LA ‘TOYOTA YARIS’ DE LATVALA AU COMMANDEMENT EN SUÈDE MAIS TANAK ET OGIER À L’AFFUT.

 

WRC-2017-SUÈDE-La-TOYOTA-YARIS-de-LATVALA

 

Comme lors du récent Monte Carlo, la manche inaugurale de la saison en Championnat du Monde des Rallyes WRC. et bien que leader, le Belge Thierry Neuville  et sa Hyundai, ont déjà perdu ce samedi soir le Rallye de Suède, seconde manche du calendrier 2017 du Championnat du Monde des Rallyes WRC., à la suite d’un accident lourd de conséquences.

Explication. Le Vice-Champion du Monde 2016 avait fait le plus dur et alors qu’il semblait devoir filer vers sa quatrième victoire en Mondial WRC.  et comme lors du ‘Monte Carlo’ en janvier, une erreur de pilotage lui a coûté la victoire.

 


 
WRC-2017-SUÈDE-L’HYUNDAI-de-THIERRY-NEUVILLE.

 

À l’occasion de la derniére spéciale très courte avec es 1,9 km disputée sur l’hippodrome de Karlstad, Neuville a heurté le béton au bord de la piste, arrachant une roue et endommageant sa direction.

Du coup, il perd gros abandonne la place de leader et dégringole juqu’au 13ème rang au Général, poursuivant le rallye ce dimanche en Rallye2.

 

WRC-2017-SUÈDE-La-FORD-M-Sport-de-OTT-TANAK

 

Du coup, sa bévue profite au Finlandais Jari-Matti Latvala qui se trouvait bien placé en embuscade en deuxième position, avec sa Toyota Yari et qui de ce fait s‘empare de la première place, devant les deux pilotes du Team M-Sport, l’Estonien Ott Tänak, à trois secondes et huit-dixièmes, et le quadruple Champion du Monde en titre, le Français Sébastien Ogier, troisième lui à seize secondes et six dixièmes.

 

WRC-2017-SUÈDE-La-FORD-de-Sébastien-OGIER

 

Cela nous annonce un formidable final de dimanche, entre ces trois pilotes qui se disputeront la victoire lors d’une ultime étape final des plus intéressantes, au cours des 58,8 km qui devront les départager, avec au menu trois spéciales : ES16 et ES17 le matin et la power stage, l’ES18 à la mi-journée.

 

 

DANS LE CLAN CITROËN,
CRAIG BREEN SE HISSE DANS LE TOP 5

WRC-2017-SUÈDE-La-CITROËN-C3-de-Craig-BREEN-

 

Depuis le début de la saison, chaque étape du WRC. apporte son lot de rebondissements. Cette avant-dernière journée du Rallye de Suède n’a pas dérogé à la règle ! Dans le clan Citroën Total Abu Dhabi, Kris Meeke a perdu du temps et il est relayé dans le top 5 par son équipier Craig Breen. Les deux Citroën C3 WRC restent en course, tout comme Stéphane Lefebvre qui occupe la huitième place provisoire.

Sept spéciales figuraient au programme de cette journée : deux passages dans Knon, Hagfors et Vargåsen, ainsi qu’un aller-retour à Karlstad pour la super spéciale de fin de journée. Après un premier passage bouclé à plus de 137 km/h de moyenne, les organisateurs décidaient toutefois d’annuler Knon 2 pour des raisons de sécurité.

Quatrième à l’aube de cette étape, Kris Meeke perdait une place dès l’ES9. Tout en se montrant satisfait de son pilotage et de sa Citroën C3 WRC, le Britannique n’était pas en mesure de suivre le rythme des leaders. Il se maintenait à la cinquième place jusqu’à l’ES14.

Ratant un virage dans la spéciale de Vargåsen, Kris plongeait dans un fossé rempli de neige et il fallait huit minutes à quelques valeureux spectateurs pour le remettre sur le droit chemin ! Kris Meeke et son copilote Paul Nagle occupent ce soir la 12e place du classement général.

Parti avec la ferme intention de réaliser une journée sans faute, Craig Breen et Scott Martin grimpaient en septième position dès l’ES7. Montant progressivement en puissance, l’équipage voyait sa régularité récompensée au cours de l’après-midi. Les problèmes de leurs équipiers puis du leader Thierry Neuville leur permettaient de se hisser dans le top 5 du Classement Général !

