VICTOIRE DE BUEMI AU ‘GD. PRIX DE MONACO’ DE FORMULA e.


FORMULA-E-2017-GP-DE-MONACO-Séb-BUEMI-RENAULT-E-DAMS

 

L’équipe Renault e.dams est de retour sur le devant de la scène après l’ePrix de Monaco qui s’est déroulé ce samedi 13 mai 2017. Déjà en tête de la qualification à une autre victoire, Séb Buemi inscrit un total de 28 points en Principauté. Nico Prost a, quant à lui fait une très belle remontée de la dix-neuvième à la neuvième place, en finissant dans les points.

La Formule e visitait pour la seconde fois la Principauté de Monaco, ePrix qui se déroule tous les deux ans avant le Grand Prix de F1. Ce fût sans plus attendre que l’ensemble des pilotes s’élançaient sur la piste sous un ciel bleu, n’ayant pu la parcourir la veille puisque le shakedown n’a jamais lieu sur ce rendez-vous.

Séb Buemi a su montrer sa supériorité dès les deux premiers essais libres en finissant premier. Le pilote Suisse est le premier pilote à descendre en-dessous des 53 secondes et améliore ses temps de 2015 de plus d’1,6 secondes. Nico Prost termine à la deuxième place en signant un temps de 53.237 lors des essais libres 1, et huitième pour les essais libres 2.

Le tirage au sort a désigné le premier groupe de qualification pour le leader du Championnat. Et le deuxième groupe pour Nico. Après une conduite maîtrisée, Séb Buemi fût le plus rapide de son groupe et s’est vu qualifié pour la Super Pole où il réalise le meilleur temps, devançant son rival Lucas Di Grassi du Team Allemand ABT Schaeffler Audi Sport de 0.237. Malheureusement, Nico Prost a dû se contenter de la dix-neuvième place après avoir percuté le rail lors de son tour rapide.

Séb Buemi a mené une course magistrale du début à la fin après être sorti indemne du premier virage, déterminant à Monaco et après la sortie de la voiture de sécurité causée par un contact entre Jean-Éric Vergne de l’èquipe Techeetah  et Nelson Piquet Jr. de NextEv, il maintient sa position en tête de la course. Après une bataille intense entre Séb Buemi et Lucas Di Grassi, le pilote Renault e.dams réussit à maintenir le Brésilien derrière lui tout au long de la course et inscrit sa quatrième victoire de la saison.

Ce fût une course plus difficile pour Nico Prost qui a dû commencer du fond de la grille. Cependant, il a réussi à se frayer un chemin et a dépassé ses adversaires, un par un. Déterminé à marquer le plus de points possibles, il finit la course dixième en s’offrant le dernier point en lice. Après décision de la direction de course pénalisant Felix Da Costa de 33 secondes pour une sortie de stand dangereuse, Nico Prost est promu à la neuvième position ce qui lui permet d’inscrire deux points.

Renault e.dams quitte la Principauté en restant imbattable sur cette piste iconique grâce à Séb Buemi, déjà triomphant lors de l’édition de 2015.

 


FORMULE-E-2017-Monaco-ePrix-  BUEMI, le vainqueur de L’Equipe-RENAULT-E-DAMS

 

Séb Buemi qui lâchait : « Je suis très content du résultat d’être de retour sur la première marche du podium. J’étais le plus rapide durant la première moitié de la course, tout était sous contrôle. J’ai réussi à créer un écart suffisant entre Lucas et moi en cas d’intervention d’une voiture de sécurité. Pendant la deuxième partie de course, ce fut plus difficile. Lucas jouait beaucoup avec sa consommation d’énergie donc je devais le surveiller dans mes rétroviseurs. En fait, j’ai fait toute la course en regardant dans mes rétroviseurs ! Cela n’est pas la première fois que ma deuxième voiture est moins rapide que la première, donc nous devons comprendre et continuer à travailler là-dessus. Nous changeons généralement l’installation des deuxièmes voitures afin d’utiliser l’adhérence maximale du circuit. Si vous voulez la voiture parfaite, il faut parfois faire quelques ajustements. Quoiqu’il en soit, je suis très content de ce résultat et je suis impatient d’aller à Paris la semaine prochaine. Nous avons une bonne voiture, nous avons une bonne équipe. Et merci à toute l’équipe. »

Nico Prost, ajoutant : « Je suis déçu de mon résultat en qualifications mais dans l’ensemble c’était une bonne course. Quand vous commencez du fond de la grille à Monaco, vous ne vous attendez pas à grand-chose. Mais la voiture était vraiment agréable à conduire, et le travail accompli par l’équipe était incroyable. Il faut juste que je comprenne pourquoi nous ne sommes pas très compétitifs en qualifications. Il faut que l’on travaille et ensuite nous serons prêts à nous battre pour des podiums à chaque course. »

