TOYOTA MET LE CAP SUR LA BELGIQUE AVEC TROIS TS050 HYBRID.

 

 

Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima le vainqueur de Silvertone au volant de la Toyota TS050 Hybrid N°8 du Team Toyota Gazoo Racing 

Ce week-end, l’Équipe TOYOTA GAZOO Racing alignera pour la première fois trois TS050 HYBRID au départ de la prochaine manche du Championnat du Monde d’Endurance WEC. :
Les 6 Heures de Spa-Francorchamps, en Belgique.

Après avoir remporté le mois dernier l’épreuve d’ouverture de la saison à Silverstone, l’écurie Japonaise s’apprête à aborder l’une des trois courses qu’elle jouera comme à domicile, puisque le Circuit de Spa n’est qu’à 120 km de son siège de Cologne, en Allemagne.

C’est aussi le dernier rendez-vous avant le temps fort de la Saison d’Endurance, l’épreuve-reine, sommet de la Saison, les très prestigieuses ’24 Heures du Mans’, des 17 et 18 juin prochain.

Dans cette optique, l’équipe Nipponne utilisera les deux configurations aérodynamiques autorisées en 2017.

 


TOYOTA-2017-Silvertone

L’équipage de la N°7, constitué de Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López, utilisera la TS050 HYBRID, à fort appui aérodynamique qui lui a valu la pole position à Silverstone, une course hélas abrégée par l’accident de l’Argentin José María sur une piste mouillée. Après une période de repos, il devrait confirmer sa bonne condition physique pour piloter lors des premières séances d’essais de ce jeudi.

Vainqueurs de Silverstone et actuels leaders du Championnat, l’autre équipage du Mondial WEC., Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima pilotera, lui aussi, sous le numéro 8, une version à appui renforcé qui privilégie l’adhérence en virage, plutôt que la vitesse de pointe.

Enfin, en prévision du Mans, la troisième TS050 HYBRID, la N°9 misera sur la configuration à faible appui aérodynamique, optimisée pour les longues lignes droites qui caractérisent le Circuit de la Sarthe. Au volant, Stéphane Sarrazin fera équipe avec Yuji Kunimoto, débutant en WEC, et Nicolas Lapierre de retour chez Toyota.

 

WEC 2014 – 6 Heures de SPA : VICTOIRE TOYOTA, le 2 mai.

 

Inauguré en 1922, Spa est le plus ancien circuit du calendrier du WEC. Il évoque aussi de bons souvenirs pour TOYOTA GAZOO Racing puisque Anthony, Sébastien et Nicolas ont gagné ensemble la course en 2014. Et l’an dernier, les deux TS050 HYBRID sont passées très près de la victoire avant de connaître des problèmes moteur.

Si la victoire reste cette année l’objectif, il s’agit aussi d’accélérer les préparatifs du Mans en optimisant la configuration à faible appui aérodynamique en course et en s’adaptant aux contraintes supplémentaires d’une troisième voiture.

Nombreux seront les employés du siège de Cologne à venir soutenir l’équipe, puisque les membres du personnel et leurs familles sont invités à assister à la course de samedi.

 

WEC – TOSHIO SATO, Patron du Team TOYOTA.

 

Toshio Sato, Président de l’Équipe : « Nous avons fait un excellent début de saison et nous espérons poursuivre sur la lancée à Spa. La rivalité avec Porsche est forte et le duel devrait être à nouveau très serré. La TS050 HYBRID à fort appui aérodynamique a donné de très bons résultats à Silverstone, mais le circuit de Spa est différent et nous avons encore du pain sur la planche. Cette année, nous engageons pour la première fois trois voitures, ce qui nous permet d’essayer la configuration à faible appui en conditions de course. Nous l’avons déjà longuement testée cet hiver, et ce week-end marque un nouveau pas dans la préparation du Mans. »

PAROLES DE PILOTES

Mike Conway (TS050 HYBRID #7) : « Spa est l’un de mes circuits préférés, je l’attends donc avec grande impatience. Le tracé lui-même est vraiment très sympa avec son dénivelé, ses courbes rapides et sa grande diversité de virages. Il est très technique, mais j’adore. J’espère que la configuration que nous avons utilisée à Silverstone nous vaudra la même vélocité à Spa. Assurément, il reste des choses à améliorer mais nous sommes confiants. Là encore, nous devrions être au coude à coude avec Porsche; il faut donc se concentrer sur l’essentiel.»

