RON DENNIS, ÉVINCÉ DE McLAREN PAR… SON MEILLEUR ALLIÉ, MANSOUR OJJEH !

 

 

F1-2015-Ron Dennis quitte l’univers McLaren et le monde de la F1 ©-Manfred-GIET

 

Décidément la fin d’année 2016 et le début de 2017 auront été mouvementés en F1.

Ce qui s’est passé ressemble en effet furieusement à une révolution de palais ! Qui aurait en effet prévu les épisodes auxquels la F1 doit dorénavant faire face ?

Oui, qui ?

Celà à commencer par l’éviction de Ron Dennis du Team Mc LAREN, puis le retrait totalement inattendu du Champion du Monde en titre, Nico ROSBERG, avant que 2017 nous livre une autre fournée avec le descellement du monument ECCLESTONE et enfin la faillite du Team MANOR.

Le fait que l’on se soit attaqué à deux bastions, tels Ron Dennis et Bernie ECCLESTONE, a un petit relent de la série « DALLAS ».

La preuve, qu’à présent un vent nouveau souffle sur la discipline phare du Sport Automobile.

Et des deux, c’est précisément à Ron Dennis qu’échut l’honneur d’ouvrir le bal des ‘has been’ en novembre dernier, lorsqu’on lui signifia sa mise en congé avec effet immédiat.

Une sanction à laquelle il ne s’attendait sûrement pas, même si des bruits de couloir se faisaient de plus en plus audibles depuis un certain temps, mais qu’il avait jusqu’alors pu esquisser.

Voilà donc une ère qui se termine puisque sa mission de Président-Directeur Général du Mc LAREN TECHNOLOGY GROUP, vient d’arriver à terme à la fin janvier de cette année.

 

RON DENNIS  et MANSOUR OJJEH

 

Une situation impensable, inimaginable il y a quelques années encore, mais irréversible depuis que Mansour OJJEH (25 %) et le Fonds d’Etat Bahreïni MUMTALAKAT (50%) étaient devenus majoritaires par rapport à Ron DENNIS qui détient toujours les autres 25% restants.

Le franco-saoudien Mansour OJJEH, propriétaire de la Holding TAG, était l’allié de Ron Dennis et nul n’aurait pu présager la fin de cette alliance de longue date…

Pour l’homme de Woking, au sud-ouest de Londres, une page s’est donc tournée après… 35 ans,  au cours desquels il a fait de l’entreprise Mc LAREN, la deuxième plus ancienne écurie de F1, derrière le pionnier qu’est  bien évidemment la SCUDERIA FERRARI.

Depuis la moitié des années ’80, Ron Dennis faisait partie des meubles du Groupe Mc LAREN, qui jusqu’alors s’occupait exclusivement du Team éponyme de F1 et dont l’expansion depuis se répercute sur une série de sociétés sœurs, axées sur la technologie de haut niveau ainsi que sur un département de production de voitures sport de haut de gamme.

 

ITINÉRAIRE

RON DENNIS

 

Son brillant parcours, il l’a débuté comme apprenti-mécanicien, des l’âge de 16 ans dans un petit garage situé juste à côté d’un aérodrome transformé en circuit automobile, l’ovale de Brooklands.

Rapidement attiré par la compétition automobile, Ron rentre comme mécano chez COOPER, team prestigieux anglais de F1, où il exercera ses talents sur la voiture de  l’Autrichien Jochen RINDT, avant de passer chez BRABHAM, où il deviendra chef-mécanicien.

De cette époque, date l’idée de créer un jour sa propre écurie.

Ce qui sera chose faite dès 1971, annèe où il lancera sa propre écurie en F2, conjointement avec un confrère mécano britannique de chez BRABHAM, Neil TRUNDEL, pour fonder le RONDEL RACING qui engagera en 1973 des monoplaces ‘MOTUL‘, du nom de leur sponsor principal, le pétrolier français spécialiste des lubrifiants de très haut niveau.

