ÉVÈNEMENT ! RENAULT F1 S’ASSOCIE AVEC LE GROUPE PÉTROLIER BP-CASTROL !

 

 

Le premier Prototype RENAULT F1 A 500 des débuts en 1976 à JARAMA – Seul apparaît le logo… ELF – Photo Emmanuel LEROUX.

 

Franchement l’information qui circulait ces dernières semaines laissant supposer un tout nouveau partenariat pétrolier pour l‘Écurie Renault de F1 et qui a bien été confirmée ce jeudi 26 janvier 2017, a de quoi surprendre relève de… L’ÉVÈNEMENT, l’équipe Française s’associant avec le groupe Britannique qui regroupe BP et Castrol !

Qui l’eut cru ?

Depuis l’apparition de la firme au losange et de sa filiale Alpine-Renault en compétition, ses bolides en endurance, en rallye et évidemment en monoplace en F1, ont toujours portés les couleurs des pétroliers tricolores, qu’il s’agisse d’abord de ELF et d’ANTAR, puis plus récemment de TOTAL, la firme qui a absorbé le groupe ELF.

C’est donc bien une page qui se tourne incroyablement sur l’aventure commune de RENAULT et des pétroliers Français.

Qu’il nous soit permis de rendre hommage à l’homme -aujourd’hui disparu- (voir lien) qui amena ELF et ANTAR à la haute compétition, le regretté et inoubliable François GUITER.

D’ailleurs à l’époque des début de RENAULT en F1, ses monoplaces se nommaient… RENAULT-ELF ! comme on peut le constater sur nos photos.

 


F1-1981-GP de LONG-BEACH, les deux RENAULT-ELF, d’Alain PROST et de René ARNOUX-Photo-Bernard-BAKALIAN

 

Donc et on peut considérer que c’est une vraie ‘ bombe’, BP et Renault Sport Racing, ont annoncé aujourd’hui jeudi 26 janvier, un nouveau partenariat qui verra la compagnie pétrolière internationale d’origine anglaise, soutenir  désormais l’écurie Renault Sport Formula One Team, récemment reformée, dans son ambition de se battre pour le Championnat du Monde d’ici cinq ans.

BP et Castrol, marque de lubrifiants du même groupe, fourniront carburants et lubrifiants pour la prochaine saison de F1 dont le coup d’envoi sera donné en mars sur la piste de l’Albert Park à Melbourne, lors de la manche inaugurale de la saison 2017 avec le Grand Prix d’Australie.

 


F1 – JÉRÔME STOLL, le Président de RENAULT Sport Racing

 

Jérôme Stoll, Président de Renault Sport Racing, explique :

« Le retour de BP et de Castrol, des noms possédant un tel héritage dans le sport automobile, est une excellente nouvelle et ouvre de nouvelles opportunités pour notre équipe de Formule 1 »

Et il poursuit :

« L’engagement de BP souligne l’attrait continu de la F1 aux yeux des grandes multinationales. Nous sommes très fiers et motivés d’avoir un partenaire technique et un sponsor de ce calibre. »

 

F1-2015-GP de BELGIQUE à SPA-3éme-place sur le podium pour ROMAIN GROSJEAN au volant de la LOTUS-RENAULT

 

Certes mais avoir rompu avec le groupe Total, reste une énigme, à moins que les piètres résultats sportifs, n’aient finalement au fond, amené les décideurs du pétrolier Français, à revoir à la baisse sa participation, voire à la retirer !

 

ROMAIN GROSJEAN avec CHRISTOPHE de MARGERIE, l’ancien PDG. du Groupe TOTAL

 

Sachant qu’avec la bénédiction de l’ancien Président, Christophe de Margerie, la firme TOTAL, soutenait jusqu’alors le Team d’Enstone, et d’abord le pilote Français Romain Grosjean et que ce dernier ayant quitté l’équipe, le pétrolier Français était bien moins motivé avec les deux pilotes Danois (Magnussen) et Britannique (Palmer) en 2016, Allemand (Hülkenberg) et toujours Britannique (Palmer) en 2017 !

 

 

Quant à Tufan Erginbilgic, le directeur général de BP Downstream confie :

« Le développement de technologies de pointe pour les carburants et les lubrifiants est une priorité clé pour BP »

Avant de préciser :

« Ce partenariat crée de passionnantes opportunités pour les équipes de Renault et de BP, qui travailleront ensemble afin de développer toujours plus ces technologies avancées dans le monde extrêmement compétitif de la Formule 1. »

 

F1-CYRIL-ABITEBOUL, le DG de RENAULT Sport Racing F1

 

Enfin, Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, conclut :

« Avec le nouveau règlement aérodynamique en vigueur pour la saison 2017 de F1, les exigences sur le moteur augmenteront. Par conséquent, les carburants et les lubrifiants auront une influence plus grande encore sur la performance globale de la voiture qu’ils ne l’avaient depuis l’introduction des nouveaux types de groupes propulseurs en 2014. Les équipes de BP et de Castrol sont très enthousiastes et motivées face aux défis offerts par la Formule 1 et nous sommes certains qu’ils nous aideront à atteindre nos objectifs en 2017 et au-delà. »

 

BP et Castrol seront les fournisseurs officiels de carburants et de lubrifiants de Renault Sport Formula One Team à travers les marques BP Ultimate et Castrol EDGE.

La dernière collaboration entre les deux compagnies remonte à la saison 1997, année où le Team Britannique Williams associé à Renault qui lui fournissait ses moteurs, avait remporté les titres Pilotes et Constructeurs en F1.

Mandhir Singh, directeur des opérations de BP Lubricants, ajoutant :

« Chez Castrol et tous au sein de BP, nous sommes fiers de partager la vision voulant faire de Renault la meilleure écurie de Formule 1. Rejoindre l’équipe à ce stade nous permet de travailler ensemble sur des solutions novatrices pour bâtir de nouveaux succès. »

Quoiqu’il en soit, cet accord referme un sacré album truffé de victoires entre Renault et les marques Françaises ELF, ANTAR et TOTAL !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : 
ARCHIVES ELF –Manou ZURINI – Bernard ASSET – Bernard BAKALIAN et Emmanuel LEROUX

 

NOTRE ARTICLE SUR LE DÉCÈS DE FRANCOIS GUITER

FRANCOIS GUITER EST MORT

 

Alain PROST, CHAMPION du Monde en 1993 avec la WILLIAMS à moteur RENAULT et Jean Pierre JABOUILLE, le 1er vainqueur au volant d’une RENAULT-ELF au GP de FRANCE de F1, le 1er juillet 1979 à Dijon  – Photo AUTONEWSINFO

1re victoire en GP de F1 pour la RENAULT-ELF avec Jean Pierre JABOUILLE au GP de FRANCE, le 1er juillet 1979 ur le circuit de DIJON PRENOIS – Photo-Bernard-ASSET


F1-La RENAULT-ELF  de PROST au GP de Belgique, le 5 mai 1981-Photo-Bernard-BAKALIAN

Alain PROST au GP de FRANCE de F1 à Magny-Cours. au volant de la WILLIAMS-RENAULT-ELF – Photo  Bernard BAKALIAN

Evenements F1

About Author

gilles