Quant à Vincent Gaillardot, le Directeur du programme Fe, lui, il précisait : « C’était un bon weekend dans l’ensemble. Nous avons remis la « machine » en route après une course décevante à Mexico. Cela faisait longtemps que Séb n’avait pas été en pole position. Il a commencé la course en position forte et a réussi à faire une très belle performance. L’étau se resserre de course en course avec ABT Schaeffler Audi Sport donc nous nous devons de travailler encore plus pour offrir les meilleures voitures possibles à nos deux pilotes. Je félicite toute l’équipe ce soir pour leur implication et leur travail. L’objectif était de réaliser un bon résultat pour ce weekend et maintenant nous sommes concentrés sur notre course parisienne. Le prochain ePrix arrive à grand pas, c’est la première fois depuis le commencement de la série que nous avons deux courses d’affilée. Le circuit à Paris est un peu différent de celui-ci. Comme nous n’avons pas beaucoup de temps pour nous préparer, il faut s’assurer que nos deux voitures soient prêtes rapidement. Nous espérons un résultat similaire la semaine prochaine. »

Jean-Paul Driot co-propriétaire de Renault e.dams, enchainait : « L’histoire se répète car nous avons gagné l’ePrix de Monaco en saison 1. C’était une course très serrée entre Séb Buemi et Lucas Di Grassi donc nous nous savons sous pression pour l’ePrix de Paris. Mais je pense que c’est pour le mieux car notre motivation est décuplée pour la semaine prochaine. Grâce à l’incroyable course que nous avons eu aujourd’hui, nous pouvons voir que les voitures de Lucas et Séb sont performantes. L’année dernière, nous n’avons pas eu les résultats escomptés pour Paris car nous avions eu du mal à mettre nos pneus en température. Cette fois, comme nous venons en Mai, nous nous attendons à mieux. »

Enfin, Alain Prost, l’autre co-propriétaire de Renault e.dams, concluait : « Le résultat d’aujourd’hui était notre objectif compte tenu de la course éprouvante que nous avons eu à Mexico. D’autant plus, sur ce circuit iconique qu’est Monaco, avec Paris qui arrive la semaine prochaine. Nous avons montré des signes de faiblesse en qualification depuis le début de la saison et nous savons qu’il est très difficile de dépasser ici quand vous n’êtes pas en première ligne. Nico a réussi de bonnes performances ce matin durant les essais libres mais ce n’était pas ce à quoi nous nous attendions pour la qualification. Dès lors, on peut voir les conséquences de partir du fond de grille. Néanmoins, ils ont tous les deux réussi à faire une très belle course, ils sont tous les deux dans les points et c’est cela qui compte. Nous sommes satisfaits du résultat en amont du ePrix de Paris. Nous savons que Paris sera difficile, nous aurons encore plus de pression qu’ici mais nous sommes plus que motivés. »

Le prochain rendez-vous se tiendra à Paris des la fin de cette semaine samedi prochain, rendez-vous cher à l’écurie Renault e.dams qui court sur ses terres. L’équipe arrive en tête du classement équipes avec un total de 152 points. Séb Buemi, après sa victoire à Monaco, devance de 15 points Lucas Di Grassi et mène avec 104 points au classement pilotes.

 

François LEROUX

Photos :
DAMS


FORMULA-E-2017-MONACO-BUEMI.

CLASSEMENT DU e PRI X DE MONACO
13 MAI 2017

1 – Sebastien Buemi (Renault Z.E. 16)  Renault e.dams,  51 tours

2 – Lucas Di Grassi (ABT Schaeffler FE02) Abt Audi à 0″320

3 – Nick Heidfeld (Mahindra M3Electro) Mahindra à 13″678

4 – Nelson Piquet (NextEV TCR Formula 002)  NextEV à 19″074

5 – Maro Engel (Venturi VM200-FE-02) Venturi à 19″518

6 – Felix Rosenqvist (Mahindra M3Electro) Mahindra à 19″599

7 – Daniel Abt (ABT Schaeffler FE02)  Abt Audi à 20″430

8 – Esteban Gutierrez (Renault Z.E. 16) Techeetah à 32″295

9 – Antonio Felix da Costa (Andretti ATEC-02) Andretti à 35″330

10 – Nicolas Prost (Renault Z.E. 16)  Renault e.dams à 35″667

11 – Mitch Evans (Jaguar I-Type 1) Jaguar à 38″410

12 – Robin Frijns (Andretti ATEC-02) Andretti à 1’14’’053

13 – Oliver Turvey (NextEV TCR Formula 002) NextEV à 1’34″058

14 – Adam Carroll (Jaguar I-Type 1)  Jaguar à 1 tour

15 – Stephane Sarrazin (Venturi VM200-FE-02)  Venturi à 1 tour

 

ABANDON

43° tour: José María López

43° tour: Jérôme D’Ambrosio

40° tour: Loic Duval

36° tour: Sam Bird

20° tour:  – Jean-Éric Vergne

 

MEILLEUR TOUR: Sam Bird en 53’’822

 

 

Formule E

About Author

gilles