 

 

Ambitieux, Ron Dennis visait plus haut en voulant à tout prix accéder à la F1, ce qu’il réussit en 1980 et ce après que le commanditaire principal de Mc LAREN, le cigarettier MARLBORO, mécontent des résultats de son Team dirigé par Teddy MAYER, se soit fait fort de fusionner l’équipe « bis  » PROJECT FOUR et Mc LAREN RACING, pour donner naissance et créer McLAREN INTERNATIONAL, dont Ron Dennis deviendra l’homme fort.

 

TEDDY-MAYER avec TYLER ALEXANDER et Ron DENNIS -Team McLAREN

 

En engageant l’ingénieur le plus réputé de l’époque, le britannique John BARNARD, qui fut chargé de créer la MC LAREN MP/4 équipée du premier châssis de F1 entièrement en carbone, Ron Dennis donna une vraie nouvelle impulsion au Team Mc LAREN qui entre 1984 et 1998, va enchaîner des résultats tout à fait exceptionnels, dont pléthore de titres mondiaux « pilotes » et « constructeurs » avec les motoristes PORSCHE, mais siglés du nom de son nouvel actionnaire TAG, HONDA et finalement MERCEDES.

Au cours de ces années, Ron Dennis a toujours su s’entourer de concepteurs et de pilotes de haut vol.

 


F1-Gordon-MURRAY-Ron-DENNIS-©-Manfred-GIET

 

Le sud-africain Gordon MURRAY et l’américain Steve NICHOLS, et dans la lignée le britannique Steve OATLEY, ont en effet créé des montures absolument remarquables pour permettre surtout à Alain PROST et Ayrton SENNA de dominer les débats entre 1985 et 1991.

 

F1-Steve-NICHOLS-Ron-DENNIS-©-Manfred-GIET

 

Entretemps, Ron Dennis avait avec l’aide de Gordon MURRAY, fondé Mc LAREN CARS, devenu entretemps Mc LAREN AUTOMOTIVE, qui produit des voitures de sport GT de très haut de gamme, dont le modèle Mc LAREN F1 GTR qui remporta même les 24 HEURES du MANS avec JJ LEHTO-Yannick DALMAS et SEKIYA en juin 1995.

 


Mc LAREN F1-GTR-victorieuse aux 24 Heures du MANS 1995 avec DALMAS -LEHTO et SEKIYA-© Manfred GIET.

 

En 1988, l’année de la fameuse MP4/4, la voiture  la plus efficace de toute l’histoire de Mc LAREN et de la F1, le Team cher à Ron Dennis aurait réussi un carton plein en remportant toutes les 16 manches que comptait cette saison.

 

F1-Mc-LAREN-MP-4-de-1981-le-premier-chassis-monocoque-en-carbone©-Manfred-GIET

 

Et ce si l’infortuné Jean-Louis SCHLESSER, qui remplaçait chez WILLIAMS, Nigel MANSELL, malade, n’était venu brouiller les cartes à deux tours de l’arrivée du GP d’Italie à Monza, en accrochant mais bien involontairement le leader souverain, l’inoubliable Ayrton  SENNA, contraint à l’abandon.

 

F1-Ayrton-SENNA-Alain-PROStun-sacré-duo-Mc-Laren-en-1989-©-Manfred-GIET.

 

SENNA et PROST se sont cette année-là partagés 15 GP sur les 16 du calendrier, en remportant respectivement 8 et 7 victoires, BERGER sur FERRARI héritant du GP d’Italie, suite à l’heureux concours de circonstance, évoqué plus haut.

Outre ses deux fers de lance, SENNA et PROST, le mérite de cette domination outrageuse du Team de Woking, revenait aussi en grande partie à son motoriste HONDA dont les puissants moteurs turbocompressés procuraient un avantage certain et grâce aussi à leur consommation réduite.

Entre 1984 et 1991, McLAREN a véritablement fait table rase sur la F1 en remportant 6 titres « constructeurs » tandis que LAUDA (1)-PROST (3) et SENNA (3) se sont partagés sept titres « pilotes ».

Malheureusement pour Ron Dennis, avoir deux pilotes de ce calibre conjointement dans son écurie, exigeait non seulement de « l’avoine » en suffisance mais aussi une bonne lance d’incendie car entre SENNA et PROST souvent le feu couvait, au point que ce duo fut dissous avec à la clé une suite qui allait s’avérer nettement moins prolifique.

