GROSSE AFFLUENCE POUR LA CONFÉRENCE DE PRESSE DE LANCEMENT DES ´24 HEURES DU MANS MOTOS’

 

 

Pour le quarantième anniversaire des 24 heures du Mans Motos, l’Automobile club avait vu les choses en grand en accueillant au Welcome quasiment tous les pilotes et les managers des teams présents pour deux jours en vue d’essais non obligatoires, mais bienvenus pour de nombreuses équipes, après cette très longue coupure depuis le Bol d’or, en septembre dernier.

Cette conférence débuta par un très émouvant hommage rendu en images à Anthony Delhalle et  malheureusement complété par l’évocation de la disparition, tout aussi cruelle, d’Adrien Protat, dimanche dernier sur c e circuit Bugatti.

 

L’ÉMOTION DES PILOTES LORS DE L’HOMMAGE A ANTHONY

 

Le Président de l’ACO Pierre Fillon, rappela que la moto faisait partie de l’ADN de l’ACO puisque la première épreuve fut organisée ici en 1913, que l’endurance était arrivée en 1965 et que l’on allait fêter les 40 ans des 24 heures motos tout comme les 8 heures de Suzuka.

Pierre Fillon, en souhaitant une belle santé à cette épreuve, terminait son propos introductif en déclarant: « On s’inscrit dans la durée, on se bat pour développer ce championnat du monde d’endurance et l’on est très confiant pour l’avenir. »

Le Président de la FFM, Jacques Bolle, après avoir retracé l’histoire de l’endurance en France, se félicita de la bonne santé du sport moto en France en soulignant le nombre important de pilotes de notoriété présents pour cette quarantième édition des 24 heures.

 

VINCENT PHILIPPE

 

Jean-Marc Desnues membre du bureau de la commission des courses sur route à la FIM, rappela l’essor mondial des courses d’endurance depuis 1922, qui s’appuie sur les teams, les pilotes, les partenaires, les organisateurs et le public. Il souligna le nombre de 72 demandes d’engagement pour ces 24 h 2017, nécessitant de réactiver la commission de sélection, ce qui n’était pas arrivé depuis 20 ans!

François Ribeiro directeur d’Eurosport Motors Events fit part de la progression d’audience dans le monde avec 900 millions de foyers touchés. Il insista sur la nécessité d’avoir un peu de temps pour faire évoluer le calendrier, notamment pour boucher cette grande coupure entre le Bol d’or et les 24 heures. On apprit à l’occasion, que les 8 heures de Suzuka adhéraient pleinement à ce nouveau challenge d’un championnat très structuré et d’ailleurs, le Président du circuit de Suzuka donnera le départ de ces 40 èmes 24h du Mans.

 

AU PREMIER RANG LES PILOTES DU SERT

 

A cette occasion, François Ribeiro devait annoncer la création d’un challenge Anthony Delhalle récompensant un pilote, un team, des mécaniciens  réalisant quelque chose d’extraordinaire en course.

Après que les managers eurent présenté en quelques mots leur préparation pour ces 24 heures à venir, Frédéric Lénart directeur général de l’ACO, présenta à grands traits les 24 heures capables de mixer un très beau programme sportif et un programme festif, éclectique et passionnant.

 

MURIEL SIMORE

 

Bref, toutes ces interventions, suivies avec une extrême attention par un public très nombreux des écuries et des médias, furent de nature à mettre en valeur une épreuve toujours un peu magique mais dont on sent bien qu’elle revêtira les 15 et 16 avril prochains des atours particuliers pour marquer dignement un anniversaire important.

Après avoir partagé un buffet les pilotes et les équipes regagnaient les stands et le travail ingrat de mise au point, reprenait sur la piste du Bugatti dont on sait que le revêtement a été totalement refait durant l’hiver.

Liste des engagés (cliquer pour agrandir)

 

3 courses support viendront agrémenter le programme sportif de ces 24 heures

 

Women’s Cup

La féminisation de la compétition moto est désormais avérée et évidente. C’est pourquoi le comité féminin de la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) a créé, en 2016, la Women’s Cup dont la première épreuve s’était déroulée en lever de rideau des 24 Heures Motos. Cette formule regroupe des compétitrices novices et chevronnées, au guidon de machines de Classes 600cc, 1000cc roadster ou sportives.

Forte de son succès, la Women’s Cup est de retour au Mans, lors des 24 Heures Motos 2017. 88 pilotes au total seront admises pour disputer les deux courses au programme, qui se dérouleront le vendredi 14 avril de 17h20 à 17h50 pour la finale B et le samedi 15 avril de 12h05 à 12h35 pour la finale A (44 concurrentes par finale). Au préalable, réparties dans deux séries, elles auront disputées deux séances d’essais chronométrés de 25 minutes chacune, le jeudi et le vendredi.

 

Side-car FIM

 

Autre course support phare de la 40éme édition des 24 Heures Motos, le Side-car FIM. La manche du Mans ouvrira la saison 2017 du Championnat du Monde Side-car FIM, qui se disputera sur six rendez-vous.

Cette course est toujours très attendue par les spectateurs des 24 Heures Motos tant elle est spectaculaire et offre un show à couper le souffle. L’originalité du Side-car réside dans le fait que deux personnes sont à bord de la machine : un pilote « singe » chargé d’équilibrer le side-car et un pilote.

Côté technique, les side-cars sont équipés d’un châssis-poutre hyper rigide et dorénavant d’un moteur de 600 cc.

Deux séances d’essais qualificatifs de 30 minutes sont prévues le vendredi à 14h35 puis à 16h35, avant une course de 45 minutes qui se disputera le samedi à 11h05.

30 side-cars seront admis lors des essais contre 26 en course.

 

Coupe Sportwin

 

Il s’agira du premier rendez-vous de la saison 2017 pour la Coupe Sportwin. C’est également la première fois que les 24 Heures Motos accueillent cette Coupe, offrant ainsi aux spectateurs une nouveauté sportive et une découverte supplémentaire.

Le plateau est réservé aux machines de type « Twins », c’est-à-dire des machines bi-cylindres prototypes ou proches de la série. Leur cylindrée s’étend de 600 à 1250 cc (avec 2 ou 3 soupapes maximum au-dessus de 700 cc).

48 pilotes seront admis lors des essais tandis que 44 prendront le départ des deux courses au programme. Ils disposeront deux séances d’essais chronométrés de 25 minutes le jeudi puis le vendredi.

Les deux courses de 12 tours sont programmées le vendredi à 15h55 et le samedi à 9 heures.

Alain MONNOT

Photos: Thierry COULIBALY

 

 

Moto Moto - Endurance Sport

About Author

jeanlouis