JOS VERSTAPPEN PLACÉ EN GARDE À VUE APRÈS UNE BAGARRE LE WEEK-END DERNIER

 


Jos VERSTAPPEN-© Manfred GIET.

 

Jos VERSTAPPEN, le père de Max qui défie toutes les chroniques en F1, à de nouveau  été impliqué dans une bagarre!

Comme le rapporte le quotidien Néerlandais  ‘DE LIMBURGER’, l’ancien pilote de F1 avec 107 GP à son actif, a été emmené dimanche dernier « manu militari » et menottes aux poings jusqu’au poste de Police de Roermond, après avoir été impliqué dans une bagarre dans un Beach Club à Roermond, ville située au sud des Pays-Bas dans le Limbourg Néerlandais.

Selon le quotidien Néerlandais, dimanche dernier, dans le courant de l’après-midi ? une vive altercation entre Jos VERSTAPPEN et l’ex-copain de sa compagne actuelle,  se serait envenimée au point que les deux antagonistes en seraient venus aux mains.

Après intervention des agents de sécurité locaux qui auraient demandé aux personnes concernées de quitter les lieux, Jos VERSTAPPEN aurait refusé d’obtempérer, provoquant l’intervention de la Police avec transfert au Poste d’une personne impliquée dans la bagarre présentant un … ‘œil au beurre noir’ et des coupures au visage, non sans s’être rebellée face aux agents de l’ordre.

Après vérification de l’identité,  il s’agissait de Jos VERSTAPPEN, lequel a dû rester en garde à vue quelques heures.

Selon son défenseur, Maître Marcel HEUVELMANS,  si son client Jos VERSTAPPEN, s’est quelque peu opposé aux Forces de l’Ordre, c’est essentiellement parce qu’il s’est senti injustement traité dans cette affaire, où il s’estime victime et non coupable dans l’altercation de dimanche dernier.

 


Jos-VERSTAPPEN-et-son-père-Frans-©-Manfred-GIET

 

Malheureusement pour « Jos the Boss », comme ses supporters Néerlandais, avaient pour habitude de l’appeler, ce n’est pas la première fois qu’il est victime … de tels dérapages en dehors de la piste!

En 1998 déjà sur un circuit de Karting, lui et son père Frans, lors d’une bagarre, avaient tabassé un individu au point de lui provoquer une fracture du crâne ce qui leur valut pourtant de s’en sortir judiciairement à bon compte, avec seulement une amende assortie d’une peine de sursis à 5 ans.

Ensuite en 2008, Jos s’est vu inculpé de violences conjugales à l’égard de Sophie KUMPEN, la maman de Max, et pour lesquelles, il fut condamné en 2009 pour violences et menaces répétées.

 


Jos-VERSTAPPEN-et-Sophie-KUMPENla-maman-de-Max©-Manfred-GIET

 

En 2012 encore, c’est suite à la plainte d’une ex-amie, qu’il aurait tenté d’écraser avec sa voiture, que Jos s’est à nouveau retrouvé face au Juge et placé en garde à vue!

L’année dernière enfin, Jos faisait malheureusement à nouveau parler de lui dans les chroniques judiciaires après qu’il s’en soit pris à son propre père, Frans!!!

Mais celui-ci, retirait sa plainte par après, sans doute pour ne pas nuire à sa famille et à l’aura de son petit-fils Max, qui lui, fait des étincelles mais en F1.

 


Jos VERSTAPPEN et son fils Max-en 2010 posent devant le Team Red Bull-© Manfred GIET

 

C’est probablement cela aussi qui aura été, en 2016, à la base de la demande du Team Red Bull à Jos, qui était omniprésent les week-ends de GP aux côtés de son fils, de se faire un peu plus discret…

Comme on le constatera, « Jos the Boss » qui à ses meilleurs moments en F1 avait un bon coup de volant, semble malheureusement également posséder un bon…coup de poing!

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 


Jos-VERSTAPPEN-en-1994-chez-Benetton-coèquipier-ôtés-de-Michael-SCHUMACHER©-Manfred-GIET

Evenements F1

About Author

gilles