BOUTSEN GINION RACING SOUS LA BAGUETTE FAMILIALE DE l’INGÉNIEUR KEVIN BOUTSEN

 

 

 

 

 

 

A la première approche, il est un copier-coller de son paternel, Thierry BOUTSEN, retraité du sport automobile depuis 1999, à la suite de son terrible accident aux 24 Heures du Mans et qui depuis gère deux sociétés privées d’aviation basées à Monaco portant son nom: BOUTSEN AVIATION & BOUTSEN DESIGN.

De sa première union avec Patricia LEURS est né Kevin le 9 juillet 1990, dont l’avis de naissance portait la phrase humoristique suivante: « Après avoir brillamment franchi l’épreuve du crash-test, Kevin a été homologué par la FIA (Famille Intelligemment Autonome !)

 


Kevin BOUTSEN-© Manfred GIET

 

A 26 ans, Kevin,a vraiment de qui tenir: même faciès, une démarche identique, cheveux blonds châtains et un zeste de timidité tout comme son père Thierry, mais d’une activité débordante et en liaison permanente avec son staff ou les pilotes lorsqu’il est a l’oeuvre au sein du Team familial, dont il est un des fiers ambassadeurs.

Dorénavant fortement impliqué avec son oncle Olivier LAINE dans l’infrastructure du Team parrainé par Thierry, piloter l’intéresse juste pour le fun.

 » J’aime beaucoup le sport automobile mais suivre les traces de mon père ne m’a jamais titillé l’esprit. Les quelques essais que j’ai effectué étaient juste un dérivatif qui me permettait d’évacuer le stress et pour simplement m’amuser.

Et il précise et lâche à la question de savoir s’il ne préférerait pas plutôt être au volant lui même que de résoudre les problèmes techniques avec ses pilotes.:

Je préfère de loin m’impliquer comme ingénieur de compétition,ce que je fait à fond actuellement »

Après avoir participé comme coéquipier de son père au volant d’une Porsche 911 en 2007 aux BOUCLES DE SPA LEGEND, il a bien brûlé pas mal de gommes au Karting ou roulé en VW FUN CUP, comme en 2016, aux 25 HEURES DE SPA-FRANCORCHAMPS, mais c’était juste quelques tentatives sans lendemain.

 


Kevin-Boutsen n’hésite pas à mettre la main à la-pâte©-Manfred-GIET

 

Brillant à l’école, il a toujours préféré donner la priorité aux études, qu’il a brillamment couronnées par un doctorat en ingénierie technique aux USA, où il a vécu pendant huit ans.

Là se situe le seul point commun avec son père, également ingénieur de formation, avant de devenir pilote professionnel.

Pour Kevin, le fait d’œuvrer dans le Team éponyme, dirigé jusqu’ici par son oncle Olivier Lainé, l’époux d’Olivia BOUTSEN, la sœur de Thierry, le motive doublement.

D’une part en faisant ses premières armes en tant qu’ingénieur opérationnel dans le sport automobile de haut niveau et d’autre part au sein du Team familial, qui plus est.

Cette èquipe est impliquée avant tout dans les séries BLANCPAIN mais aussi dans le TCR BENELUX (TOURING CAR CHAMPIONSHIP), série composée d’épreuves « sprint » pour jeunes pilotes talentueux aux volants de voitures présentant un large éventail de marques comme Honda-VW-Renault-Opel-Seat-Peugeot ou Alfa Romeo.

 

Kevin Boutsen surveillant son staff technique-© Manfred GIET

 

Lors de la première de ce Championnat Benelux remporté par le journaliste Belge Stéphane Lémeret, au volant d’une Honda Civic du Team BOUTSEN GINION RACING, Kevin a eu l’occasion de faire valoir ses talents d’ingénieur,  en soignant l’amélioration permanente de la voiture aux côtés de son oncle Olivier Lainé.

« Cette série TCR, où l’on retrouve une quantité de jeunes loups aux dents longues dans des épreuves qui génèrent beaucoup de duels, est un contexte idéal, pour tout technicien débutant, compte tenu d’une gestion techniquement pas trop compliquée . » résume le jeune ingénieur en herbe en exercice depuis peu!

