SIGNATECH ALIGNE SES DEUX ALPINE A470 À SPA, EN WEC.

 

WEC-2017-Les-deux-ALPINE-A460-de-l’équipe-SIGNATECH-

 

Deux Alpine A470 e lancent en cette fin de semaine, à l’assaut du toboggan Belge

La deuxième épreuve du Championnat du Monde d’Endurance WEC. 2017, se déroule ce week-end sur le célèbre Circuit de Spa-Francorchamps, en Belgique.

L’Équipe Signatech Alpine Matmut alignera en effet ses deux A470 en catégorie LMP2, pour les équipages Romain Dumas-Gustavo Menezes-Matt Rao qui piloteront eux, la N°°36 et pour le trio Nelson Panciatici-Pierre Ragues-André Negrão, qui débutera dans les Ardennes, la Saison 2017, au volant de la N°35.

 


WEC-2017-SILVERSTONE-L’ALPINE-A470

Trois semaines après le coup d’envoi de Silverstone, le Mondial d’Endurance WEC. se poursuit sur un autre circuit mythique, celui de Spa-Francorchamps. Avec son profil rapide et vallonné, de nombreuses opportunités de dépassement et une météo le plus souvent imprévisible, le tracé des Ardennes Belge, regroupe tout ce qu’il faut pour vivre une belle course d’Endurance !

Cette seconde manche de la saison est également considérée comme une répétition générale et ce avant le sommet du calendrier du monde de l’Endurance, les très célèbres ’24 Heures du Mans’ à la mi-juin !

En conditions réelles, les équipes pourront ainsi affiner leurs procédures et tester leur réactivité pour aborder l’épreuve considérée à juste titre comme «la plus grande course du monde» dans les meilleures dispositions.

Après Spa, les équipes disposeront d’un mois pour se préparer en vue de la Journée Test (4 juin) puis des ’24 Heures du Mans’ en elles-mêmes (17-18 juin).

 


WEC-2017-SILVERSTONE-L’ALPINE-A470

Ce rendez-vous est particulièrement important pour l’Équipe Signatech Alpine Matmut, qui aligne désormais ses deux voitures au départ.

Comme initialement prévu, Nicolas Lapierre –recruté par l’équipe Toyota pour Spa et Le Mans– cède sa place à Romain Dumas dans le baquet de l’Alpine A470 N°36.

L’Alésien, qui avait déjà piloté la voiture lors du prologue de Monza, sera associé à l’Américain Gustavo Menezes et au Britannique Matt Rao.

Dominatrice pendant la majeure partie des récentes 6 Heures de Silverstone, l’Alpine A470 N°36, avait terminé Seulement quatrième, l’intervention de la voiture de sécurité, ayant  malheureusement mis à mal la stratégie des Bleus !

À Spa-Francorchamps, l’objectif pour l’écurie Championne du Monde en titre en LMP2, sera de terminer sur le podium, aussi bien dans l’optique du Classement Général que pour se placer dans une dynamique positive avant la grande classique Mancelle.

Un bon résultat ferait écho à l’Édition 2016, marquée par un final haletant et la victoire conquise par Nicolas Lapierre au prix d’un dépassement d’anthologie à quelques minutes de l’arrivée !

Dans un contexte concurrentiel élevé, l’entrée en piste de la Seconde Alpine A470, la N°35 permettra à Signatech Alpine Matmut, de jouer sur deux tableaux. Deux voitures permettent non seulement d’emmagasiner le double d’informations, mais aussi de saisir les opportunités de stratégies décalées.

Constitué des Français, la paire Nelson Panciatici-Pierre Ragues -tous deux sacrés ensemble Champions  d’Europe d’Endurance en ELMS. en 2013 avec cette même écurie Signatech Alpine– et du très rapide Brésilien, André Negrão, l’équipage associe donc performance, expérience et homogénéité.

Nelson et Pierre se connaissent déjà bien, ils étaient  on l’a dit déjà associés, lors de la conquête du titre d’Alpine en ELMS 2013 et André a prouvé à Monza la rapidité de son adaptation au LMP2.

Ensemble, les deux Français et le Brésilien ont visiblement le potentiel pour jouer les premiers rôles !

Les voitures seront en piste dès ce jeudi, avec deux séances d’essais libres. Vendredi, une troisième séance d’entrainement précédera les qualifications (15 h 25).

 

WEC 2017 Présentation ALPINE Philippe SINAULT et Bernard OLLIVIER

Questionné Bernard Ollivier, le Directeur Général-Adjoint d’Alpine, confie :

« Même si nous avons pu montrer nos capacités, il faut reconnaître que la quatrième place de Silverstone a été difficile à accepter. Chaque course comporte ses spécificités, mais nous espérons retrouver le même niveau de performance à Spa-Francorchamps. L’objectif sera de concrétiser notre potentiel avec un très bon résultat pour les deux voitures. Nous avons tout ce qu’il faut pour réussir, qu’il s’agisse de l’équipe technique ou de notre groupe de pilotes. »

Quant à Philippe Sinault, le Team principal de Signatech Alpine, lui, il lâche :

« La manche de Spa-Francorchamps est toujours un événement à part. C’est le moment qui doit nous permettre de nous placer dans une dynamique positive avant les 24 Heures du Mans. L’arrivée de Romain Dumas dans le baquet de la n°36 est un événement, mais cela ne modifiera pas notre façon de travailler. Son niveau d’expérience est tel que je n’ai aucun doute quant à la rapidité de son intégration. Il a beaucoup échangé avec Nicolas Lapierre et nous avons préparé ce rendez-vous en tenant compte des axes de progression identifiés à Silverstone. Je suis également confiant quant au potentiel de l’équipage n°35. Nous avons l’habitude d’exploiter deux voitures et nous viserons le podium avec les deux A470. »

Le départ des 6 Heures WEC. de Spa-Francorchamps sera donné samedi à 14 h 30.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :
Davy et Daniel DELIEN

LE PROGRAMME DE SPA

 

JEUDI 4 MAI

11h45 : essais libres 1 (90’)

17h30 : essais libres 2 (90’)

VENDREDI 5 MAI

10h25 : essais libres 3 (60’)

15h25 : qualifications LMP1 / LMP2 (25’)

SAMEDI 6 MAI

14h30 : 6 Heures WEC de Spa-Francorchamps

WEC Championnat du monde

About Author

gilles