AU RALLYE DE SUÈDE, LATVALA OFFRE SA 1 ère VICTOIRE À LA ‘TOYOTA YARIS’ WRC.


WRC-2017-SUÈDE-La-TOYOTA-YARIS-WRC.-de-Jari-Matti-LATVALA

 

À l’issue de l’ES18, le second passage dans les spéciales de Torsby et Power Stage, longues de 16,43 km, remportées par le Finlandais Jari Matti Latvala, au volant de sa Toyota Yaris WRC., lequel triomphe également… au ‘Rallye de Suède’, seconde manche du Championnat du Monde des Rallyes WRC. 2017 et ainsi devient leader de ce WRC. 2017 avec cette 17ème victoire.

Il l’emporte, en devançant les deux Ford Fiesta RS du Team officiel M-Sport, de Malcolm Wilson, celle de l’Estonien Ott Tänak à 29.2 précédant la voiture-soeur du quadruple Champion du Monde WRC., son équipier Français, Sébastien Ogier qui finit troisième à 59.5 !

Le Top 5 étant complété par l’Hyundai i20WRC de l’Espagnol Dani Sordo à 2’11.5 par la Citroën C3 de l’Irlandais Craig Breen, à 2’51.2.

Suivent, la Ford Fiesta d’Elfyn Evans à 5’26.6 et la seconde Hyundai i20WRC du Néo-Zélandais Hayden Paddon à 5’31.2, puis la Citroën DS3, ancienne génération du Français Stéphane Lefebvre, huitième à 7’24.7

Ensuite, on pointe la Skoda Fabia R5 de Pontus Tidemand à 9’11.1 et la Ford Fiesta R5 de Teemu Suninen qui se classe dixième, à 10’02.9.

À retenir la douzième place de la seconde C3 Citroën du Britannique Kris Meeke. devant l’Hyundai i20WRC du Belge Thierry Neuville et la Ford Fiesta R5 du Français Éric Camilli. Le Norvégien Mads Otberg terminant avec sa Ford seizième.

Quant à la seconde Toyota Yaris du Finlandais Juho Hanninen, elle pointe au vingt-troisième rang.

La power stage revient, on l’a dit, au futur vainqueur, Latvala en 8’51.1 devant Ogier à 1.2 et Neuville à 1.5

 

LATVALA ROI DE SUÈDE AVEC SA 4ème VICTOIRE

 


WRC-2017-SUÈDE-La-TOYOTA-YARIS-WRC-de-LATVALA-file-vers-sa-première-victoire

 

Jari-Matti Latvala a remporté le Rallye de Suède après un week-end maîtrisé, et en ayant profité de l’abandon du leader Thierry Neuville.
C’est la première victoire pour la Toyota Yaris WRC.

Jari-Matti Latvala, leader en début de journée, n’a pas tremblé et n’a pas laissé planer le doute. Alors qu’il avait moins de cinq secondes d’avance sur Ott Tänak, le Finlandais s’est montré le plus fort et, dès la première spéciale du jour, a commencé à creuser l’écart.

Dix-sept ans après avoir quitté le WRC., Toyota signe un retour magistral, avec une première victoire dès la deuxième course de la Yaris. C’est un vrai signe encourageant pour l’équipe dirigée par l’ancien quadruple Champion du Monde, Tommi Mäkinen.

Pour couronner son succès, Jari-Matti Latvala a terminé le week-end avec le meilleur temps de la Power Stage, remportant les 5 points correspondants, ce qui lui permet de s’installer aux commandes du Championnat du Monde. Sébastien Ogier, vainqueur du Monte-Carlo, a terminé troisième du rallye derrière Ott Tänak, et deuxième de la Power Stage et pointe à la seconde place du Classement provisoire du Mondial 2017.

Jari-Matti Latvala remporte donc pour la quatrième fois le Rallye de Suède, disputé sur neige et glace. Il offre à la Yaris sa première victoire, Toyota triomphant lors de son deuxième rallye, pour son retour après 17 ans d’absence.