Si le BOUTSEN GENION RACING, remet le couvert cette année en TCR Benelux avec la paire Stéphane LEMERET associé au pilote affirmé Néerlandais,Tom CORONEL, la seconde Honda Civic sera pilotée par le jeune espoir Benjamin LESSENES, auquel viendra s’ajouter un deuxième pilote pas encore désigné actuellement.

 


La BMW M6 GT3 du Team-Boutsen-Ginion-©-Manfred-GIET

 

Mais pour le Team BOUTSEN, le fleuron sera sans conteste la série BLANCPAIN GT SPORTS CLUB, où l’on retrouvera Karim OJJEH, le frère cadet de Mansour OJJEH, co-propriétaire de l’écurie Mc LAREN-HONDA de F1, qui défendra les couleurs noir-orange du BOUTSEN GINION RACING sur une BMW M6 GT3 ainsi que les Français Claude Yves GOSSELIN et Pierre FELIGIONI sur des LAMBORGINI GALLARDO REITER GT3.

Récemment, toute l’équipe était présente lors de deux journées de tests sur le circuit de Spa-Francorchamps en vue de préparer la saison BLANCPAIN pour la mise au point de la BMW M6 GT3 de Karim OJJEH ainsi que la LAMBORGHINI GALLARDO REITER de Claude Yves GOSSELIN tandis que Pierre FELIGONI devait se contenter d’une voiture identique prêtée par le préparateur REITER,la sienne n’étant pas encore disponible.

Pour le Team dirigé par Olivier Lainé, celà va faire la 6ème saison que l’on disputera en BLANCPAIN SERIES après les années 2012-2013-2014 avec des Mc LAREN MP4-12C GT3, 2015 avec une BMW Z4 GT3 et depuis 2016 avec une BMW M6 GT3.

« Après une saison 2016 en demi-teinte en Blancpain,pour ne pas avoir réussi les résultats escomptés en Pro-Am en BLANCPAIN ENDURANCE, nous avons de ce fait opté pour la participation au GT SPORTS CLUB cette année afin de mieux connaître la BMW M6 et ses spécificités et ainsi envisager un retour vers la plus médiatique série BLANCPAIN ENDURANCE dès 2018 » entonnent de concert, l’oncle et le neveu, qui, sur le circuit Ardennais travaillèrent à peaufiner les derniers réglages en vue de la première manche qui se profile déjà à l’horizon les 1-2 avril à Misano, au bord de l’Adriatique en Italie.

 

La Lamborghini Gallardo-Reiter engagée par le BOUTSEN-GINION cette année-©-Manfred-GIET-

 

D’autre part, l’équipe BOUTSEN, disposera d’une seconde flèche dans son carquois en alignant en plus de la BMW M6 ,une LAMBORGHINI GALLARDO REITER pour Claude Yves GOSSELIN et Pierre FELIGIONI qu’ils piloteront en catégorie SPRINT CUP pour  » pilotes amateurs » dans le BLANCPAIN  GT SPORTS CLUB.

Pour la manche d’ouverture à MISANO, les 1 et 2 avril prochain, le BOUTSEN GINION RACING se dit prêt pour les hostilités, avec un Kevin BOUTSEN impatient de démontrer ses capacités à insuffler à toute l’équipe, un vent nouveau, avec l’espoir d’ensacher un maximum de bonnes prestations tout au long de la saison qui comportera au total six meetings  (MISANO 1 & 2 avril-SILVERSTONE 13 & 14 mai-PAUL RICARD 24 & 25 juin-SPA-FRANCORCHAMPS 27 au 30 juillet-HUNGARORING 26 & 27 août et BARCELONE, du 30/09 au 1/10).

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

Karim-OJJEH-Pilote de la BMW M6 du Team BOUTSEN-GINION Racing-©-Manfred-GIET.

Pierre-FELIGIONI, pilote de la Lamborghini du Team Boutsen-©-Manfred-GIET.

Claude-Yves GOSSELIN, pilotera la Lamborghini du BOUTSEN-GINION-Racing-©-Manfred-GIET.

 

Blancpain GT Series

About Author

gilles