MOTOGP 2017 EN QUAILFS EN ARGENTINE : MARQUEZ LE GÉANT, MC PHEE L’ÉCOSSAIS, OLIVEIRA LE RETOUR

ROSSI ET MARQUEZ LES DEUX HEROS DU JOUR

« We are ready for rock’n’ roll » dit le commentateur anglais…

Et c’est bien vrai, on est partis pour la partie la plus incroyable du GP le plus incroyable de l’année.

Les qualifs de la cylindrée MotoGP sont crispantes, d’abord on est en pneus pluie, et on rappelle que suite à une très étrange session suivie d’une piste humide et ne permettant pas de se rattraper, un paquet de big stars sont en Q1, Lorenzo, Zarco, Pedrosa, Dovizioso, Rossi et ils ne seront que deux à obtenir le droit de rouler la pole !

Gros combat, Lorenzo ne sera jamais dans la bagarre, on sait que la pluie est son talon d’Achille…

Mais les autres y vont de bon cœur, Zarco sera même meilleur temps un moment, Dovizioso, et dans le dernier tour, la foule est en délire, son héros Rossi est qualif, deuxième temps derrière Pedrosa.

Chaque sortie de Rossi est une émeute dans les gradins, on rappellera que quarante pour cent de la population argentine est d’origine italienne ! Et cette qualif pour la qualif est un beau cadeau pour son 350ème GP, record absolu de toute l’histoire de la moto…

Et on y arrive à la pole.

 

VINALES N’ENTRE PAS ENCORE DANS LA LÉGENDE

Pour Vinales, ce sera l’épreuve de l’entrée dans la légende, car s’il n’y a pas de doute qu’il puisse être champion du monde dès cette année, un vrai grand champion, une vraie histoire, c’est un pilote qui va vite sur sol mouillé.

Et il rate cet examen, certes il part six, certes il est juste devant Rossi, mais il est à presque deux secondes de la pole, une seconde sept exactement ! A priori dimanche se courra sur le sec, Rossi a dit avant le GP que pour aller se battre avec Vinales, il faut partir dans les cinq premiers, ce n’est pas le cas. On verra bien, Rossi part sept, c’est discret mais pas ridicule.

Marquez montre dès le début qu’il est le roi de cette piste mouillée, il se passe même un truc invraisemblable, Baz est deuxième temps sur une Ducati de 2015 !

 

L’INVRAISEMBLABLE DEUXIEME PLACE D’ABRAHAM

 

Mais à une seconde de Marquez, la deuxième place est donc à prendre, et c’est Abraham qui la prend ! Quand on vous dit que c’est le GP le plus surnaturel de l’année ! Crutchlow est trois, Petrucci quatre, Pedrosa cinq.

Au total, au calcul des deux séances de qualifs, Baz part neuf, Folger onze, Dovizioso treize, Zarco quatorze, Lorenzo seize.

Déroutant, mais on aura vu Marquez redevenir le roi d’Argentine, prince de ce tango d’enfer qu’est ce GP.

Enfin !

C’est sa 66ème pole…

Résultats qualifs MotogGP en Argentine 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/ARG/MotoGP/Q2/QualifyingResults.pdf?v1_76bdc49d

MOTO2 : PLUIE OU PAS PLUIE ?

FORMIDABLE POLE DE LA KTM D’OLIVEIRA

En fait, quand les Moto2 prennent la piste, une toute petite partie du circuit, 20 cm de large, est sèche.

Marquez, junior, fait tout de suite un temps canon en slicks, alors que tout le monde est en pneus pluie.

Coup de maître si la bruine avait continué d’envahir le circuit, mais c’est le contraire qui se produit, la trace sèche s’élargit, passe à 50 cm, puis sèche totalement en fin de session.

On rejouera donc finalement le match trois fois.

Le faux sec, le vrai sec et les cinq dernières minutes.

Quand ça sèche un peu, gros duel rital, Pasini, Baldassari, mais les cadors sont loin, Marquez, Morbidelli, Lüthi, Oliveira…

 

ALEX MARQUEZ DIGNE DU GRAND FRERE

Mais ils rechangent de pneus et reviennent.

Les tours sont effroyables, les pilote savent qu’ils ont peu de temps restant et ils envoient du lourd.

Mais c’est clair, la KTM d’Oliveira, le cadre KTM en tous cas puisque tous les moteurs sont identiques, des Honda 600,  marche très fort.

Je passe vite sur Quartararo qui ne décolle pas e la quinzième place, c’est affligeant.

Devant, au fil des derniers tours, les calibres reviennent à leurs places, mais Oliveira reste en pole, sa dernièrevétait ici même en Moto3 en 2015 !

Derrière lui, Morbidelli (à 99 millièmes, ça promet !) puis Alex Marquez et Thomas Lüthi, on aura à priori un beau match.

Résultats qualifs Moto2 en Argentine 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/ARG/Moto2/QP/Classification.pdf?v1_670c2220

MOTO3 : HONDA ENCORE, L’ECOSSE MARCHE EN AVANT

JOHN MC PHEE DRAPEAU EN TÊTE

 

La qualif des Moto3 va se passer à l’inverse des autres, il fait sec au début, la bruine et la pluie apparaissent en fin de session.

Bien sûr, je l’ai déjà écrit, c’est une guerre terrible entre KTM et Honda.

KTM, vainqueur par KO en 2016.

Honda reprend le manche cette année, les cinq premières places au GP du Qatar, et sur cette qualif argentine, cinq Honda sur les six premiers, c’est dire si les Japonais envoient l’artillerie.

Seul Bulega, du team Sky, pilote KTM donc, réussira à s’intercaler dans la procession de Honda, et encore dans l’ultime tour sur sol sec!

Mais la pole alors…

En fait  cela me rappelle cette scène du « Jour le plus long », quand un régiment anglais vient prendre le fameux pont « Pegasus Bridge », il pleut des balles, des grenades, des obus partout, les Allemands savent que ce pont est essentiel, et c’est un piper, un joueur de cornemuse qui mène la charge, superbe…

John Mc Phee va tenir le rôle ce jour en Argentine, les engins de mort schpountz étant remplacés par la pluie qui menace, mais où a-t-on vu qu’un Ecossais ait peur de la pluie ?

Mc Phee n’a pas faibli, Canet, Bulega, Mir, Martin montent à l’assaut mais le « piper » reste devant.

C’est la deuxième pole de sa carrière.

Rendez vous compte…

Dans  cette cylindrée où roulent les espoirs de la moto mondiale, il ya sept Espagnol(e)s et neuf Italiens, mais un seul Français, Jules Danilo, qui est à dache, il est vrai que la France est un pays de cross, mais quand on a un double champion du monde comme Zarco, on s’y fait !

Enfin, l’histoire est une roue à aubes (citation Gilles Gaignault)  elle tourne tout le temps…

Résultats qualifs Moto3 en Argentine 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/ARG/Moto3/QP/Classification.pdf?v1_b0f16330

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis