YAMAHA MOTOR EUROPE PRÉSENTE SES ÉQUIPES EN ITALIE.

 

Il s’agit ici des pilotes de Yamaha Europe, ceux du MotoGP ont déjà été présentées à la Presse.

C’est donc à Gerno di Lesmo, juste au nord du Circuit de Monza, que Yamaha Moto Europe a présenté ses pilotes 2017 en Rallye, Enduro, Motocross, mais aussi en WSBK, dont la base se trouve à côté de celle qui traite le MotoGP, et bien sûr les teams d’Endurance, qui jouent le Titre 2016/2017.

 

TT OFF ROAD IN BLUE

LES PILOTES DE MOTOCROSS YAMAHA

 

En tout terrain, Alexandre Kowalski a donc présenté les Dakariens Adrien Van Beveren et Xavier de Soultait, Adrien a terminé quatre et Xavier a gagné la première étape de la dernière édition, puis les Enduristes Loïc Larrieu, Jamie Mc Canney et Michael Persson.

 

VAN BEVEREN, DAKAR ET LE TOUQUET ONT UN POINT COMMUN, LE SABLE

 

Ils rouleront sur des WR 450F et WR 250 F.

En Motocross, Éric Heggens, Directeur de Course MX de Yamaha Motor, a présenté ses Pilotes de MXGP. Romain Febvre et Jeremy Van Horebeek.

 

FEBVRE ET VAN HOREBEEK

 

En MX2, il ya deux teams, le Wilvo fait rouler Shaun Simpson et Arnaud Tonus, le team Kemea a comme pilotes Paturel, Van Doninck et Östlund.

 

BENOÎT PATUREL

 

En motocross féminin, Yamaha fait rouler Nancy Van Beveren, vice championne du monde 2016 et Chiara Fontanesi, (on prononce Kiara), quatre fois titrée et dont Motosprint annonce la rupture des liaisons privilégiées avec Maverick Vinales, il est vrai que deux champions à l’ego surdimensionné ensemble, ça ne doit pas forcément donner dans la tendresse dans les moments privés…

 

FONTANESI

Je rappelle que ces deux pilotes ont été mises à l’arrêt en 2016 par mon héroïne, la Française Livia Lancelot, lors de son deuxième titre mondial.

LA PISTE

LOWES ET VAN DER MARK

 

À noter que Yamaha Japon s’implique de façon importante dans le département R&D du WSBK situé en Italie, à côté du siège du MotoGP.

On a donc présenté les pilotes du Pata team WSBK, Alex Lowes et Michael Van der Mark), du Supersport 600 (YZF-R6, Lucas Mahias et Federico Caracasulo),  du Superstock 1000 (YZF-R1M, Florian Marino et Roberto Tamburini), du Supersport 300 (YZF-R3, avec six jeunes pilotes du Blu-Cru).

 

MAHIAS ET CARASULO

 

On a terminé avec l’Endurance, deux teams officiels, le Français GMT94, où piloteront David Checa, Niccolo Canepa et Mike di Meglio, et le YART autrichien avec Neukirchner, Broc Parkes et Khta Nozane, il ya un quatrième pilote, Marvin Fritz.

 

CHECA, DI MEGLIO, CANEPA LES PILOTES GMT 94

 

Présentation énorme en fait, et c’était bien là le but, montrer que partout, en dehors du MotoGP et de ses quatre pilotes, Yamaha se bat sur tous les fronts, il est vrai que l’ADN de la marque est très sportif.

J’aurais bien a jouté que c’eût été bien d’avoir un projet en Moto3, Ducati est en train de s’y préparer, Honda et KTM y sont déjà implantées, on peut cela dit penser que l’arrivée massive de Yamaha en SSP300, nouvelle cylindrée courue en WSBK., et où les engagements sont en nombre colossal, est un signe d’entrée en compète dès le début.

 

LUCAS MAHIAS

Repérer les nouveaux talents est une chose, essayer de les attacher à la marque est un autre type d’action.

Peu de Français en WSBK. et courses associées, Lucas Mahias et Florian Marino, grosse présence en endurance en revanche, alors même si les demoiselles du cross ne sont pas mes copines, AutoNewsInfo souhaite des tas de victoires à cette belle équipe en bleu.


Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Constructeur

 

 

 

 

Moto Motocross Sport Superbike

About Author

jeanlouis