Jari-Matti Latvala décroche ainsi son dix-septième succès en rallye en Championnat du Monde WRC, mais sans doute l’une des plus émouvantes. Sans volant il y a quelques mois après le retrait de Volkswagen, il avait trouvé un accord avec Toyota à quelques semaines du début de saison.
Déjà deuxième du ‘Rallye Monte Carlo’ le mois dernier, il s’impose dès sa deuxième course au volant de la Toyota Yaris WRC.

Akio Toyoda, Président de l’Équipe :

« C’est une sensation fantastique de gagner une épreuve du Championnat du Monde des Rallyes après une interruption de 17 ans ! J’attends ce moment depuis toujours, mais je n’aurais jamais imaginé qu’il arriverait si vite. Un grand merci non seulement à chacun des membres de l’équipe, mais aussi à tous les fans qui ont attendu notre retour et partagé notre joie.»

Et il enchaîne :

« J’aimerais révéler à tous une discussion que j’ai eue avec Tommi et Jari-Matti avant le départ du Rallye de Suède à propos de la communication avec les voitures. Jari-Matti a dit qu’il essaie de communiquer avec amour et de les conduire en faisant attention. Tommi a dit qu’il peut bien comprendre comment les conduire plus vite parce qu’il les aime. Leurs mots, plein d’amour pour les voitures, m’ont touché parce que je ressens la même chose. Je souhaite donc que nous tous nous continuions à apprécier cette sensation et à affronter les défis ensemble pour faire de la Yaris une voiture toujours meilleure.»

Tommi Mäkinen, Directeur de l’Équipe :

« C’est difficile de trouver les mots pour décrire ce que je ressens maintenant, ce que nous ressentons tous. Le résultat au Monte-Carlo était déjà inattendu, mais aujourd’hui c’est au-delà de l’inattendu. Bien sûr nous avons de la chance d’obtenir cette victoire, mais c’est aussi un immense hommage au talent de Jari-Matti et au travail de l’équipe en Finlande, en Allemagne et au Japon. C’est un sentiment incroyable et je veux juste remercier ceux qui l’ont rendu possible, en particulier notre Président M. Toyoda pour la confiance qu’il a placée en nous, en Jari-Matti, Miika, Juho et Kaj. C’est une journée très spéciale dont nous nous souviendrons tous très longtemps, mais nous allons garder les pieds sur terre et continuer à travailler aussi dur que d’habitude.»

 

WRC-2017-SUÈDE-LATVALA-ANTILLA-les-Heureux-vainqueurs-le-12-février

 

Latvala avait entamé la journée de dimanche avec 3’’8 d’avance sur la Ford M-Sport d’Ott Tänak mais n’a pas laissé planer le doute, en remportant les deux premières spéciales de la journée, avant de conclure avec le meilleur temps dans la Power Stage, synonyme d’un bonus de cinq précieux points.
Il est, on l’a dit, désormais leader du Classement Général Provisoire.

C’est la première fois depuis février 2014 qu’un autre pilote que Sébastien Ogier mène le Classement du Championnat du Monde WRC. !

Latvala qui confiait :

«C’est incroyable. Nouvelle équipe, nouvelle voiture, deuxième rallye et on gagne ! Je n’ai pas de mot pour décrire ça. Je suis très ému. Nous avons montré un bon niveau et on regarde devant, ça va devenir plus difficile. Désormais, on se tourne vers le Mexique et je reste très motivé dans le cadre de la course au titre»

Et il ajoutait :

« Je suis tellement heureux!  Je crois que j’ai conduit ma meilleure Power Stage à ce jour. Un immense merci à toute l’équipe. Maintenant nous sommes super motivés pour continuer comme ça. J’ai hâte d’être au Mexique. C’est fantastique de gagner mais je suis aussi désolé pour Thierry Neuville, qui a perdu la première place samedi lors de la super spéciale. J’ai connu ce genre de situation dans le passé, donc je comprends parfaitement comment il doit se sentir maintenant. Nous savons que nous avons eu de la chance, donc nous devons continuer à progresser et travailler pour notre objectif. »

 


WRC 2017 SUÈDE la FORD M SPORT de OTT TÄNAK second.

