RENAULT DÉVOILE SA MONOPLACE DE GRAND PRIX 2017, LA ‘RS 17’.

 

 

 

L’Équipe Renault a dévoilé ce mardi 21 février sa dernière-née, baptisée RS 17, une monoplace de F1, 100 % RENAULT et qui va entamer ses premiers tours de roues sur la piste la semaine prochaine, lors des essais d’inter-saison, qui débutent sur le Circuit de Catalunya à Montmeló, au nord de Barcelone, bénéficiant comme le soulignait le nouveau conseiller sportif Alain Prost, du nouveau règlement, lequel augmente les performances et qui entre en vigueur cette année.

Cette Renault RS 17 qui se caractérise par des pontons originaux et un capot en arête devrait logiquement obtenir de meilleurs résultats que sa devancière, la peu performante RS 16.

Cette nouvelle monoplace RS 17 sera pilotée par le Britannique Jolyon Palmer qui redouble et par la recrue, l’ancien vainqueur des ’24 Heures du Mans’ en juin 2015 avec Porsche, l’Allemand Nico Hülkenberg, en provenance de l’équipe Force India en 2017.

Le jeune Russe Sergey Sirotkin conservant, lui, son rôle de pilote de développement.

 

ÈAu cours de la Conférence de Presse qui s’est tenue au cœur de Londres, au Royal Horticultural Halls, un monument centenaire, Jérôme Stoll, le Président de Renault Sport F1 Team, a notamment confié :

«Cette année, nous viserons la cinquième place du Championnat des Constructeurs tout en espérant décrocher quelques podiums»

Quant à Cyril Abiteboul, le Directeur Général de Renault Sport F1 Team, lui, il lâchait :

«Jolyon s’est montré l’un des plus performants des rookies l’an passé et nous sommes enchantés de poursuivre avec lui. Nico Hülkenberg a réalisé de belles choses depuis le début de sa carrière et il est passé par de grandes équipes pour lesquelles nous avons un profond respect. Enfin Sergey Sirotkin poursuit dans son rôle de pilote de développement et profitera de plus d’essais le vendredi en piste cette saison»

De son côté, Rob Bell, le directeur technique de Renault Sport F1, nous précisait :

«La voiture sera bien plus performante que celle de ’an dernier. La carrosserie, les ailerons avant et arrière, les pneus.Tout est plus grand sur cette nouvelle monoplace.»

Et il ajoutait :

Les F1 de 2017 auront assurément beaucoup plus de grip mécanique et seront c’est une évidence bien plus rapides en virage. Nous espérons gagner entre trois et quatre secondes au tour par rapport à 2016.

Et d’enchaîner :

« Nous avons également fait de gros progrès au niveau moteur. »

Le mot de la fin, la conclusion, nous la laissons à notre ami Alain Prost, nouveau Conseiller du Team, lequel nous déclarait à l’issue de cette superbe présentation :

 «L’évolution de l’Écurie et de la F1 impliquent  d’avoir une réelle réflexion. Ma position  sera donc d’avoir une vision  pour aider les responsables à prendre les bonnes décisions. Mon rôle est stratégique. Mon premier regard  est que cette monoplace est impressionnante  par sa taille. On va voir semaine prochaine à Barcelone ce qu’elle donne. À titre perso, je n’ai jamais été fan d’augmenter l’appui aréo mais soyons positif. Voyons d’abord en piste. »

Et il ajoutait :

« Ce nouveau règlement sembler plutôt excitant. Les lignes de cette RS17B rappellent celles des anciennes F1 et elles vont offrir un sacré défi à relever pour les pilotes.» 

Avant de conclure :

« La force des grande équipes est de parvenir  à progresser en cours de saison.  Il peut y avoir des surprises cette année car personne ne peut avoir une certitute aujourd’hui. Ce qui sera vrai au 1er GP ne le sera plus nécessairement des le 4ème ! La cohésion entre Enstone usine et Viry Châtillon département moteur et entre Jolyon et Nico sera  très importante. La mayonnaise doit prendre car il doit obligatoirement en résulter une vraie synergie pour que le Team brille. »

 

Gilles  GAIGNAULT

Photos :
RENAULT et AutoNewsInfo t

 

F1

About Author

gilles