VISITE : ‘ORECA MOTEUR’ À MAGNY-COURS.

 

ORECA-MOTEUR-2017-MAGNY-COURS-HELEINA-Photographe

 

Créé en 2004, après le rachat de la SNBE. de Dany Snobeck et Jean-Pierre Béchu, le département moteur d’ORECA, toujours  basé dans la Technopole du Circuit Nivernais de Magny Cours, ne cesse de grandir.

ORECA, la firme qui appartient à Hugues de Chaunac et dont le siège après avoir été longtemps à Magny Cours, se trouve maintenant depuis une bonne vingtaine d’années dans le sud de la France, dans le Var, à Signes, aux portes d’un autre circuit, celui du ‘Paul Ricard’.

Dirigé par un grand professionnel, Serge Meyer un homme très expérimenté, après avoir vécu onze ans chez le voisin Danielsson, firme qu’il a rejoint en 1977, avec un Bac. Mécanique en poche et où il côtoie, le regretté ‘Nanard’, alias Bernard Mangé et Joseph Le Bris.

Il rejoint ensuite la SNOBECK/SNBE., pour créer le département moteur, dont il fut responsable durant quinze années. ORECA Moteur, est aujourd’hui connu et reconnu par tout le Monde de l’Automobile pour la qualité de ses développements et de ses préparations.

 

UN PEU D’HISTOIRE…


ORECA MOTEUR 2017 – MAGNY COURS – Serge MEYER – HELEINA Photographe

 

Il est vrai que Serge Meyer, n’a cessé de bourlinguer un peu partout sur les circuits depuis ses débuts, à la grande époque du Super Tourisme en France (Peugeot 505 Turbo de Jean-Pierre Beltoise et de Jean-Pierre Jabouille) puis en DTM et la préparation des moteurs des Mercedes de Laffite, Cudini et Snobeck, entre 1989 ET 1992

Il est ensuite de l’aventure Opel de 1993 à 1996, FIA 2 Litres et Trophée Andros, toujours avec Laffite et Cudini, rejoints par Alain Ferté.

Parallèlement, pendant toutes ses années Danielsson et SNBE, supervise les moteurs Citroën Compétition Client, SEAT en WRC. et WTCC.

ORECA MOTEUR

ORECA MOTEUR 2017-MAGNY-COURS-Serge-MEYER-HELEINA-Photographe

 

Lorsque Oreca repris les activités SNBE., ce fut dans le but de développer l’activité Moteur uniquement.

Oreca Département Moteur est donc maintenant intégré au groupe Oreca, et la direction technique y est assurée par Serge Meyer.

Les moyens techniques et humains ont fortement augmenté, société en permanence dans une phase de développement et d’investissements.

 

ORECA MOTEUR 2017-MAGNY- COURS- L’un des quatre bancs  – HELEINA-Photographe

 

Pour en revenir à l’actuelle saison 2017, ORECA Moteur et comme on va le découvrir, ne manque pas de travail !

Avec le développement des moteurs WRX, en association avec Peugeot Sport, des 208 du Team Hansen, l’équipe qui engage Sébastien Loeb en Championnat du Monde de Rallycross.

Celle aussi des Skoda R5 ‘usine‘ et clients en Mondial WRC 2

Sans oublier non plus, celle des Lada du Mondial WTCC. ni non plus, celles du TCR. du Championnat de Russie !

 


ORECA MOTEUR 2017 MAGNY COURS – HELEINA Photographe

 

Mais, la part la plus importante de ses activités concerne la préparation des moteurs Nissan en Endurance LMP3 (Moteur-boite-électronique-faisceau électrique-échappement-embrayage)

130 Moteurs sont sortis des ateliers de Magny Cours depuis l’origine du projet, et tournent cette saison en Endurance dans tous les Championnats, en Europe en ELMS et VdeV, aux États-Unis en IMSA, et aux Antipodes en Asian Le Mans.

 

ORECA MOTEUR 2017-MAGNY-COURS-  HELEINA Photographe

 

Jusqu’à la fin de la saison 2016, ORECA Moteur s‘occupait aussi des moteurs de la catégorie LMP2, et y remporta le titre mondial en 2016 ainsi que les ’24 Heures du Mans’, associé à Alpine. Mais suite au changement de règlement, intervenu pour la nouvelle saison 2017, ORECA qui avait déjà été retenu pour la fourniture de ses châssis, n’a de ce fait, pas pu postuler pour la fourniture des moteurs, lesquels ont été confiés, à la firme Britannique Gibson.

 

LE STAFF ORECA MOTEUR


ORECA MOTEUR 2017 MAGNY COURS – HELEINA Photographe

 

45 personnes travaillent quotidiennement chez ORECA à Magny Cours. Dont 12 ingénieurs.

Trois appartiennent au Bureau d’Étude. Ce sont eux, qui en partenariat avec le département moteur de Peugeot Sport, ont développés le moteur des 208, destinés au Mondial de Rallycross. Ainsi que les moteurs des Lada du WTCC. et les moteurs Nissan du LMP3.

Pour bien préparer les moteurs, 4 bancs moteurs sont utilisés :

3 bancs statiques allant jusqu’à 800 CV. Et un banc dynamique pour 400 CV.

Comme on le constate, les activités d’ORECA Moteur sont multiples et ce d’autant plus que dorénavant ORECA Moteur est aussi devenu… revendeur Bosch, en plus de la distribution de Marelli Motorsport.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :
HELEINA photographe

 

ORECA-MOTEUR-2017-MAGNY-COURS- Serge MEYER-HELEINA-Photographe

 

ORECA-MOTEUR-2017-MAGNY-COURS- Serge MEYER et Gilles GAIGNAULT- HELEINA-Photographe

 

ORECA-MOTEUR-2017-MAGNY-COURS-HELEINA-Photographe

 


ORECA-MOTEUR-2017-MAGNY-COURS-  Serge MEYER devant la BNC de Jean-Pierre BELTOISE exposée dan le hall d’accueil – HELEINA-Photographe

 

ORECA-MOTEUR 2017-MAGNY-COURS- Marie-Laurence GUIOT, la fidèle assistante de Serge MEYER -HELEINA-Photographe

Equipementiers Sport

About Author

gilles