RALLYE ‘NEIGE ET GLACE’ 2017 : ÉTAPE UN, NUIT BLANCHE…

FOLIE AU DÉPART

Bon, ça m’a rappelé la descente de Paris à la Méditerranée des premiers Dakar, les vrais, qui partaient en Afrique, avec du monde partout le long des routes, y compris dans les coins les plus reculés, et ce en plein hiver.

Là, on est entre Mandeure et Bourguignon, un peu après la sortie de Sochaux, en pleine nuit, il fait un froid humide…

Et  des ronds-points des quatre voies empruntés en liaison aux carrefours des petits villages,  partout, des groupes de gens font des signes, prennent des photos, ont même parfois carrément sorti la trompe des matches de football…

 

Bref, une ambiance que l’on a vu il y a quarante ans dans les montées de cols historiques des rallyes de montagne, dans les grandes années, quand on roulait ces championnats du monde de nuit…

Interview d’Ove Anderson dans l’Équipe, il sort de son auto après avoir gagné le ‘Monte Carlo’ en 1971 et dit qu’il est crevé… parce qu’il a conduit pendant treize heures !

J’ai eu le privilège d’être parfois dans ces cols célèbres, les énormes trouées de phares lumineux qui montaient, le formidable bruit des moteurs de compète, la foule en délire en pleine nuit, voilà l’ambiance que réussit à recréer un beau rallye Classic comme le ‘Neige et Glace’.

Les autos sont parties du Musée Peugeot de Sochaux, la foule est là, un départ de rallye la nuit, cela se fait encore la preuve, mais c’est rarissime !

 

Bref ambiance de folie, on est dimanche soir et tout Sochaux est là…

Bon, on est venu pour rouler sur la neige, les deux premières spéciales de la nuit démarrent avec un peu de goudron mais on est vite dans le grand blanc, sensation absolue, mais risques…

Parce qu’il a fait plus doux dans la journée la neige a coulé et la glace a repris à la tombée de la nuit, le piège total.

 

 

Hélas, Henri Pescarolo et d’autres vont y avoir droit, il avait eu l’honnêteté de dire avant le départ qu’il avait une auto formidable et un équipier mondialement connu, donc un mauvais résultat serait de sa faute, bon, il a droit à un joker sur le plus mauvais résultat du rallye mais il l’a déjà joué.

 

 

Les résultats sont mis à jour en permanence sur  le lien ci-dessous, spéciale par spéciale avec aussi un Classement Général qui évolue forcément au fil des arrivées.

 

 

Bref belle nuit, cauchemar pour les uns, blanche et délicieuse pour les autres, le belge Yves Deflandre semble avoir gagné la une, à l’heure où j’écris, il est trois dans la deux, il a gagné trois fois ce rallye, c’est un concurrent très sérieux…

Il semble que les choses aillent bien pour le couple Sanseigne dont la Lancia Delta fait un bruit de folie.

 

JOËL SANSEIGNE

Oui le Rallye ‘Classic’ est un vrai frisson.

Mais on sait que comme toujours en sports mécaniques, c’est au drapeau à damiers que ça se termine et ça c’est mercredi…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Richard Bord

Résultats :  

http://www.jbtimeconcept.be/live/ng2017/

 

 

 

NEIGEet GLACE Sport

About Author

gilles