AU TOUR DE CORSE WRC 2017, KRIS MEEKE EN LEADER IMPÉRIAL AUTOUR D’AJACCIO

 

 

WRC-2017-TOUR-de-CORSE-La-CITROEN-C-3-de-KRIS-MEEKE-

 

Auteurs ce vendredi de trois meilleurs temps en quatre spéciales, la paire formée de Kris Meeke et Paul Nagle s’est installée en tête du Tour de Corse.

L’Equipe Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team réalise une belle prestation d’ensemble avec la quatrième position de l’autre èquipage Britannique composé de Craig Breen et de Scott Martin, et la huitième de la troisième C3, celle des Français Stéphane Lefebvre et Gabin Moreau.

La première étape du Tour de Corse était composée de deux boucles de deux spéciales, tracées de part et d’autre d’Ajaccio :

Pietrosella – Albitreccia et Plage du Liamone – Sarrola-Carpocino.

Sous un soleil resplendissant, la matinée se déroulait parfaitement pour Kris Meeke, qui signait le meilleur temps dans les deux spéciales. Le Britannique regagnait Porticcio avec 8’’9 d’avance sur la Ford Fiesta WRC du quadruple Champion du Monde en titre, le Français Sébastien Ogier.

Craig Breen occupait la sixième place, à 29’’7 de son équipier, tandis que Stéphane Lefebvre était neuvième à plus d’une minute.

Cette première étape se disputait sans assistance et après un déjeuner au bord de la mer Méditerranée, les équipages se contentaient d’un simple changement de pneumatiques.

Bien décidé à donner la réplique à son rival, Ogier arrachait le meilleur temps en début d’après-midi dans l’ES3 pour huit petits dixièmes de seconde. Mais Kris répliquait lors de l’E4 avec un troisième scratch.

Le pilote de la Citroën C3 WRC N°7 terminait la première étape avec 10’’3 de marge sur Ogier.

Après avoir gagné une place après l’abandon de la seconde Ford Fiesta M-Sport de l’Estonien ’Ott Tanak, Craig Breen prenait le dessus sur la Hyundai de l’Espagnol Dani Sordo dans l’ES4.

L’Irlandais progressait donc jusqu’à la quatrième place du classement général provisoire.

Auteur d’une course cohérente avec son niveau d’expérience sur l’asphalte corse, Stéphane Lefebvre progressait lui aussi. À une seconde au kilomètre des meilleurs, le jeune Français rentrait à Bastia en huitième position du classement général.

Ce samedi, les équipages resteront dans la région Bastiaise pour la deuxième étape.

Les quatre spéciales totaliseront 130 km chronométrés, soit dix de plus qu’aujourd’hui.

 

WRC-2017-Equipe-CITROEN-Yves-MATTON

 

Questionné Yves Matton, le Directeur de l’écurie CITROËN Racing, expliquait:

« Cette journée ressemble énormément à celle que nous espérions ! D’emblée, Kris s’est montré à l’aise et cela l’a aidé à prendre la mesure de la course. L’écart avec le deuxième reste faible, mais cela démontre les qualités de notre Citroën C3 WRC sur asphalte. Avec deux quatrièmes temps au cours de l’après-midi et la même position au général, Craig confirme également sa pointe de vitesse sur ce terrain. Stéphane affiche quant à lui un niveau constant et satisfaisant compte tenu de son déficit d’expérience. Disputée sans assistance, cette étape est également positive sur le plan de la fiabilité. »

 

WRC-2017-TOUR-de-CORSE-La-CITROEN-C-3-de-KRIS-MEEKE-

 

Pour ce qui le concerne Kris Meeke, précisait:

« J’ai pris beaucoup de plaisir avec la Citroën C3 WRC sur ces routes. Le rallye est loin d’être terminé, mais ce résultat provisoire récompense les efforts entrepris par l’équipe, notamment lors des essais destinés à préparer ce rallye. Nous avons bien géré notre journée, notamment l’après-midi lorsqu’il fallait composer avec la trajectoire salie et l’usure plus importante des pneumatiques. Je me sens bien et je reste sur mes gardes, car mon avance est très faible. »

  

WRC 2017 TOUR de CORSE La CITROEN C 3 de CRAIG BREEN

 

Quant à Craig Breen, lui, il lâchait:

« C’est une très bonne journée pour nous, d’autant que nous ne sommes pas très loin du podium. Sur les conseils des ingénieurs, j’ai modifié mon style de pilotage pour être moins agressif avec les freins. Cela semble porter ses fruits, même si je sens que je peux encore progresser. J’ai également cherché les meilleurs réglages pour la cartographie du différentiel central et je pense avoir été dans le bon sens. Tout va bien, la C3 WRC est très agréable à conduire dans ces conditions. »

 

WRC-2017-TOUR-de-CORSE-La-CITROEN-C-3-de-STEPHANE-LEFEBVRE

Enfin, Stéphane Lefebvre concluait:

« L’essentiel est d’avoir produit une journée constante, conforme aux objectifs que nous nous étions fixés. Évidemment, je pâtis de mon manque de connaissance de ce rallye. Il n’y a que sur les sept premiers kilomètres de Pietrosella, nouveaux pour tout le monde, que j’ai pu rivaliser avec les meilleurs. Ce n’est pas évident de bien doser le niveau d’attaque. Si on pousse trop fort, le sous-virage s’amplifie et ce n’est pas le but recherché! »

 

Christian COLINET

Photos: TEAM DPPI

 

WRC-2017-TOUR-de-CORSE-La-CITROEN-C-3-de-KRIS-MEEKE-

LE CLASSEMENT DE LA PREMIÈRE JOURNÉE

 

  1. Meeke / Nagle (Citroën C3 WRC) en 1h16’32’’1
  2. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) à 10’’3
  3. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 25’’8
  4. Breen / Martin (Citroën C3 WRC) à 52’’4
  5. Sordo / Marti (Hyundai i20 WRC) à 53’’8
  6. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) à 1’00’’2
  7. Paddon / Kennard (Hyundai i20 WRC) à 1’18’’8
  8. Lefebvre / Moreau (Citroën C3 WRC) à 2’07’’6
  9. Mikkelsen / Jaeger (Skoda Fabia R5) à 2’57’’3
  10. Sarrazin / Renucci (Skoda Fabia R5) à 3’17’’8

WRC

About Author

gilles