 

Tänak, au volant d’une Ford Fiesta, était en embuscade derrière Latvala en début de journée, après une très bonne journée de samedi. Mais ce dimanche, l’Estonien n’était pas content de la maniabilité de sa monture. Après avoir concédé sept secondes dans la première spéciale, il s’est contenté de la deuxième, égalant son meilleur résultat en carrière.

 

WRC-2017-SUÈDE-La-FORD-d’OGIER.

 

Lui aussi en Ford Fiesta, Sébastien Ogier avait la victoire dans le viseur. Mais le Français a hypothéqué ses chances en partant en tête-à-queue dans le premier virage de la journée. Il a terminé troisième, une trentaine de secondes derrière Tänak.

 

WRC-2017-SUÈDE-L’HYUNDAI-de-DANI-SORDO

 

En l’absence de Thierry Neuville, Dani Sordo est le meilleur représentant pour l’équipe Hyundai, à la quatrième place finale, ce dimanche.

 

WRC-2017-SUÈDE-La-CITROËN-C3-de-Craig-BREEN

 

L’Espagnol a terminé avec 39’’7 d’avance sur la Citroën C3 de l’Irlandais Craig Breen, qui n’est pas parvenu à trouver les réglages idéaux sur sa C3 WRC mais qui a néanmoins apporté de bons points constructeurs à l’écurie Citroën Racing.

 


WRC-2017-SUÈDE-La-FORD-d’Elfyn-EVANS

 

Elfyn Evans a réussi à se classer au sixième rang, malgré la perte d’une minute ce dimanche matin, en raison d’une surchauffe moteur dans la première ES.
Le Gallois a fait les réparations nécessaires pour pouvoir disputer les deux derniers secteurs normalement.

 

WRC 2017 SUÈDE L’HYUNDAI d’HAYDEN PADDON

 

Hayden Paddon a terminé septième, juste 4’’6 derrière Evans. L’Hyundai i20 Coupé du Néo-Zélandais devance la DS 3 WRC de Stéphane Lefebvre, ainsi que les deux meilleurs pilotes du WRC 2, Pontus Tidemand et Teemu Suninen.

Thierry Neuville, ancien leader du Rallye de Suède, a terminé au 13ème rang, derrière Kris Meeke, qui lui était resté bloqué huit minutes dans un mur de neige samedi. Le Nord-Irlandais aurait toutefois pu remonter dans le Top 10 ce dimanche mais un tête-à-queue dans l’avant-dernière spéciale l’a empêché d’aller chercher ce résultat.

 

WRC-2017-SUÈDE-L’HYUNDAI-i2O-WRC-de-NEUVILLE

 

Le Belge comptait 43’’3 d’avance samedi, avant le départ de la spectaculaire et courte spéciale de la piste de trot de Karlstad. Malheureusement pour lui, il a touché des pneus dans un virage, endommageant au passage la direction -avant-gauche- de l’Hyundai i20 Coupé, ce qui l’a forcé à s’arrêter.

C’est la deuxième fois de suite que pareille mésaventure lui arrive. Au mois de janvier, il était en tête du ‘Rallye Monte Carlo’ quand, là aussi dans la dernière spéciale du samedi, il était parti à la faute. Dans le paddock, nombreux étaient les observateurs à estimer que Thierry ne réfléchit pas et qu’à chaque fois avec la solide avance qui était la sienne, il faut courir aussi avec sa tête !

