MOTOGP 2017 AU QATAR : VIÑALES, ZARCO, ROSSI, LES TROIS HÉROS DU SUBLIME

 

ZARCO EN TÊTE DU GP DURANT SIX TOURS

 

La première bonne surprise est le temps, il fait sec.

Le Warm up du matin était encore un peu humide, mais ensuite on a été sur une piste sèche, certes fraîche mais sèche.

Warm Up remportés par Mir, Morbidelli et Marquez, qui a pourtant chuté.

C’est un signe à suivre le Warm up, car il est normalement fait en conditions de course, et Vinales est cinq. Rossi a encore raté son coup, il est au-delà de la dixième place, or en général, c’est là qu’il se révèle, bref, ça ne sent pas le truc historique.

 

MOTO3 : MIR BRILLE VRAIMENT

JOHANN MIR

 

Joan Mir avait fait le meilleur temps du Warm up on sait donc qu’il est rapide mais comme d’hab’, le Moto3 est une terrine de gelée, des pilotes partout, dans le premier paquet, ils sont tout simplement… quatorze!

C’est Martin, le poleman, qui est parti devant, Oettl est derrière lui, Fenati rate son départ, il parviendra à revenir un moment devant, mais ne finira pas sur le podium, ce n’était pas son jour.

Guevara est le seul à être parti en pneus soft quand tout le monde est en medium, est passé un moment en tête, comme Migno, comme Mc Phee, puis Oettl s’est accroché avec Guevara et le groupe de tête s’est soudainement réduit à six pilotes!

Mir est souvent devant, pas tout le temps mais souvent, l’aspi dans la ligne droite, fait qu’ils arrivent parfois à six dans la courbe au bout de la ligne droite, et le pilote Espagnol tient bon, même si l’on sait que dans cette cylindrée, on gagne au dernier virage, voire dans la dernière ligne droite.

Mais Mc Phee, alors deuxième, fait un léger écart dans le dernier tour et Mir prend assez de champ pour être peinard sur la ligne d’arrivée, devant le pilote Écossais.

Le poleman, Jorge Marin est trois, pas d’italien sur le podium, Fenati est quatre.

Junes Danilo le jeune Français termine dix septième.

 

Résultats du Moto3 GP du Qatar 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/QAT/Moto3/RAC/Classification.pdf?v1_1e7ea072

Classement général Moto3 2017 après le GP du Qatar

http://www.motogp.com/fr/Results+Statistics/2017/QAT/Moto3/RAC/World+Standing

MOTO2 : MORBIDELLI ENTRE DANS LA LUMIÈRE

FRANCO MORBIDELLI

 

Le pilote italien du Team VDS, a mis longtemps à être devant les autres, on l’a souvent vu en bagarre avec ceux qui gagnent mais ce n’est jamais lui qui décrochait la timbale.

Et il commence ce week end Qatari par une (fausse) pole, puisqu’elle est calculée sur les essais libres, les qualifs n’ayant pas eu lieu pour cause de déluge mais sans l’arche du célèbre fermier navigateur Noé…

Il poursuit par le meilleur temps du Warm up, ce qui est souvent un signe.

En course, durant les deux premiers tours, il va se battre un peu avec Lüthi, puis il va le larguer sévère, terminant et gagnant la course avec trois secondes d’avance, il a d’ailleurs un peu rendu la main sur les derniers tours.

Luthi a été un moment menacé par Nakagami, mais le vieux renard Helvète en gardait sous le pied et surtout sur le pneu, il a terminé largement deuxième.

C’est pour le podium qu’il ya eu une grosse bagarre Nakagami/Oliveira, ce dernier sur le cadre KTM, le pilote Japonais a du se battre plusieurs fois mais son grip était meilleur, Oliveira n’a pas pu le reprendre.

 

FABIO QUARTARARO

 

Dans cette course, notre tricolore Fabio Quartarao a fini sept ce qui est très bien pour sa première en Moto2, cela dit il a perdu une place dans le dernier tour, passé par Marini!

Sa course reste toutefois une belle perf,  qu’il va falloir améliorer, car prècisons-le,  il était très loin du Top five!

