‘RÉTROMOBILE’ 2017 : QUELQUES COUPS DE CŒUR EN FORME DE FRISSON.

 

 

Pas facile de frissonner, au milieu de cet océan d’autos pour milliardaires !

En plus, pour certains, s’ils ne le sont pas encore, ils peuvent le devenir, les véhicules achetés resteront dans un garage sans bouger et serviront de placement financier extrêmement rémunérateur…  Bon, blague à part, il y a de très belles choses à voir, totalement inaccessibles, mes coups de cœur vont ailleurs…

Il s’agit d’idées originales, quelques objets ou quelques organisations qui me donnent le frisson.

Je ne fais pas le blasé lecteur, mais ça me fait mal au cœur de savoir que tant de bijoux de design et de puissance vont finir sous clé en attendant que la côte monte…

 

CAVALLINO RAMPANTE, LA STORIA

L’AVION DE FRANCESCO BARACCA

 

J’ai aussi rencontré d’authentiques gentlemen drivers, avoir des ronds n’est pas une honte et les claquer dans la restauration en France ou en Angleterre, créée de nombreux emplois dans des beaux métiers de pointe.

Alors par exemple, j’en ai vu un acheter une Ferrari cinq minutes après l’ouverture du salon, qui lui m’a dit que c’était pour rouler, je lui fais hommage de l’Exposition 70 ans de Ferrari située au Hall 1, avec cette photo que j’aime beaucoup, voici l’histoire du petit cheval cabré  par Enzo Ferrari lui-même…

« Le Cheval était peint sur la carlingue de l’avion de chasse de Francesco Baracca, l’héroïque aviateur mort sur le Montello, de l’escadrille des As de la première guerre mondiale. Lorsque je gagnai en 1923, le premier circuit du Savio, que l’on courait à Ravenne, je connus le Comte Enrico Baracca, père du héros. De cette connaissance nacquit ma rencontre avec la mère, Comtesse Paolina. Ce fut elle qui me dit un jour : « Ferrari, met sur tes machines le « cavallino rampante » de mon fils. Il te portera bonheur ». Je conserve encore la photographie de Baracca, avec la dédicace des parents, dans lesquels ils me confient l’emblème. Le ‘cavallino’ était et est resté noir et j’ajoutai un fond jaune canari qui est la couleur de Modène.
Enzo Ferrari 3 juillet 1985

Voilà lecteur ce que j’appelle le frisson…

Il y en a d’autres.

LA MOTO EST NÉE EN FRANCE

 

LA PREMIERE MOTO AU MONDE

 

L’expo motos de France, au hall 2/3, est, même pour les non initiés, un vrai coup dans la g…

D’abord parce que la moto est une invention française !

En 1871, année terrible en France, on perd la guerre avec la Prusse, on perd l’Alsace-Lorraine que l’on appelait alors l’Alsace-Moselle, puis c’est la Commune de Paris et les 20.000 parisiens fusillés dans les quartiers populaires de la ville…

Mais c’est aussi une naissance mondiale, Louis Guillaume Perreaux, dépose le brevet de son vélocipède à vapeur, destiné à la vente.

La première moto à moteur à explosion arrivera chez Daimler certes mais quatorze ans plus tard !

Par la suite, la production de motos française sera effarante, on comptera plus de mille marques de fabricants, l’expo « Motos de France » de ‘Rétromobile’ en propose une histoire, résumée certes, mais très émouvante.

 

DERNY TAON

 

J’ai noté en particulier ce petit Derny, une marque surtout connue pour ses motos d’entraînement de vélos, sur piste ou sur routes et notamment lors des célèbre Bordeaux-Paris d’antan, qui a aussi créé ce Taon, clin d’œil évident à la Vespa italienne (la guêpe), dessiné par l’ingénieur Roger Talon, à qui l’on doit entre autres le TGV…

 

LA CHEVALLIER 250 D’ERIC SAUL

 

LA MÊME SUR LE STAND

 

Sur le même stand, entre autres, la Chevallier 250 qu’Eric Saul a racheté pour rouler en ICGP, Alain a été un ingénieur phénoménal, disparu il ya quelques mois, il est aussi d’ailleurs parmi les créateurs de la moto Voxan.