« Il faut accepter la situation, avance Neuville pour WRC Live. Franchement, j’ai connu pire dans ma carrière, autre chose que de laisser échapper une victoire. J’ai connu des moments bien plus difficile et je sais qu’on va revenir encore plus fort. Avec un peu plus de réussite de notre côté, on pourra faire de très belles choses cette saison. »

En faisant cette déclaration, Neuville pense à la saison 2015 et au début de 2016, quand il semblait avoir perdu sa vitesse de pointe. Il avait heureusement réalisé une meilleure deuxième partie de saison 2016, au lendemain d’une victoire revitalisante en Italie.

« Après le ‘Monte Carlo’, on n’aurait pas imaginé que ça pouvait se reproduire. Qu’est-ce qu’on peut y faire ? Je pense que l’on faisait le job de façon parfaite jusque-là, Nicolas (Gilsoul, son copilote) et moi. Je n’ai pas de regrets de ce côté-là, on a juste manqué de réussite. »

Et il ajoute :

« On ne pouvait pas faire beaucoup mieux, on a fait une toute petite erreur qui nous coûte très cher, qui nous coûte une victoire, mais c’est prometteur en vue des prochaines épreuves. »

Car le Belge tient à être clair : il n’est pas parti à la faute en attaquant trop fort.

«Ça aurait été vraiment dommageable que je sois trop à l’attaque, que je freine trop tard et que je sorte de la trajectoire dans le virage. Là, ce n’était vraiment pas çà. Je suis entré parfaitement dans le virage et au moment de passer les pneus, j’ai juste corrigé un peu ma trajectoire et j’ai touché 2 ou 3 centimètres trop à l’intérieur.»

Après le verglas et la neige rencontrés lors du ‘Rallye Monte Carlo’ et du Rallye de Suède, les concurrents vont désormais trouver la chaleur et la terre lors de la prochaine manche, le Rally Guanajuato Mexico du 9 au 12 mars.

 

Christian COLINET

Photos :
TEAMS

WRC-2017-SUÈDE-Un-beau-podium-avec-LATVALA-victorieux-avec-la-TOYOTA-devant-TANAK-et-OGIER-les-pilotes-FORD-M-SPORT

CLASSEMENT FINAL DU RALLYE DE SUÈDE 2017

1 – Latvala-Anttila (Toyota Yaris WRC) en 2h36’03”6

2 – Tanak-Jarveoja (Ford Fiesta WRC) à 29”2

3 – Ogier-Ingrassia (Ford Fiesta WRC) à 59”5

4 – Sordo-Marti (Hyundai i20 WRC) à 2’11”5

5 – Breen-Martin (Citroën C3 WRC) à 2’51”2

6 – Evans-Barritt (Ford Fiesta WRC) à 3’26”6

7 – Paddon-Kennard (Hyundai i20 WRC) à 5’31”2

8 – Lefebvre-Moreau (Citroën DS3 WRC) à 7’14”7

9 – Tidemand-Andersson (Skoda Fabia R5) à 9’11”1

10 – Suninen-Markkula (Ford Fiesta R5) à 10’02”9

 


WRC-2017-SUÈDE-La-TOYOTA-YARIS-WRC-de-Jari-Matti-LATVALA

CLASSEMENT PROVISOIRE DU MONDIAL DES PILOTES

1.Latvala : 48 pts – 2.Ogier : 44 pts – 3.Tanak : 33 pts –4.Sordo : 25 pts – 5.Breen : 20 pts – 6.Evans : 18 pts – 7.Lefèbvre : 10 pts -8.Neuville : 8 pts9.Paddon : 7 pts – 10.Mikkelsen : 6 pts.


WRC-2017-SUÈDE-La-TOYOTA-YARIS-de-LATVALA

CLASSEMENT PROVISOIRE DU MONDIAL DES CONTRUCTEURS

1.Ford M-Sport : 73 pts – 2.Toyota Gazoo Racing  : 53 pts – 3.Hyundai Motorsport : 40 pts – 4.Citroën Total Abu Dhabi : 26 pts.

WRC

About Author

gilles