 

Résultats du Moto2 GP du Qatar 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/QAT/Moto2/RAC/Classification.pdf?v1_abe578a5

Classement général Moto2 2017 après le GP du Qatar

http://resources.motogp.com/files/results/2017/QAT/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v1_b6b7ce03

 

MOTOGP : UNE COURSE D’ENFER…

ZARCO EN TÊTE, TROP BIEN, ON S’EN REPAIE UNE TRANCHE

 

Dingue parce que d’abord, il a plu et le GP a failli ne pas avoir lieu.

45 minutes perdues, deux tours de moins que prévu et on part quand même sur ce qui va rester un immense souvenir.

Ce GP genre jamais vu, a commencé par un truc dingue, dès le deuxième virage, le double Champion du monde de Moto2 en titre et qui débute en MotoGP, le Français Johann Zarco pointe… en tête de son premier GP dans cette catégorie, devant Iannone et Marquez!

Quand Marquez passe la Suzuki, on se dit qu’il ne va faire qu’une bouchée du pilote Avignonnais, mais pas du tout!

Johann aura même presque une seconde d’avance sur le reste du monde.

 

JOHANN ZARCO, SEUL EN TÊTE DURANT SIX TOURS

 

Et Marquez ne lui reprend rien durant six tours, les commentateurs de TV anglaise sont scotchés, ils le savent talentueux et brave, mais performant à ce point!

Au sixième tour, Johann dira ensuite qu’il ne forçait pas, mais sa trajo a dévié… d’un centimètre, il a quitté la trace de pneus et a perdu l’avant.

Rien de cassé, mais quel souvenir démentiel pour ses grands dèbuts en Moto GP!

Bravo mec, et il est clair que même dans le bout droit, il ne rendait rien.

Iannone ira aussi au tas, les places devant se libèrent pour les suivants, parmi lesquels Vinales, très décevant en début e GP, pas dans le rythme des quatre premiers.

Le truc effarant c’est que c’est Rossi, qui est derrière lui, qui va le pousser à envoyer du lourd, si Rossi, qui se merde depuis le début du week end peut envoyer, lui le peut aussi…

 

GROSSE BASTON VINALES DOVIZIOSO

 

Il va reprendre tout le monde, Rossi le suit à chaque fois, et se faire une bagarre d’anthologie avec Dovizioso dont la Ducati est tellement puissante qu’elle le reprend sans coup férir dans le bout droit.

Mais dans les derniers tours, Vinales reste devant, c’est gagné bien avant les damiers, il fera une erreur, un large, pas plus, reprenant immédiatement sa place perdue de leader.

Rossi attaque Dovizioso, mais il manque de puissance dans le bout droit et surtout, sa moto commence à glisser de façon un peu erratique.

 

ROSSI PASSE MARQUEZ,ÉNORME

 

Rossi reste trois, Marquez est largué, Valentino dira en fin de course qu’il n’aurait pas parié un cent sur son podium, puis l’envie de baston est revenue, on sait le garçon étonnant en bagarre, cela dit il est gêné par les pneus Michelin qui sont plus tendres cette année dans toutes les versions, et génèrent donc des vibrations en virage parce que le grip est meilleur.

Ce qui gêne Rossi, qui adore avoir un train avant stable, bref, il a passé le week end à chercher la solution, qui comme souvent chez lui est … l’envie de bagarre!

Il pique donc le podium de Marquez, bien sûr il n’a pas pu attaquer Vinales, mais ce GP était celui des jeunes, d’abord Zarco, puis Vinales.

 

PODIUM TRES INATTENDU!

 

Pas impossible que l’on entre dans une nouvelle ère.

Lorenzo est onze, aujourd’hui ce n’était pas son jour.

Bravo à Rossi et à Zarco parce qu’ils étaient inattendus.

Bravo à Vinales parce que l’on ne savait pas s’il tiendrait la distance, les chutes de Zarco et Iannone l’ont aidé, il a été un guerrier féroce dans sa lutte avec la Ducati de Dovizioso, il a clairement montré qu’il ne sera pas seulement l’homme des poles .

 

Résultats du Moto2 GP du Qatar 2017

http://resources.motogp.com/files/results/2017/QAT/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v1_f6564614

Classement général Moto2 2017 après le GP du Qatar

http://resources.motogp.com/files/results/2017/QAT/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v1_a208dc24

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

 

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis