EN CHAMPIONNAT DE FRANCE DE LA MONTAGNE À BAGNOLS SABRAN, PETIT REBONDIT APRÈS… LA PLUIE !

 

Bien que… le forfait surprise de l’invincible Nicolas Schatz la veille de la course, eût ouvert un boulevard à son éternel second, Sébastien Petit dut attendre que la route sèche pour lâcher les 500 CV de sa Norma à moteur 4 Litres et remettre à l’heure les chronos qu’avaient affolés sous la pluie, l’Alsacien Billy Ritchen avec sa Dallara Mercedes F3 et le jeune Fabien Bourgeon sur un Tracking proto CM, de sa propre construction et à moteur Suzuki de 998 cm3 !

 


MONTAGNE – BAGNOLS-SABRAN- Nico SCHATZ, parti en endurance, Séb-PETIT, devient LE favori du CHAMPIONNAT de FRANCE de la Montagne – photo-AutoNewsInfo

 

Le soleil était déjà de retour lorsque l’impressionnante sortie de route de ce dernier en fin de seconde montée provoqua une très longue interruption de course.

Lorsqu’elle reprit, la piste était beaucoup plus sèche, ce dont profitèrent les favoris pour évidemment repasser en tête.

La dernière montée ne fit qu’amplifier la victoire de Sébastien Petit, qui approchait même le record de la piste, devant la Reynard F3000 de Geoffrey Schatz et la barquette Norma V8 4 Litres du Franc-Comtois, Cyrille Frantz.

Après bien des déceptions en une quinzaine de participations à Sabran, cette première victoire arrive à point pour relancer le toujours véloce et très apprécié Sébastien Petit.

Après quatre saisons de problèmes permanents et récurrents, le moteur de sa Norma, vient d’être reconditionné en Italie, tout comme celui de Cyrille Frantz, le troisième homme du podium.

Le fiasco des Protos CN «Made in FFSA.»

MONTAGNE-2016-MONT-DORE- Dimanche-7-août- L’habitacle de la NORMA-M20FC CN 4 Litres de Nicolas-SCHATZ –  Photo : AutoNewsInfo

En homologuant en 2012, les prototypes CN 4 Litres pour remplacer les F3000 jugées dépassées, la FFSA avait imposé un moteur monotype BMW proche de la série et un préparateur unique dans le but louable d’harmoniser les puissances.

L’objectif ayant visiblement été manqué, la FFSA a fini par se décider enfin à accorder aux concurrents, le libre choix du préparateur moteur.

Pas sûr que cela suffise à relancer les protos CN 4 Litres.

Le retrait aussi soudain qu’inattendu et à quelques heures seulement de la manche inaugurale du Championnat de France de la Montagne 2017, de Nicolas Schatz, inamovible Champion de France et ce depuis … sept ans, ne laisse du coup finalement en piste, que deux bolides de ce type, ceux de Seb Petit et de Cyrile Frantz, pour ce Championnat 2017, alors que le plateau était à l’époque d’une dizaine de F3000 et presque autant de protos 3 Litres en 2010 !

MONTAGNE -Team-Petit-Photo-Jean-Paul-CALMUS-pour-AutoNewsInfo

Il a donc fondu de plus de moitié depuis, beaucoup de concurrents s’étant reportés sur les Formule 3 et surtout sur les nombreuses barquettes Norma 2 Litres, moins impressionnantes mais beaucoup plus abordables et polyvalentes !

Les protos CN 4 Litres, ont surtout de plus l’inconvénient de n’être autorisés… qu’en France !

C’est pourquoi Sébastien Petit a dû s’équiper, pour courir cette saison le Championnat d’Europe, d’une seconde Norma à moteur V8 3 Litres de type F3000, lequel est …. interdit  en France par la FFSA. !

En sport automobile, la France est déjà sortie de l’Europe…. et sans passer par un référendum !

 

Jean Paul CALMUS

Photos :

Bertrand GROS-TOP Montagne-AutoNewsInfo

 

MONTAGNE-2017-SÉBASTIEN-PETIT

 

Les résultats de la course de Bagnols-Sabran :

http://www.rallygo.com/classement-course-de-cote-de-bagnols-sabran-2017/

 

MONTAGNE-2017-SÉBASTIEN-PETIT-

Montagne

About Author

gilles