MOTOGP 2017 : TESTS EN AUSTRALIE, JOUR 1, TRIO MARQUEZ, ROSSI, IANNONE.

VIÑALES OUVRE LE FEU APRÈS UNE HEURE D’ESSAIS

 

Il est 23 h 45 à Paris quand les essais commencent à Phillip Island, c’est inhumain pour les suivre à distance mais ça valait le coup de passer une nuit blanche sur ce coup-là… !

Car si les Ducati de Dovizioso et Barbera ont commencé par mener le jeu, au bout d’une heure un quart, Viñales les a dégagés de leurs deux premières places et a pris la tête, ce qui ne manquait pas d’intérêt mais devient un peu banal.

On a donc Viñales, Dovi à trois dixièmes,un e plus devant Barbera, sux devant Rossi, sept devant Marquez, bref, ce début de matinée est plutôt en bleu…

Lorenzo a commencé avec deux secondes de retard, c’est presque rituel, il a repris une seconde, mais la deuxième est la plus dure à accrocher, c’est la même loi pour tout le monde.

Zarco est sorti tard, justement après une heure et quart au stand. Folger est sorti avant lui avec le seizième temps à deux secondes sept de Viñales.

Johann ne met que trois tours, il est vrai qu’il ya peu de monde en piste, pour reprendre son coéquipier. On sait que Johann aime commencer sur des pneus usés avant de passer les bonnes gommes, ce qui tombe bien, Michelin ne propose ce jour que les pneus arrière de l’an dernier.

Pedrosa vient alors se glisser quatrième temps, Dovizioso essaie tout mais reste 50 millièmes derrière Viñales, peanuts en fait.

ON ENVOIE FORT TOUT DE SUITE, MATINÉE HONDA

MARQUEZ LE MEILLEUR À LA MI-TEMPS

 

Oui, Viñales a envoyé très tôt, alors que Rossi bossait studieusement, mais le jeune espagnol a sans doute envie de mettre la pression touit de suite…

Ou il a mieux dormi que les autres, dix heures de décalage ça tue un peu…

Il faut rappeler que les Yamaha ont montré dès Sepang leur jeu d’ailerons couverts par le carénage, validé par la direction technique des GP., que le problème aéro étant réglé, ils attaquent l’essai de leurs deux propositions de cadres, bref ils sont en avance dans le programme, par rapport aux autres écuries.

Deux heures d’essai, Lorenzo a encore repris une demi seconde à Viñales, il n’est plus qu’à une demi seconde du leader.

 

LORENZO REMONTE MAIS PART DE LOIN

On passe beaucoup de temps au stand, ce qui est logique, on est là pour tester du matos, mais vu de loin, c’est parfois carrément ch…

Parfois il n’y a carrément rien à se mettre sous la dent, pas une moto en piste…

Température de l’air prévue jusqu’à 28 degrés, pas de pluie mais gros vent de NW, voilà les conditions météo de la journée.

 

CRUTCHLOW SUPERBE MATINÉE

Marquez remonte troisième chrono, Pedrosa est devant Viñales, puis, juste avant le déjeuner, Marquez a lâché les chevaux, une seconde devant Viñales, là on ne rigole plus, Crutchlow est troisième temps, «Pedro» quatre, Dovizioso cinq à cinq dixièmes, cette matinée se termine avec une très grosse avancée de Honda, qui teste un nouveau moteur et une nouvelle électronique, ça a l’air de le faire…

À signaler que Folger, sur la Tech3, est sept dixièmes derrière Marquez, superbe.

Lorenzo septième temps à sept dixièmes et demi, Rossi dix à neuf dixièmes, ces deux là n’ont donc pas réussi à remonter au classement.

Pas de panique c’est le premier matin du premier jour… Lowes, Bautista, Redding et Pol Espargaro ont chuté, sans gravité.

AFTERNOON : MARQUEZ RESTE DEVANT SANS AMÉLIORER

 

C’est parti pour le duel attendu, Marquez et Viñales sont les deux seuls pilotes sous les 1’30’’, Viñales quatre dixièmes derrière Marquez, ce qui est un vrai écart.

Il faudra attendre les dernières minutes de la séance, il est alors sept heures du matin à Paris, pour que les choses bougent vraiment.

On l’a dit, Marquez, après son tour canon du matin, va bosser et ne plus améliorer, il restera devant, preuve que le chrono était vraiment excellent, mieux que sa pole de l’an dernier, où cela dit la météo était moins généreuse.

C’est donc en fin de séance qu’Iannone et Rossi envoient du lourd, un peu en feu d’artifice de la journée, en vieux briscards aussi, car faire un super temps en fin de séance est excellent pour le moral et pas bon pour celui des autres.

