RALLYE NEIGE ET GLACE 2017 : LES BELGES PRENNENT LE POUVOIR EN SUISSE !

LA SUISSE, UN TRIP D’ENFER ET UN LEADER ORANGE

 

Patrick Zaniroli a eu la bonne idée de faire une grosse étape en terre d’Helvétie, ce qui est logique, la région où évolue le ‘Neige et Glace’ est toujours à deux pas de chez nos cousins suisses.

On va quand même rappeler qu’il fut un temps où toute course… les sports mécaniques étaient interdits au pays de Guillaume Tell ! J’ai vu le retour timide de la chose dans les années quatre vingt avec un Trial de Championnat du Monde, puis il y eut la formidable épopée du Motocross de Payerne.

En même temps, les pilotes suisses venaient disputer leurs championnats de vitesse au ‘Paul Ricard’… sans oublier le voisin de Dijon, le circuit de Prenois !

 

 

Cette année 2017, chose incroyable, on a roulé en compétition sur routes ouvertes au dessus de La Chaux-de-Fonds, ville industrielle spécialisée dans l’horlogerie et la micro technique, où sont nés entre autres ce formidable conteur d’aventure qu’est Blaise Cendrars (Bourlinguer, un des bouquins qui m’ont donné envie de voyage et de découverte) et… Louis Chevrolet et Le Corbusier !

 

LA SUISSE EN MODE SCANDINAVE

Bon, ce n’est pas plus facile en Suisse qu’en France, les gens avec qui j’ai pu discuter lors de nos arrêts-photo avec Richard Bord étaient ravis, carrément accueillants, je me suis ensuite fait engueuler par des frontaliers français, comme par hasard…

La météo était de mauvaise humeur, cela dit le ciel de la région, même maugréant, est magnifique, nous nous sommes fait des trips incroyables, en images et en souvenirs.

 

Témoin cette photo de notre auto de Presse, prêtée par le Concessionnaire Peugeot de Morteau, moment quasi inoubliable, les nuages bas remontant de la Vallée du Doubs pour passer les montagnes qui bordent cette rivière magique.

Et en plus, énorme cerise sur un gâteau déjà fait de bonheur, ce rallye incroyable de gens heureux qui roulent en course même quand le temps est peu généreux, voire frise le redoutable.

Par exemple, il y a un circuit de glace hivernal à Bullet qui sert au Motocross l’été.

BULLET, ÉCLATE TOTALE !

Magnifique endroit où l’épaisseur de glace a un peu souffert de la pluie,  tout le monde s’est mis sur un tracé «B», qui grimpait un peu, qui descendait fort et glissait beaucoup, il ya eu des travers mémorables, se terminant parfois au mur de neige, parfois en récupération au doigté d’horloger de la «glisse des quatre», avec applaudissement du public…

Il y a eu aussi de gros coups de brouillard quand les nuages bas accrochent la terre et la forêt, donnant lieu à une lutte au couteau, un brouillard justement à couper… au couteau (ouaf !) ce qui s’enchaînait bien.

YVES DEFLANDRE, NOUVEAU LEADER

 

Bilan, en catégorie Historique, le belge Yves Deflandre, l’homme à la Porsche orange, déjà trois fois vainqueur de ce rallye a réussi à reprendre les rênes.

Je l’ai vu passer, ses coup d’accélérateur sont de la joaillerie, ses freinages sont d’une douceur de coton, et pourtant il passe vite et bien le garçon, mais il n’a pas encore course gagnée, les cinq premiers de la catégorie sont sur cinquante points, « peanuts » sur un rallye de régularité.

Bref, la finale du dernier jour est une vraie finale, avec un favori, mais des gros calibres derrière.

En catégorie 4X4, on assiste à une bataille entre les deux Lancia  Delta, Joël et Corinne Sanseigne n’abandonnent jamais !

Anecdote savoureuse au Circuit du Bullet que je tiens de Philippe Janssens, le dircom. de la course, homme plein d’humour, c’est donc lui qui écrit ce paragraphe..

Gentleman sur tas de neige perché. R.P. (NDLR., je tais le nom du monsieur, on comprendra pourquoi à la lecture de ce joli petit moment) s’était sans doute imaginé un tout autre scénario sur le Circuit du Bullet. Précédé dans la file d’attente du départ par l’équipage suisse féminin Lachenal-Wunderli-De Zorezi (Ford Escort RS2000 n°58), il a demandé à ces dames de s’élancer devant elles afin d’éviter qu’elles ne le gênent. Mal lui en prit, lors de son deuxième tour, le pilote déchanta brutalement en voulant dépasser l’Escort pour se poser d’un coup sur un imposant mur de neige. Spectateur privilégié de l’action aux côtés d’Henri Pescarolo, Michel Périn, grand ami de R.P., mit un bon tour de circuit à se remettre de son fou rire !

 

LES FILLES DU PAYS EN MODE « ATTAQUE »

Bon, voilà, c’est une péripétie, mais je témoigne ici que derrière le volant féminin helvète, on n’était pas très fière d’attaquer la grande montée d’entrée, les ami(e)s et elles en ont plein sont venu(e)s  l’encourager et lui donner quelques conseils, puis on a assisté à un festival de glissades magnifiquement maîtrisées, bravo les filles.

Je laisse la conclusion de cette journée incroyable à Patrick Zaniroli, initiateur de cette idée folle de passer de l’autre côté de la frontière.

 

PATRICK ZANIROLI

«Nous venons de vivre une nouvelle étape remplie de rebondissements. Cette petite escapade en Suisse n’a pas été de tout repos, ni pour l’organisation, ni pour les équipages. Si le Circuit de Glace de Bullet nous a valu quelques belles figures, il a également joué un rôle important au niveau du Classement. Comme prévu, l’ultime journée s’annonce très serrée. Tout pourra donc encore se jouer jusqu’au dernier des sept TR (la spéciale en langage de régularité, et signifie « Test de Régularité ») inscrits au programme.»

La renommée de ce rallye est énorme, ce soir on affûte les sabres…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Richard Bord

Résultats sur :
http://www.zaniroli.com/rallye-neige-et-glace/edition-2017/
rubrique « dernières informations » ou directement sur  http://www.jbtimeconcept.be/live/ng2017/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NEIGEet GLACE Sport

About Author

gilles