RALLYE ‘NEIGE ET GLACE’ (ET SOLEIL) 2017 : LES SANSEIGNE SONT PREMIERS MAIS EN SECONDE… !

DEUXIEME VICTOIRE POUR LE COUPLE SANSEIGNE

 

La finale de ce rallye pourrait se résumer à deux chiffres.

En 4X4, la famille Sanseigne est a deux victoires.

En Historic, Yves Deflandre est à quatre victoires.

On revient donc au début de la journée.

Il s’agit bien sûr de la dernière étape du Rallye ‘Neige et Glace’ 2017, où l’on prévoyait une bagarre de folie pour la gagne, qu’il s’agisse de la catégorie 4X4 qui est rentrée en premier, ou des «Historic» qui partaient derrière.

L’ordre est logique, pour minimiser les risques de blocage en spéciale sur les petites routes dénichées par Patrick Zaniroli dans ses recos, on envoie d’abord ceux qui ont le moins de risques de se mettre et surtout de rester en travers…

 

 

Joël et Corinne Sanseigne avaient quelques dizaines de points de retard au départ le matin dans cette catégorie, ils ont fait un début de course exceptionnel, sur une auto totalement légendaire, une Lancia Delta 16 S, superbe engin qui envoie 200 CV et surtout qui a un turbo à l’ancienne !

Joël Sanseigne a serré les dents bien des fois, car 200 bourrins qui t’arrivent comme un ouragan en pleine descente sur de la glace, il faut gérer, et il a géré mais s’est fait se grosses sueurs froides.

Ce mercredi, le grand soleil est au rendez vous, on l’a un peu attendu avec des paysages surprenants, parfois de véritables trips dans la mêlée entre le ciel, la terre, la forêt et l’eau, c’est violent les échanges dans la région quand météo et nature s’affrontent, mais c’est sublime.

Mais quand on est sous le signe de Phébus, le petit nom romain d’Apollon et donc du soleil et qu’en plus plusieurs spéciales sont couvertes de neige, c’est le grand pied, sauf dans les cockpits où l’on joue la gagne.

Et puis, le pépin qui aurait pu flanquer tout en l’air, plus d’embrayage !

 

JOËL SANSEIGNE

Joël a réussi à passer la seconde à l’ancienne, au régime, tous les rallyes de la grande époque de pilotaient d’ailleurs comme ça, et il s’est retrouvé en position parfois carrément délicate, parce qu’en seconde, le turbo se met vite en rogne !

Et au soir ce cette journée finale, il gagne sa catégorie, somptueusement.

Joël et Corinne sont allés au bout de leur rêve de voiture mythique, superbe victoire !

La deuxième d’ailleurs…

Ce qu’ils en disent :

 

 

«Pour avoir ouvert la route durant deux jours, je savais que ce n’était pas vraiment un avantage. En revanche, ce matin, avec 35 points de retard, c’était quasiment mission impossible. A midi, Corinne et moi avions compris que nous étions à nouveau en tête et il fallait pouvoir gérer cet avantage lorsque l’embrayage nous a lâché. Heureusement que notre équipe d’assistance était là pour faire la circulation en sortie de TR car sinon je crois que nous aurions dû abandonner. Cette victoire il a fallu l’arracher avec une nouvelle voiture que nous ne maîtrisions pas vraiment en début de rallye. Nous serons là en 2018, car ne dit-on pas jamais deux sans trois ? »

 

 

HISTORIQUE :
LE WALLON DEFLANDRE
EN PREND QUATRE !

 

Yves Deflandre et sa Porsche orange, c’est une image formidablement historique, ce qui tombe bien, c’est la catégorie dans laquelle il court.

Trois fois vainqueur du Rallye ‘Neige et Glace’.

Il est parti favori, mais cette fois il a été accroché de bout en bout par un autre membre de la famille Sanseigne, le neveu Romuald, qui pilote une Fiat Abarth Cinquecento.

 

Avec un de ses potes, ils connaissent la région comme leur poche et font des prodiges.