 

IANNONE SE LÂCHE EN FIN DE SÉANCE

 

Iannone monte en deuxième temps derrière Marquez et devant Viñales, puis Rossi fait un tour de furie et termine deux à moins de deux dixièmes de la Honda.

Là, c’est un tout petit écart, «il dottore» a beaucoup bossé et est logiquement heureux.

 

ROSSI PHÉNOMÉNAL

 

Viñalesest pratiquement à une demi seconde, Crutchlow un peu plus d’une demi seconde, autrement dit deux Yamaha Usine, deux Honda dont une Satellite  et une Suzuki sont aux cinq premières places.

Ce sont les rouges qui en font les frais.

Dovizioso huitième temps à neuf dixièmes, Lorenzo onzième à plus d’une seconde !

 

GIGI DALL’IGNA PAS FORCÉMENT CONTENT !

 

Les deux Ducati étaient proposées en deux versions, une sans la boîte mystère à l’arrière, une avec, elles ne sont pas en configuration aérodynamique définitive, le team a annoncé que cela se ferait lors au Qatar.

Ceci explique peut-être cela, mais seulement en partie…

À noter aussi que les écarts sont plus nets qu’à Sepang, il y a ici dix pilotes sur une seconde, le dixième est Folger, quand il y avait dix sept pilotes sur une seconde en Malaisie.

Zarco est quinze à une seconde trois, doit pas être très content, la journée avait bien commencé mais s’est mal finie…

 

ZARCO PAS FORCÉMENT CONTENT AUSSI !

 

Baz est dix huitième temps à une seconde sept.

Bref, en résumé, seuls Marquez, Rossi, Iannone et Viñales sont sous la barre de 1’30’’, pour eux, la nuit sera douce.

Demain la météo prévoit un temps plus froid mais pas de pluie, Michelin prévoit de nouvelles gommes, bref on refait le match !


Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
MotoGP

Résultats Essais Phillip Island février 2017 premier jour

http://www.motogp.com/fr/TestResults/MotoGP+Phillip+Island+Test+2017
1 MARQUEZ, Marc Repsol Honda Team 1:29.497 53 / 68
2 ROSSI, Valentino Movistar Yamaha MotoGP 1:29.683 0.186 0.186 76 / 77
3 IANNONE, Andrea Team SUZUKI ECSTAR 1:29.926 0.429 0.243 68 / 70
4 VIÑALES, Maverick Movistar Yamaha MotoGP 1:29.989 0.492 0.063 26 / 64
5 CRUTCHLOW, Cal LCR Honda 1:30.065 0.568 0.076 61 / 61
6 PETRUCCI, Danilo Octo Pramac Racing 1:30.262 0.765 0.197 87 / 87
7 PEDROSA, Dani Repsol Honda Team 1:30.281 0.784 0.019 13 / 55
8 DOVIZIOSO, Andrea Ducati Team 1:30.410 0.913 0.129 16 / 64
9 MILLER, Jack Team EG 0,0 Marc VDS 1:30.426 0.929 0.016 80 / 82
10 FOLGER, Jonas Monster Yamaha Tech 3 1:30.578 1.081 0.152 30 / 62
11 LORENZO, Jorge Ducati Team 1:30.631 1.134 0.053 33 / 61
12 BAUTISTA, Alvaro Pull&Bear Aspar Team 1:30.770 1.273 0.139 24 / 68
13 BARBERA, Hector Reale Esponsorama Racing 1:30.771 1.274 0.001 7 / 51
14 ESPARGARO, Aleix Aprilia Racing Team Gresini 1:30.802 1.305 0.031 26 / 28
15 ZARCO, Johann Monster Yamaha Tech 3 1:30.867 1.370 0.065 77 / 80
16 ABRAHAM, Karel Pull&Bear Aspar Team 1:31.179 1.682 0.312 17 / 61
17 ESPARGARO, Pol Red Bull KTM Factory Racing 1:31.200 1.703 0.021 54 / 59
18 BAZ, Loris Reale Esponsorama Racing 1:31.249 1.752 0.049 56 / 60
19 RINS, Alex Team SUZUKI ECSTAR 1:31.432 1.935 0.183 66 / 66
20 REDDING, Scott Octo Pramac Racing 1:31.755 2.258 0.323 33 / 59
21 LOWES, Sam Aprilia Racing Team Gresini 1:32.307 2.810 0.552 15 / 35
22 SMITH, Bradley Red Bull KTM Factory Racing 1:32.690 3.193 0.383 43 / 57

Sport

About Author

jeanlouis