotoDaniel-Nauly

 

Funcup-8-h-du-Mans-2017-La160-Zosh-passe-sous-la-passerelle-Dunlop-Photo-Daniel-Nauly

FUN Cup

About Author

gilles