MXGP 2017 EN INDONÉSIE : LA MOUSSON FAIT DES RAVAGES !

LA JEUNE DUNCAN AURA DROIT À L’ENLISEMENT

 

Pour avoir vécu une mousson une fois dans ma vie, avec orages quasi quotidiens et presque à la même heure, chaque jour où le jour devient la nuit tellement la pluie est forte, et c’est un cycle naturel qui se produit depuis des centaines d’années, je sais que c’est très beau mais dehors c’est démentiel.

Et cela dure de décembre à mars, même pas besoin de météorologues pour le savoir, faut juste demander au portier de l’ambassade…

Cela explique aussi la richesse végétale de cette partie du monde, l’eau et la chaleur, les plantes adorent ça.

Du coup, pour les Indonésiens et toute cette partie de l’Asie, c’est une bénédiction.

Nous sommes à Pangkal Pinang, dans une île entre Bornéo et Sumatra, 600 km au sud de Singapour.

Superbe endroit !

 

VAN DE VEN GAGNE LA PREMIÈRE MANCHE DE L’ENEFR

 

En revanche, j’ai limite envie de traiter les organisateurs de baltringues

Vouloir organiser un motocross, sur de la terre donc, à cette époque, ce n’est même plus du suicide, c’est «de la terrine de gelée de cons» selon une expression que j’aime beaucoup, qui n’est pas de moi mais d’un de mes anciens patrons Serge Pozzoli, immense expert de la voiture de collection, ‘fanatique‘ même !

Je sais aussi que ce pays, l’Indonésie, est un marché colossal, Honda et Yamaha y ont chacun plusieurs usines, et que tous les organisateurs rêvent de venir y courir, chaque déplacement commercial d’un champion, même sans course, est un événement national !

 

SHAUN SIMPSON PENDANT LES LIBRES DEVENUES QUALIFS.

 

Alors vouloir être le premier, c’est plus facile de monter un cross qu’un GP sur goudron, bravo, mais courir pendant la mousson c’est carrément débile… Avec des résultats débiles.

Par exemple, pour ne pas détruire la piste, on n’a pas fait de manches de qualifications comme d’habitude et on annoncé aux pilotes, APRÈS COUP, que la séance d’essais libres allait servir de quailf.  !

N’importenawak.

Les filles ont du courir leur première manche dans un infâme bourbier, ce n’est pas un GP mais une loterie, quand on tombe dans une ornière jusqu’à la selle on ne sort plus, on est piégé façon Dakar grande époque dans les dunes.

Et trois d’entre elles, parties largement en tête, vont se faire piéger, dont hélas notre Championne du Monde Livia Lancelot, qui termine quinzième et a déjà joué son joker… Fontanesi et Duncan se sont enlisées aussi, en sont sorties plus vite, elles ont limité la casse.

 

BELLE RÉUSSITE L’INDONÉSIE DURANT LA MOUSSON!

 

Van de Ven a évité les ornières, c’est tout à son honneur d’ailleurs, et elle gagne cette première manche avec une minute et demi d’avance sur ses  adversaires.

Voilà comment on peut bousiller un championnat en une seule journée.

C’était donc le samedi de ce week end maudit, avec le décalage horaire, on est carrément paumé mais on arrive quand même au dimanche.

Météo prévue, entre 75 et 85 % de pluie de 11 heures à 18 heures…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
MXGP

Résultats et classements :
http://results.mxgp.com/mxgp/standings.aspx

 

 

 

 

Moto Moto - Tout Terrain Sport

About Author

jeanlouis