Kamui Kobayashi (TS050 HYBRID #7) : «Quel plaisir de courir à Spa ! Puisque nous avons prouvé notre rapidité à Silverstone, nous pouvons aborder la deuxième course de la saison avec optimisme. Nous sommes très motivés et tenons à donner le meilleur de nous-mêmes pour gagner cette manche. De plus, ce serait très motivant avant Le Mans. J’ai particulièrement hâte d’être à Spa pour l’ambiance, car nous y avons beaucoup de fans et le personnel de TMG Cologne sera aussi là pour nous encourager. »

José María López (TS050 HYBRID #7) : « C’est fantastique de piloter en LMP1 à Spa ! Je n’y ai pas roulé depuis quelques années, lorsque je courais en GP2, et j’attends beaucoup ce moment. Ce week-end sera une nouvelle occasion de nous battre pour la victoire, et pour moi de cumuler les tours. Silverstone a été une grosse déception, mais j’ai beaucoup appris et acquis une expérience importante. Je sais que je suis rapide et je me familiarise vite avec les autres aspects de l’Endurance, la gestion du trafic notamment. »

Sébastien Buemi (TS050 HYBRID #8) : « Nous avons très bien démarré la saison, c’est clair, et nous sommes donc pleins d’espoir pour Spa. Ça va être pour nous un week-end passionnant et très intéressant, car c’est la première fois que nous aurons trois voitures. Je veux marquer le plus de points possible. Et bien entendu, nous devons engranger un maximum de connaissances en prévision du Mans, car Spa est la dernière course avant l’épreuve phare. Nous ferons de notre mieux pour réitérer le résultat de Silverstone. »

Anthony Davidson (TS050 HYBRID #8) : « Il me tarde de retrouver Spa car c’est l’un de mes circuits favoris. C’est toujours un grand plaisir de piloter une LMP1 sur une piste aussi géniale. Après Silverstone, j’espère que nous pourrons prétendre à nouveau à la victoire, mais Porsche devrait se montrer encore plus combatif. Et à Spa, la météo peut changer la donne. Il a fait beau lors de l’édition précédente, mais on ne sait jamais… Notre voiture se comporte généralement très bien sur le mouillé : nous sommes donc parés à toute éventualité. »

Kazuki Nakajima (TS050 HYBRID #8) : « Difficile de prédire ce qui va se passer à Spa car la configuration aérodynamique est différente. Mais nous avons bien débuté la saison et nous voulons continuer ainsi. Le tracé de Spa est vraiment spécial, notamment le Raidillon de l’Eau Rouge avec des forces d’accélération qui n’existent nulle part ailleurs. C’est un circuit très difficile, truffé de virages ultra-rapides… J’ai hâte d’y être. Notre voiture va être fabuleuse à piloter sur ce tracé. »

Stéphane Sarrazin (TS050 HYBRID N° 9) : « Je suis vraiment heureux de courir à nouveau sur la TS050 HYBRID, en particulier après avoir vu sa prestation à Silverstone. La course était superbe à regarder et j’espère que la voiture sera aussi performante en faible appui. Comme toujours, j’espère faire un bon résultat mais, concernant notre voiture, l’essentiel est de bien nous préparer au Mans. Nous devons recueillir beaucoup de données sur la version à faible appui et affiner le travail d’équipe pour cette première course ensemble. »

Yuji Kunimoto (TS050 HYBRID #9) : « Ce sera ma première course en WEC. et ma première course à Spa : je suis donc très excité ! J’ai tellement entendu parler de ce circuit par les autres pilotes et, bien sûr, je le connais à travers les jeux vidéo et la télé. J’ai vraiment hâte de le découvrir avec la TS050 HYBRID. Je me réjouis d’avoir à mes côtés des pilotes expérimentés comme Stéphane et Nicolas, car ils seront sûrement pleins de bons conseils. Vivement la course ! »

Nicolas Lapierre (TS050 HYBRID #9) : « Spa est un circuit génial et qui me réussit. Anthony, Sébastien et moi avons gagné en 2014 et, l’an dernier, j’ai remporté la catégorie LMP2 : il m’a donc laissé de bons souvenirs. Je suis impatient de courir pour la première fois avec la TS050 HYBRID, et Spa est l’endroit idéal. Et je suis heureux de faire équipe avec Stéphane et Yuji pour cette première. Nous nous entendons bien et je sais que nous ferons du bon boulot ensemble, afin d’offrir une belle place à l’équipe. »

 

WEC-2017-PORSCHE et TOYOTA désormais seuls en lice après le retrait de l’équipe AUDI.

Revanche donc ce samedi sur le toboggan Ardennais pour l’équipe Allemande Porsche, devancée par Toyota, lors de la manche inaugurale du Championnat du monde d’endurance 2017, à Silverstone en Angleterre le dimanche 16 avril dernier.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :
Davy et Daniel DELIENTEAM

TOYOTA GAZOO Racing
6 Heures de Spa-Francorchamps 

WEC 2017  – Les fans viennent  soutenir TOYOTA

           2013      #7 : 4e en qualifications ; abandon en course.

              #8 : 5e en qualifications ; 4e en course

2014    #7 : 4e en qualifications ; 3e en course

             #8 : 2e en qualifications ; 1er en course

2015    #1 : 6e en qualifications ; 8e en course

            #2 : 7e en qualifications ; 5e en course

2016    #5 : 5e en qualifications ; 26e en course

                        #6 : 3e en qualifications ; abandon en course

 

FIA WEC Sport

About Author

gilles