MXGP 2017 AU MEXIQUE : DOUBLÉ GAJSER, PAULIN SAUVE LA FRANCE DU DÉSASTRE

LES DÉPARTS EN MX2 ET MXGP: UN TONNERRE D’ARTILLERIE

 

35 000 spectateurs, 29 degrés, soleil, la recette exotique qui marche si bien dans les autres disciplines a encore bien fonctionné.

C’est sûr que dans un bled comme Leon (les cross ont souvent lieu dans les bleds, à cause du bruit), on se fout bien que le circuit surplombe la ville,  à 350 bornes de Mexico et au milieu de nulle part, 35 000 spectateurs qui arrivent de partout c’est du pain béni, alors le bruit…

Tant mieux pour mes confrères qui suivent le mondial pour de vrai, le Mexique est un très beau pays…

 

AVEC LE SOMBRERO SUR LE PODIUM

 

En revanche, pour nos pilotes, ça n’a pas vraiment été la fiesta…

A part Paulin (Husqvarna) en MXGP qui réussit à surnager dans le désastre avec deux très belles troisièmes places, voilà un garçon qui tient son rang en championnat du monde.

 

PAULIN SUPERBE TROISIEME

 

Comme ce sont un peu nos cousins, chapeau aussi au Suisse Arnaud Tonus(Yamaha) qui fait six en première manche et quatre en seconde.

 

ARNAUD TONUS BRAVO L’HELVETE

 

C’est bien ou bien…

Bon, Febvre, allons y et dans la douleur.

Onze dans la première, sept dans la seconde, il est neuvième au classement du GP et   septième au général du mondial après quatre GP, il a 89 points et Gajser, le leader, en a 156 !

 

FEBVRE D’UNE DISCRÉTION ABSOLUE

 

Bref, améliorable, mais désespérant…

Jordi Tixier, blessé, n’a pas roulé.

 

SUBLIME GAJSER, AVEC UN DOUBÉ…

Dans cette classe MXGP, Gajser (Honda) a fait un doublé, ce garçon est parti tout droit vers le titre, on savait depuis son titre MX2 puis idem en MXGP l’année de son arrivée, une sorte de Marquez en somme, qu’il était doué mais là il massacre!

Cairoli fait quatre et deux, il est donc deuxième au général du mondial, vingt points derrière Gajser, le Belge Desalle est troisième.

MX2 : PATUREL COMMENCE BIEN ET FINIT…MOINS BIEN

BENOÎT PATUREL RATE UNE BELLE OCCASION

Benoît Paturel (Yamaha) était avant le Mexique tout près, au général, du leader Seewer.

Il part vingt, il finit deux derrière le même Seewer, il sauve donc bien les meubles.

 

SEEWER EN TÊTE AU GÉNÉRAL

Mais en seconde manche, il termine huit, un peu sauvé par le gong puisque Seewer n’est pas brillant non plus, au général du mondial, Paturel est trois mais avec 14 points de retard sur le leader helvète.

 

COVINGTON GAGNE LE GP

 

C’est l’Américain Covington qui gagne le GP dans cette cylindrée MX2, il est loin au général du mondial mais c’est dommage, Benoît pouvait réduire l’écart et c’est le contraire qui s’est produit.

 

Résultats et classements sur  http://www.mxgp.com/results/standings

Prochain GP en Italie, dans le Trentin, à Pietramurata, les 15 et 16 avril.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MXGP  

 

 

 

Moto Moto - Tout Terrain Sport

About Author

jeanlouis