JEAN-PIERRE VAN ROSSEM, ANCIEN PATRON DU TEAM F1 MONEYTRON, A DEMANDÉ L’EUTHANASIE !

 

 

F1-Jean-Pierre-VAN-ROSSEM-©-Manfred-GIET

 

 

Comme le rapporte ce week-end le journal Belge, l’hebdomadaire DIMANCHE, l’ex-patron du Team ONYX en F1 entre 1989 et 1990, l’extravagant ‘gourou’ de la Bourse, le Belge Jean-Pierre VAN ROSSEM, aurait demandé à être euthanasié avant la fin de cette année !

À l’époque, il défraya véritablement la chronique en faisant croire à toute la planète, qu’en pleine euphorie boursière, il avait développé un système qu’il prétendait… infaillible, lequel était sensé devoir rapporter des bénéfices plantureux à court terme, à tous ceux qui investiraient dans son système équitable du nom de MONEYTRON !

 

F1-BERTRAND GACHOT, au volant de l’ONYX  en 1989-©-Manfred-GIET

 

Pour ce Brugeois aux cheveux longs et à la barbe blanche, le rêve n’avait plus aucune mesure jusqu’au jour, où il apparut que son système boursier n’étant que … du vent, ce qui n’était pas naturellement une découverte pour les milieux financiers, l’obligea de quitter les grilles de départ en F1 pour… les rejoindre ceux bien moins douillets des… bancs d’accusés de la Justice Belge !

Après avoir été lourdement condamné et après avoir  purgé sa peine et dorénavant sans le sou, le sieur Van Rossem, tenta alors de se refaire une virginité en entrant cette foi tout simplement en Politique, parvenant incroyablement à se faire élire comme député de son propre parti libertaire et qui avait recueilli quelques 200.000 voix, obtenant du coup…trois sièges au Parlement fédéral. Dont l’un pour le fantasque Van Rossem !

En 1993, après le décès du Roi Baudoin, lors de la prestation de serment du nouveau Roi, ALBERT II, Jean Pierre Van Rossem avait suscité l’émoi, en criant, en hurlant de vive voix :

«Vive la République d’Europe!»

 

Une partie de la collection Ferrari de Jean Pierre Van Rossem à l’époque en 1989© Manfred GIET

 

On retiendra encore son imposante collection de voitures Ferrari entreposées dans ses locaux d’Anvers et dont il se vanta un jour en ces termes :

«Lors de mon dixième achat, Enzo FERRARI m’a invité personnellement à Maranello, mais ce ne fut qu’un entretien sans importance puisqu’il ne parlait que de filles !»

Des paroles très mal perçues et interprétées chez les véritables amoureux des bolides de Maranello…

Celui qui se décrivait comme économiste avoua avoir récolté quelques 891 Millions d’US $, tous engloutis dans son système MONEYTRON véreux et qui au fil de ans, laissa beaucoup d’investisseurs sur le trottoir !

Lorsque nous l’avions rencontré en 2010, tout à fait par hasard, lors d’un match de football, où son fils cadet jouait, il nous déclara qu’il ne souhaitait plus avoir de contact avec le sport automobile, auquel il avant tant donné (sic) mais rien reçu en retour, sinon des ennuis !

La seule chose qui l’intéressait encore à l’époque, c’était les résultats de FERRARI en F1, tout le reste il préférait désormais l’ignorer.

Entretemps, dorénavant âgé de 72 ans, il souffre d’ennuis de santé depuis quelques années, qui l’ont  fortement amaigri et qui sont peut-être la suite de sa consommation … de drogue durant ses années de gloire !

Lors d’une interview récente avec le YouTuber Bert de CLERCQ, insistant sur le fait que sa vie avait été fort mouvementée et ayant fait le tour de la question, Jean Pierre Van Rossem, avait lâché :

«De tous mes potes avec lesquels j’ai consommé, il ne reste plus que moi»

Il a donc demandé l’euthanasie –laquelle est reconnue en Belgique– qu’il espère le « Grand Départ » avant la fin de l’année du calendrier en cours !

Il n’a toutefois pas précisé s’il souhaitait à sa mort une sépulture sous forme de cryogénisation, c’est-à-dire par congélation, comme cela avait été le cas, lors du décès de sa première épouse et qu’il avait bataillé ferme pour obtenir toutes les autorisations.

 


GP du PORTUGAL 1989- Stefan Johansson offrit le seul podium dans l’histoire du Team ONYX-MONEYTRON à Jean Pierre VAB ROSSEM ©-Manfred-GIET

 

Au final, de Jean Pierre Van Rossem, celui qu’on surnommait ‘l’Anar‘ on se souviendra qu’il n’a pas décroché de résultats probants en F1, hormis un seul et unique podium le dimanche 21 septembre 1989 lors du GP du Portugal que lui offrit son pilote Suèdois Stefan Johansson, mais qu’il fut à l’origine de malversations boursières et aussi de quelques essais littéraires plus ou moins réussi, voilà ce qu’il restera de cet étrange personnage, lorsque la faculté de médecine donnera suite à sa dernière demande.

Ces derniéres années, Van Rossem avait élu domicile avec son fils à Hoegarden, dans la périphérie de Louvain.

 

 

Manfred GIET

Photos :
Publiracing Agency

 

 

Evenements F1

About Author

gilles