DES NOUVELLES RASSURANTES DU ‘CHEF’ DU SERT., DOMINIQUE MELIAND.

 


Détails du fichier joint

 

Mardi dernier, lors des obsèques du regretté Anthony Delhalle, le désarroi des membres du SERT. (Suzuki Endurance Racing Team) était d’autant plus total que «le Chef», Dominique Méliand n’était pas présent à la tête de son équipe.

Et pour cause !

Notre ami Dominique était hospitalisé et subissait des «travaux préparatoires» en vue -le lendemain- d’une lourde intervention chirurgicale (7 heures à deux chirurgiens), à visée vasculaire. Chacun sait combien cette opération présente de risques et nécessite un long temps de réadaptation à un rythme de vie, sans doute plus paisible que celui du bouillant Directeur d’Écurie, tel qu’il nous était donné de le connaître en bordure de piste du Championnat du Monde d’Endurance et ce depuis des dizaines d’années.

Dans ces conditions, il faudra bien apprendre à vivre les prochaines courses sans lui. Alors que l’on aurait pu célébrer son 70ème anniversaire début avril, quasiment lors des prochaines ’24 Heures du Mans Motos’, on s’interroge encore sur la manière dont le SERT. va s’organiser pour recruter un coéquipier capable de s’intégrer au duo Vincent Philippe-Étienne Masson, éprouvé mais bien décidé à honorer la mémoire de leur ami Anthony.

Le SERT FAIT FACE …


MOTO-24-HEURE-DU-MANS-2016-DOMINIQUE-MELIAND-le-patron-du-SERT-et-ANTHONY-DELHALLE.

Les professionnels : Pascal Cadiou, Dominique Hébrard, Kylian Sauvage, Jean Paul Voisin tiennent la baraque, bien aidés pour la gestion quotidienne de la structure, par Dany Méliand, la belle-sœur de Dominique. Dans une belle complémentarité, ils s’affairent pour réussir à présenter un équipage avec des motos performantes aux essais ‘pré-Le Mans’, les 28 et 29 mars prochains.

Tous les bénévoles demeurent également mobilisés pour démontrer que la grande famille du SERT. est capable de faire face à l’adversité et à relever le défi de ne pas perdre la tête du Championnat du Monde 2017, malgré le mauvais sort qui semble vouloir s’acharner sur l’équipe.

Tenu à l’écart malgré lui, Dominique Méliand, entouré par Christine sa compagne, Charline, Amandine et Blandine, ses filles, entend bien remonter la pente dans les meilleures conditions, après la très délicate opération qu’il vient de subir.

Son état de santé est satisfaisant avec tous les critères fondamentaux normaux (pouls, tension, température, parole..) mais en raison d’une très grande fatigue, bien normale après ce genre d’opération vasculaire, Dominique demande à ses amis et aux fans de ne pas venir le visiter.

Nous sommes bien persuadés que Dominique restera éloigné des circuits durant une très longue période, ce qui ne veut pas dire qu’il ne sera pas capable d’irradier à distance cette ‘niaque’ absolument incroyable, capable de doper tout un team, même dans les moments de course les plus délicats.

Dieu sait que nous avons été témoins de situations à priori désespérées, que toute l’équipe du SERT., pilotes en tête, renversèrent à leur avantage.

La concurrence est prévenue, le SERT., malgré les coups du sort, ne rendra pas les armes.

Quel pilote au brassard jaune suppléera Anthony ?

Qui d’un geste autoritaire, à la Dominique, mettra en place le ballet des ravitaillements express ?

… ET SERA AUX  24 HEURES  DU MANS 

Tout cela se prépare, certes dans la douleur et la difficulté, mais le N°1 de Champion du Monde, sera bien porté aux avant-postes par la Suzuki version 2016, lors des prochaines ’24 Heures du Mans’.

Dans cette attente, toute l’équipe d’AutoNewsInfo adresse au « Chef », ses vœux les plus chaleureux et amicaux de bon rétablissement et souhaite beaucoup de courage et d’abnégation à toute l’équipe du SERT. durement frappée en quelques jours.

 

Alain MONNOT

Photos :
Michel PICARD

 


                                                 Dominique Méliand, le ‘ CHEF’ du SERT

 

 

Sport

About Author

gilles