Pourtant le navigateur Florian Fornassier fait son premier rallye, et la régularité c’est horriblement compliqué, que ce soit en nav’ ou en pilotage…

Sorte de coup de génie…

Ce qu’ils en disent..

 

ROMUALD SANSEIGNE ET FLORIAN FORNASSIER

 

«Depuis ce midi, Florian et moi savions que c’était mort pour la victoire. Il a fallu se battre pour la 2e place car les Baillet revenaient fort sur la fin. Notre petite Fiat avait vraiment du mal dans la neige profonde. Mais ce podium c’est déjà tout à fait incroyable ! Jamais nous n’aurions pensé pouvoir jouer avec les hommes de tête durant toute la durée du rallye…»

Bon, Yves Deflandre a du sortir tout la finesse de son savoir-piloter, le navigateur Eddy Gully a été redoutable d’efficacité, et la victoire est au bout mais la veille, Deflandre disait que ce n’était vraiment pas du tout cuit !

Mais aujourd’hui, le parcours en forêt était très enneigé et la motricité de la Porsche a eu raison de l’Abarth des deux jeunes.

Et au bout, Yves Deflandre décroche son quatrième as.

YVES DEFLANDRE ET EDDY GULLY

 

«Je tiens avant tout à féliciter Romuald et Florian. Ils ne nous ont pas laissé un instant de répit. Nous savions que sans accroc, cela devait pouvoir passer aujourd’hui. Jusqu’au dernier mètre de TR, dans Rochejean, nous n’étions pas tranquille… La voiture a même ralenti dans un gros tas de neige et j’avais l’impression qu’elle avait du mal à redémarrer… Heureusement nous avons pu repartir sans problème. Cette 4e victoire comptera énormément, car elle aura été particulièrement difficile à décrocher. Le Neige et Glace reste mon rallye de prédilection et je reviendrai l’an prochain pour tenter de réussir la passe de cinq ! »

La conclusion pour Patrick Zaniroli, un organisateur qui a emmené ses 90 concurrents dans une aventure exceptionnelle et dans un pays magique, une fois de plus..

 

VIVIANE ET PATRICK ZANIROLI

 «Cette édition 2017 du Neige et Glace sera à classer parmi les grands crus. Une météo difficile et des conditions très changeantes ont entretenu le suspense sportif des différentes catégories jusqu’à l’ultime TR du rallye. Au terme de quatre jours de course et près de 1.500 kilomètres parcourus, les lauréats peuvent être fiers de ce qu’ils ont accomplis ! Bien sûr, les Belges dominent encore l’épreuve en catégorie Historique, mais avec deux équipages français pour compléter le podium, l’hégémonie n’est plus totale et avec les jeunes Sanseigne/Fornassier, ainsi que Christophe et Anne Baillet, la concurrence s’aiguise un peu plus chaque année. Chapeau également aux leaders du 4×4 qui se sont livrés une bataille au couteau, Joël et Corinne Sanseigne réussissant finalement une remontée spectaculaire pour confirmer leur victoire de l’an dernier. Bravo à tous et rendez-vous en 2018 ! »

Dont acte !

J’avais envie de finir avec des images qui me donnent un peu le frisson

La complicité  entre Michel Périn, l’un des meilleurs navigateurs au monde et Florian  Fornassier, dont c’est le premier rallye et qui finit deuxième sur le podium…

 

 

L’auto de Pescarolo et Périn, Henri qui retrouve ses paysages d’enfance, fidèle des fidèles de l’épreuve.

 

Il y a aussi cette photo, qui m’émeut aux larmes

 

 

On termine avec une jolie note d’humour, mais on ne dit évidemment pas qui est le pilote de cette auto, qui doit avoir du mal à distinguer la gauche de la droite…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Richard Bord

Résultats
Rallye ‘Neige et Glace’ 2017

http://www.zaniroli.com/rallye-neige-et-glace/edition-2017/

http://www.jbtimeconcept.be/live/ng2017/

 

 

 

Neige et Glace Sport

About Author

gilles