 

LA KOEHLER ESCOFFIER DE GEORGES MONNERET

 

Et la Koehler Escoffier 1000 cc sur laquelle Georges Monneret a claqué d’innombrables records, dans sa version ultime elle développait 98 cv, prenait 200 km/h et n’avait toujours pas de suspension arrière !

François Marie Dumas m’a fait passer cette photo d’époque, la moto et le pilote sont juste magnifiques.

 

SUBLIME NEW MOTORCYCLE CHAISE DE 1928

Et encore la plus belle, la New Motorcycle 500 Chaise de 1928, avec un cadre en tôle emboutie, travail d’orfèvre…

Frisson…

Un autre ?

RÊVE DE GOSSES

 

Ces panneaux «Rêves de gosses», de Raoul W, à la galerie des artistes du hall 1, ils sont de différentes tailles, les plus grands valent 4.800 € mais il faut un grand appart, les moyens valent 2.800 € et ce n’est peut être toujours pas dans vos moyens, les petits sont à 220 €, là, c’est bonheur !

Pour votre info, mais seulement pour vous, si vous vous en lassez, en galerie ça vaut le triple, il y en a même une qui est partie à 36.000 $ dans une vente à New York…

Comme quoi ici, un petit amateur peut aussi aimer et faire un peu d’oseille.

Mais moi, je suis toujours dans le trip frisson et ce n’est pas fini.

www.raoulw.com

 

LE RAID INDOCHINE EN ‘DEUCHE’ AVEC ATO.COM…

 

C’est un pays que je connais bien, enfin le Vietnam, absolument sublime, que ce soit le long de la mer, sur les hauts plateaux producteurs de café, ou au nord dans le pays Hmong.

Le raid part de Saigon, descend vers Can Tho, dans le delta du Mékong, puis monte plein nord, passe par ce lieu tristement célèbre qu’est Dien Bien Phu…

 

LE RETOUR HANOÏ SAIGON EST OPTIONNEL

 

La France y perdra une bataille terrible et le Vietnam y gagnera son indépendance, signée lors des accords de Genève, battus en brèche par les Américains et les troupes du Vietnam du Nord pour repartir pour 20 ans de guerre !

Ce n’est pas seulement un exercice de style d’historien amateur, c’est que la piste empruntée par ce raid (Deux CV et véhicules TT acceptés) passe par la fameuse piste Ho Chi Minh au Laos.

On traverse aussi le Cambodge, ce qui permettra d’aller voir les ruines d’Angkor Vat, avant de repartir vers Hanoï, avec option baie de Ha Long.

Il n’y aura que dix autos au départ, pour des raisons de commodité, c’est une vraie aventure, 5.000 kms en 39 jours, 7.900 € qui comptent tout, y compris les vols vers Saigon et retour de Hanoï.

 

Il faudra ajouter le coût du transport maritime des autos en containers, compter 5.000 de mieux, je sais, ça fait du blé, mais je l’ai dit, je connais bien le pays et en février, ce sera un vrai raid, dans une région tellement belle qu’on en pleure parfois.

Bref, c’est le coup de frisson le plus cher de ce salon, mais souvenir inoubliable garanti.

C’est même, pour l’avoir vécu, l’aventure d’une vie.

www.ato.fr

02 43 20 21 69

 

GERVADINO, LES TABLES FERRARI

 

Oui, ce sont des tables d’appartement, montés sur des moteurs Ferrari, il ya sur le stand une option avec moteur Dino et une autre avec un 348.

Il ya aussi de plus petits objets, des lampes par exemple.

Le moteur pesant 80 kg, pas question de déplacer la table par le plateau, qui casserait illico, il est vissé sur le moteur et il faut donc l’enlever pour changer de position.

Et après on appelle les potes rugbymen ?

 

 

Non, les moteurs sont sur roulettes, j’ai trouvé l’idée originale, pour les fêlés du petit cheval cabré, sur fond jaune.