Engagé sur une voiture de la génération précédente, Stéphane Lefebvre occupait la deuxième position dans l’ordre des départs. Il était donc contraint de jouer le rôle du balayeur tout au long de la matinée. Neuvième à mi-étape, il perdait une position dans l’ES13, après avoir visité un mur de neige dans le dernier virage ! Les rebondissements de la fin de journée permettaient toutefois à Stéphane et Gabin Moreau de remonter jusqu’au huitième rang.

 

YVES MATTON (DIRECTEUR DE CITROËN RACING)

« Craig avait pour but de réaliser une journée sans faute et il y est parvenu en remontant jusqu’au top 5. Il est donc en passe d’obtenir un résultat probant, en phase avec les objectifs fixés avant le rallye. Avec son ordre de départ, Stéphane devait balayer la poudreuse sur la trajectoire. C’était intéressant pour son expérience mais il ne lui était pas facile de se mettre en avant. Malgré une petite erreur, il réalise une journée positive. L’erreur de Kris est regrettable, mais il est toujours en course pour marquer des points au Championnat du Monde ‘Constructeurs’. »

 

CRAIG BREEN

« C’était une bonne journée d’apprentissage. J’ai essayé d’avoir un pilotage propre pour ne pas faire de petites erreurs. L’après-midi a été plus contrasté : je me sentais bien dans la spéciale de Hagfors, au contraire de Vargåsen où je devais me battre pour garder la voiture sur la route. Je suis content d’être dans le top 5 et j’essaierai de poursuivre ainsi jusqu’à l’arrivée. »

 

KRIS MEEKE

« Ce matin, j’avais l’impression de faire de bonnes spéciales mais mes temps n’étaient pas suffisamment bons pour conserver ma quatrième place. Je me suis fait piéger au second passage dans Vargåsen : l’arrière m’a échappé dans un virage à gauche que je n’ai pas pu négocier. Nous avons plongé en contrebas de la route pour nous enliser dans la neige. Merci aux spectateurs qui nous ont aidé pour que nous puissions finir la journée ! »

 

STÉPHANE LEFEBVRE

« La première boucle a été difficile, car je devais balayer une bonne partie des cinq centimètres de poudreuse. Mes notes étaient également perfectibles et j’en ai profité pour faire quelques corrections. L’après-midi, j’ai perdu une trentaine de secondes en tapant un mur de neige. La suite s’est mieux passée et je suis satisfait de ma huitième place au classement général. »

La dernière étape du ‘Rallye de Suède’ se déroulera ce dimanche, avec trois spéciales dont la Power Stage – récompensée par des points de bonus pour les cinq premiers. L’arrivée sera jugée à Torsby à partir de 13 h 00.

 

Christian COLINET

Photos :
HYUNDAI- Sarah VESELY-Helena El MOKNI- CITROËN-DPPI et TOYOTA

 

WRC-2017-SUÈDE-La-TOYOTA-YARIS-de-LATVALA.

LE CLASSEMENT PROVISOIRE

 

  1. Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) en 2h04’59.3
  2. Tanak / Jarveoja (Ford Fiesta RS WRC) à 3.8
  3. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta RS WRC) à 16.6
  4. Sordo / Marti (Hyundai i20 WRC) à 1’39.5
  5. Breen / Martin (Citroën C3 WRC) à 2’04.5
  6. Evans / Barritt (Ford Fiesta RS WRC) à 3’44.7
  7. Paddon / Kennard (Hyundai i20 WRC) à 5’00.2
  8. Lefebvre / Moreau (DS 3 WRC) à 5’37.0
  9. Tidemand / Andersson (Skoda Fabia R5) à 6’36.7
  10. Suninen / Markkula (Ford Fiesta R5) à 7′.52.9
  11. Veiby / Skjaermoen (Skoda Fabia R5) à 7’58.2
  12. Meeke / Nagle (Citroën C3 WRC) à 9’09.2
  13. 13  Neuville – Gilsoul (Hyundai i20 Coupe WRC), à 9’15.8

 

 

 

WRC

About Author

gilles