DRAME AUX ESSAIS DU SERT. À NOGARO : ANTHONY DELHALLE SE TUE.

 

 

Ce sont toujours les meilleurs qui s’en vont trop tôt, nous confiait tristement un ami en évoquant la chute banale, brutale et fatale, dont fut victime ce jeudi 9 mars, Anthony Delhalle lors des essais du SERT. sur le Circuit de Nogaro en prévision des ’24 heures du Mans’ des 15 et 16 avril prochains.

Effectivement, le pilote manceau, sans faire de bruit mais avec beaucoup de sensibilité, de gentillesse et une forte détermination aura marqué de son empreinte cette grande équipe du SERT., où la belle osmose entre bénévoles et professionnels a permis à notre cher Anthony de gravir les sommets de la notoriété mondiale avec 5 titres de Champion du Monde d’Endurance.

 

 5 FOIS CHAMPION DU MONDE D’ENDURANCE

 

Nous l’avons vu évoluer, d’abord un peu dans l’ombre d’un Vincent Philippe leader naturel, puis prenant crânement ses responsabilités lors de périodes difficiles et, s’engageant tellement qu’il lui arriva de se ruiner physiquement en course.

Nous ne voulons retenir de cette brillante carrière que l’image fabuleuse du trio complice et redoutable  constitué d’Anthony, de Vincent Philippe et d’Étienne Masson lors de leur éclatante au Bol d’Or en septembre 2016, en ouverture de cette nouvelle saison 2017.

Avec leur Suzuki vieillissante, leur talent et un team hyper efficace, ils avaient montré presque constamment leur feu rouge à leurs adversaires médusés face à une telle efficacité de la machine et des hommes.

À cette occasion, Anthony avait appris la naissance du petit Andréa et cela semblait en plus lui avoir donné des ailes, pressé qu’il était d’aller embrasser son épouse Jessie et sa fille Sophia.

De par notre proximité historique avec le SERT., nous connaissions aussi l’homme sensible, discret, attentif aux autres et toujours disponible pour nous les journalistes.

 

LE SERT. EFFONDRÉ…

 

À l’annonce du drame, nous avons eu l’occasion d’entrer en contact avec le team, dont tous les membres étaient, bien entendu dans un premier temps, effondrés.

Dominique Méliand confirmait un décès quasi instantané suite au choc d’Anthony projeté violemment à terre et faisait face aux problèmes pratiques délicats, comme l’annonce du décès, le transport du corps, les contacts pour les assurances.

Pascal Cadiou, mécanicien, nous confiait avoir vérifié les acquisitions de données embarquées, qui ne révélaient rien d’anormal quant à la gestion mécanique.

Des vérifications avaient été également opérées quant aux divers serrages, sans révéler quoique ce soit d’anormal.

Une énigme semblait subsister.

Pourquoi en effet sur la vidéo, voyait-on la roue avant sur une trajectoire improbable de l’autre côté de la ligne blanche ?

Vincent Philippe éploré s’interrogeait sur ce drame survenu comme ça, dans une banale séance d’essai, comme ils en ont fait tant d’autres, ensemble.

La moto n’était pas la toute dernière production ‘usine’ encore attendue.

Celle-là, ils en connaissaient tous les recoins et anticipaient toujours (ou presque) ses réactions.

Des chutes, ils en avaient tous les trois déjà connues et alors pourquoi celle-là les privaient lui, Etienne et toute l‘équipe d’un champion, leur ami ?

Nous présentons nos condoléances très émues à la famille d’Anthony et à la grande famille du SERT.

Anthony, le manceau, avait participé 11 fois aux ’24 heures’ et l’Automobile Club de l’Ouest, par la voix de Pierre Fillon, son Président, a tenu à lui rendre hommage en ces termes :

« C’est avec une grande tristesse et une profonde émotion que nous avons appris ce matin la tragique nouvelle de la disparition d’Anthony Delhalle. Pilote moto émérite et très apprécié dans les paddocks, il a marqué à deux reprises l’histoire des ’24 Heures Motos’ et fait partie à tout jamais de la grande famille de l’Endurance moto. Au nom de l’ACO. et de ses collaborateurs, je tiens à présenter toutes mes condoléances à la famille et aux proches d’Anthony ainsi qu’à Dominique Meliand et toute l’équipe du SERT. et de Suzuki. »

Les obsèques d’Anthony Delhalle auront lieu mardi 14 mars à 15 h à la cathédrale du Mans. 

Alain MONNOT

Photos :
Michel PICARD

L’album souvenir de Michel PICARD

 

Moto Nécrologie

About Author

jeanlouis