Je rappelle que Porsche aussi a un cheval cabré sur fond jaune, il est moins cabré que l’italien et est dessiné sur les armes de la ville de Stuttgart.

Bon, chez les collectionneurs et les artistes pas facile de parler d’argent, mais au hasard un billet de 15.000 sera la somme de départ, après, à vous d’être convaincant…

Alain Gervasoni

06 27 26 48 78 

http://www.gervadino.com/fr/

 

LA DYNA COINTREAU

 

 

L’histoire est superbe : François Cointreau est carrossier, il a à son actif quelques modèles Classic hyper réussis…

Et pourtant, sur son stand, il montre des autos dans leur jus, sans restauration, j’avoue que je trouve ce genre d’objet infiniment plus émouvant que les rutilants bolides présentés plus neufs que neufs sur d’autres stands.

Qui plus est, cette auto n’est pas à vendre, elle appartient au carrossier, qui est de la famille Cointreau, la Dyna Panhard exposée a servi de voiture de livraison.

Il la prête de temps en temps pour une expo, et j’ai trouvé le geste formidablement élégant.

Et la voiture a l’air prête à repartir, même le pneu de secours est d’origine…

Frisson…

Carrosserie François COINTREAU
75 Rue Nationale
49112 PELLOUAILLES LES VIGNES

Tél. : 02 41 76 59 75 –

AFFICHES ANCIENNES, PAS DONNÉES, SUPERBES

 

Au hall 1, le stand Estampe Moderne Sportive présente tout un tas de choses émouvantes, de superbes maquettes d’avions cultes entre autres, mais surtout une collection démentielle d’affiches anciennes, comme on les faisait à l’époque, en papier très épais et mat.

Ce n’est pas donné, les prix vont de 500 à 20.000 €, ce qui ne vous empêche pas d’aller u rêver un peu, beaucoup, passionnément…

 

 

Estampe Moderne et Sportive

7 rue Milton
75009 PARIS

T. 01 42 80 01 03

http://www.masterposters.com/

LES GRANDS HEURES AUTOMOBILES DE MONTLHÉRY

Cet très bel événement se déroule sur le circuit de Linas auront lieu les 23 et 24 septembre 2017, c’est à la fois du grand art auto et du grand art auto.

Gros succès, et gros clin d’oeil d’ AutoNewsInfo  parce qu’une épreuve qui réunit auto et moto vintage sur le même circuit, c’est intelligent, c’est bien vu et c’est rarissime. 

En plus, les organisateurs ont eu la bonne idée de placer une grosse borne kilométrique pour faire un décor de photo call, toutes les célébrités y sont passées, il est vrai que Montlhéry, c’est notre ADN. à nous tous !

BOB NEYRET

 

HUBERT AURIOL

 

APOTHÉOSE D’AJS 350…

 

Ces trois lettres magiques de la moto anglaise signifient Albert Jack John Stevens, créateur de ces motos au début des années 1900.

Elle est devenue, culte, une de plus, chez les collectionneurs et les pratiquants de la course « Classic », ou du tourisme « Classic », elle est rare, et c’est cette dizaine de motos identiques, des 350, vendues en lot sur le stand Movendi au hall 1, au prix assez terrifiant de 450.000 €, on ne peut pas les acheter une par une…

 

 

Mais si vous avez un circuit privé, si un de vos postes en a un, vous passerez un dimanche superbe avec vos copains en organisant un véritable GP!

Plus simple, engagez vous à la Sunday Ride Classic au Castellet à Pâques 2017 ou à Montlhéry en septembre, sur un vrai circuit.

Bon, il reste à trouver 450.000 balles, si vous avez un pote trader qui part en taule, il vous dira bien où trouver un tout petit bout de son magot…

Bon, je recommence à rêver…

Voilà, maintenant, c’est votre tour, ‘Retromobile’ reste le plus beau Salon de l’année.
Il est ouvert jusqu’à dimanche 12 février à 20 heures à la porte de Versailles à Paris.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Organisateurs et Fabricants, Jacques SAMALENS, Arnaud BACHELARD

 

Moto Moto - Historique Rétromobile Salons

About Author

jeanlouis