APRÈS LE MANS, NOUVELLE VICTOIRE EN GTLM. POUR BOURDAIS ET SA FORD GT AUX ’24 HEURES DE DAYTONA’.

 

24 HEURES de DAYTONA 2014- L’équipage vainqueur avec la CORVETTE DP du Team ACTION-EXPRESS : BOURDAIS-FITTIPALDI-BARBOSA

 

Déjà vainqueur des ’24 Heures de Daytona’ au Général en janvier 2014 avec la Corvette DP du Team Action Express Racing, en compagnie du Portugais Joao Barbosa et du Brésilien Christian Fittipaldi, et devant une autre Corvette DP, celle du Team… Wayne Taylor, le lauréat ce dimanche, le pilote Français, le manceau Sébastien Bourdais, s’est de nouveau imposé dans l’épreuve Floridienne en remportant ce dimanche la catégorie GTLM.

En effet, Sébastien Bourdais et ses deux coéquipiers, l’Américain Joey Hand et l’Allemand, Dirk Muller, se sont imposés ce dimanche à l’issue de la Rolex 24 de Daytona dans la catégorie GTLM au terme d’une course haletante.

Car cette 55ème édition des ’24 Heures de Daytona’ a été passionnante de bout en bout !

 


24-HEURES de DAYTONA 2017-Triplé aux qualifications pour trois des quatre FORD en GT.

 

La première manche du Championnat d’Endurance US de l’IMSA Weather 2017, a vu les quatre Ford GT du Team Chip Ganassi Racing, faire en ce début de saison 2017, brillamment leur retour à la compétition.

Un retour victorieux, puisqu’après avoir placé trois GT aux trois premières places sur la ligne de départ, dont la N°66, celle du Français Sébastien Bourdais et de ses deux coéquipiers, l’Américain Joey Hand et l’Allemand Dirk Muller, le trio s’est ensuite 24 heures plus tard, imposé dans cette catégorie GTLM, au terme d’une course indécise jusqu’au baisser du drapeau à damier.

 

24-HEURES  de DAYTONA-2017-POLE et ensuite VICTOIRE en GT pour la FORD N°66

 

Après être partie en pole position, la Ford GT N°66 a en, effet, mené les débats durant les premières heures de course. La nuit, les différents relais et les conditions climatiques difficiles ont peu à peu rebattu les cartes. Mais les trois pilotes ont tenu le choc et bataillé jusqu’à la fin, avec une dernière demi-heure de course d’anthologie…

La Ford triomphant et s‘imposant finalement devant l’une des Porsche 911 RSR  ‘officielle’ seconde à … 2.988 et la Ferrari F488 du Risi Competizione qui, à 0.091 de la voiture Allemande, complétait le podium.

On retiendra encore que cette Ford N°66 a été la GT qui a mené le plus de tours au cours de la course avec 414 tours en tête, contre 80 à la Ferrari N°62 du Risi Competizione, 74 à la Porsche 911 RSR N°912, 44 à la seconde Porsche 911 RSR N°911, et 15 à l’une des Corvette C7.R, la N°3.

 

Sébastien BOURDAIS

 

Bourdais qui après l’arrivée confiait :

« Daytona reste l’une des plus anciennes courses d’Endurance que tout pilote rêve de gagner et pour être honnête, nous n’avons comme en juin dernier aux ’24 Heures du Mans’, commis aucune erreur».

Ce que confirmait Joey Hand en précisant :

« Notre voiture, n’a pas la moindre éraflure. Nous ne sommes jamais retournés au box et nous n’avons pas fait d’arrêts imprévus au stand. »

Bourdais ajoutant et concluant :

« En fait et comme cela se passe chaque année ici à Daytona, la course se joue en toute fin de course lors du dernier relai. Et c’est Dirk qui avait la lourde tâche d’effectuer cet ultime run »

Et d’expliquer :

«  Après notre dernier arrêt, nous sommes revenus en piste en troisième position, derrière la Ferrari du Risi, et l’une des Corvette. Malgré l’énorme pression, Dirk est parvenu à les doubler et à franchir en vainqueur la ligne d’arrivée. »

 


’24 HEURES du MANS’-2016-Arrivée de la FORD-GT N°68 de Séb BOURDAIS- Joey HAND et Dirk MÜLLER – Photo Thierry COULIBALY

 

Offrant ainsi à Ford et au Chip Ganassi, une autre victoire prestigieuse après celle déjà décroché le 19 juin 2016 aux ’24 Heures du Mans’.

Les trois autres Ford GT, la N°69 d’Andy Priaulx, d’Harry Tincknell et Tony Kanaan, terminant en 5ème position, cependant que la Ford GT N°68 d’Olivier Pla, Stefan Mücke, Billy Johnson finissait à la 7ème place.

Quant à la Ford GT N°67, celle de l’équipage avec Ryan Briscoe, Richard Westbrook et Scott Dixon, elle terminait sa course plus loin au 27ème rang du Général, après un accident au cours de la nuit.

 

Peter GRISWOLD

Photos :
ROLEX et Thierry COULIBALY

 

24 Heures de DAYTONA 2017 – La FORD GT du  CHIP GANASSI, la N°66

Sport

About Author

gilles