 

F1 1999 – Mikka HAKKINEN-MCLAREN

 

Il fallut en effet attendre …1998 et 1999 pour voir le Finlandais Mika HÄKKINEN,  titré deux fois, tandis que Mc LAREN empochait son dernier titre « constructeurs » en 1998.

Avec l’arrivée de MERCEDES comme motoriste et la perte du sponsor – titre de longue date, MARLBORO, les MC LAREN MP4 changèrent leurs robes « Blanches et Rouges fluo » pour s’habiller dans des nuances de gris à partir de 1997 jusqu’en 2014, avant de se teinter de noir, lors du retour de HONDA comme motoriste en 2015.

En 2007, une malheureuse histoire d’espionnage envers FERRARI, le « Stepneygate » , en référence au manager technique de la Scuderia de l’époque, Nigel STEPNEY-décédé dans un accident de voiture le 02-mai 2014, ternira sérieusement l’image de marque de Ron Dennis et de Mc LAREN, suite à la disqualification du Team britannique en fin de saison par la FIA.

 

McLAREN-Le-siège-de-WOKING au-sud-de-LONDRES

 

Entretemps, le Boss de l’écurie Mc LAREN, était à la base de la création du PARAGON TECHNOLOGY CENTRE inauguré à Woking en 2009, et dont le gigantisme est non sans rappeler un centre spatial, avec un bâtiment principal s’étirant sur 145 mètres de longueur, comportant quatre étages, dont deux entièrement souterrains, pour en faire le nouveau QG ultra moderne de Mc LAREN, qui y occupe quelques 3.500 collaborateurs !

Une fois ce projet mis sur orbite, Ron Dennis céda en 2009 son poste de Directeur d’Écurie à son bras droit, Martin WHITMARSH, afin de se consacrer entièrement au nouveau Centre Technologique.

Après un sérieux passage à vide de Mc LAREN durant les saisons suivantes, Ron Dennis s’était senti contraint de reprendre les rênes du Team avec le retour du motoriste HONDA, après que MERCEDES, qui fournissait Mc LAREN en tant que motoriste, ait créé son propre team pour 2010.

 

F1 2015 JENSON BUTTON et RON DENNIS toujours ensemble en 2016 chez McLAREN.

 

Comme cette prestigieuse écurie n’arrivait plus à se bonifier depuis la dernière victoire de Jenson BUTTON au GP du Brésil en 2012, les actionnaire majoritaires, TAG et MUMTALAKAT, qui pour rappel détiennent 75% de l’actionnariat, ont voulu mettre fin à la crise en rebattant les cartes et où du coup Ron Dennis s’est vu destitué !

Sa vision à trop court terme et son autoritarisme lui auront finalement été fatal après la perte de sponsors majeurs comme le dernier en date, VODAFONE.

 


Ron DENNIS & Frank WILLIAMS,les deux plus anciens directeurs d’Ecuries-© Manfred GIET.

 

Avec Frank WILLIAMS, il était le deuxième plus ancien Directeur d’Écurie en activité avec 35 années d’ancienneté et une longue histoire des châssis badgés  MP/4, dont les nouveaux propriétaires majoritaires n’ont eu cure, puisqu’un des premiers changements intervenus depuis la mise à l’écart de Ron Dennis , a été de rebaptiser le châssis 2017 en MCL 32 pour bien marquer la fin des anciennes traditions.

 


F1-2016-ZAK-BROWN-rejoint-la-direction-de-McLAREN-Group

 

À Zak BROWN, le nouveau Directeur Général du groupe Mc LAREN, Jonathan NEALE, le responsable des opérations et Éric BOULLIER, le responsable du Team de F1, de faire en sorte qu’ils puissent redorer ce blason qui avait sérieusement terni au cours des dernières années.

 

Manfred GIET

Photos :
Publiracing Agency

 


F1-Ron-DENNIS-et-Ayrton-SENNA-une-amitié-profonde-les-liait-©-Manfred-GIET-.

Alain PROST, Ron DENNIS et Ayrton SENNA

Ron DENNIS dans son bureau de WOKING

F1 RON DENNIS et LEWIS HAMILTON

Evenements F1 Personnalités

About Author

gilles