VOLKER WEIDLER : UN PILOTE TALENTUEUX À LA CARRIÈRE ÉCOURTÉE.

 

Volker-WEIDLER-Photo-Publiracing-Agency

 

Il fait partie de la catégorie de pilotes dont les carrières ont été éphémères et ce parce qu’interrompues  pour des raisons diverses, alors qu’ils semblaient prendre leur envol.

Né le 18 mars 1962, à Mannheim, à un jet de pierre du circuit Allemand d’Hockenheim, Volker WEIDLER a, dès son adolescence, suivi la filière habituelle pour forger sa future carrière de pilote automobile, c’est-à-dire le Karting.

Bien échaudé dans cette discipline de jeunes loups aux dents longues, Volker WEIDLER passa ensuite successivement à la Formule FORD et la F3 dans des délais relativement courts et où il croisa souvent la route d’un certain Stefan BELLOF, autre brillant jeune talent Allemand, qui comme lui, n’avait pas l’intention de moisir dans les catégories inférieures.

 


Volker-WEIDLER-EFDA-Champion-en-1982-sur-Van-Diemen-RF-82-©-Manfred-GIET.

 

Sa progression fut constante, puisqu’après avoir remporté le titre de Champion d’Allemagne en Formule Ford 1600 sur une Van Diemen en 1982, il accéda à la F3 des l’année suivante pour le compte du Team RALT-VW de Walter LECHNER aux côtés d’un certain Franz TOST, aujourd’hui le patron de la SCUDERIA TORO ROSSO en F1 !

 


Volker WEIDLER-F3 en 1985 sur une Martini MK

 

Sa bonne saison F3 en 1983, lui permit alors de trouver un volant d’usine chez VW pour 1984, année où il termina Vice-Champion derrière le Danois Kurt THIIM, ce qui le qualifia pour la finale F3 mondiale à Macau, où il termina à une bonne 4ème place derrière des pointures comme John NIELSEN, Stefan JOHANSSON ou encore Mick THACKWELL.

En 1985, il disputa une autre saison en F3 sur une MARTINI-VW, au volant de laquelle il remporta le titre de Champion d’Allemagne avec six victoires à son actif.

Volker-WEIDLER-F3000-Spa-1986-RALR-RT20-Team-Bromley-with-Rial-©-Manfred-GIET

 

L’année suivante, il fêta son accession au stade suivant, la F3000 ,au sein du Team anglais BROMLEY, pour lequel, il ne disputa toutefois que cinq épreuves sur une RALT qui manquait manifestement de préparation.

Il fera une autre tentative en F3000 en 1988 pour le Team ONYX RACING ENGINEERING avec lequel il disputera neuf épreuves et terminera à une anonyme 15ème place au classement final en marquant seulement cinq petits points. Championnat remporté cette année-là par le Brésilien Roberto MORENO devant le Français Olivier GROUILLARD.

 

Volker-WEIDLER-F3000-1988-Onyx-March-88-B-50-©-Manfred-GIET.

 

Entretemps, Volker accepta l’offre de l’ancien pilote victorieux notamment des ’24 Heures du Mans’, Helmut MARKO l’autrichien, invétéré dénicheur de jeunes talents, pour piloter une MERCEDES 190 E-2.3 en DTM Allemand, où il croisa à nouveau le fer, tout comme déjà en 1983 au Championnat F3, avec le Danois Kurt THIIM, et derrière lequel il termina à nouveau Vice-Champion, non sans avoir remporté la première victoire d’une longue série pour MERCEDES en DTM. !


Volker WEIDLER-DTM Nürburgring 1986-Victorieux sur Mercedes 190E-© Manfred GIET

 

Au cours des saisons 85′ et 86′, il se laissa parallèlement également séduire par le chant des sirènes de l’Endurance pour disputer pour le compte de la prestigieuse écurie JOEST RACING des épreuves d’Endurance sur une PORSCHE 956, avec son compatriote John « WINTER » et le Belge Marc DUEZ avant de passer ensuite chez KREMER RACING  et LEYTON HOUSE, lors des épreuves au Japon, en 1987, cette fois sur une PORSCHE 962.

 


Volker-WEIDLER-Franz-KONRAD-John-WINTER-1000-km-HOCKENHEIM-1985-Porsche-956-©-Manfred-GIET..

 

Après un nouvel intermède en F3000 chez ONYX, déjà évoqué, à la fin ’88 il changea d’orientation en s’engageant en F1 pour la saison 1989, mais son espoir d’y garder son baquet s’estompa dès l’instant où le Team dirigé par Mike EARLE engagea le routinier Suédois Stefan JOHANSSON aux côtés du franco-belge Bertrand GACHOT.

 


Volker-WEIDLER-GP-de-Hongrie-de-F1-à-Budapest-en-1989-©-Manfred-GIET.

 

C’est alors que son ancien sponsor en F3000, le fabricant des jantes ATS et RIAL et voisin de 20 Kms de son domicile, Günther SCHMID, vola à son secours en lui offrant le second  volant de ses RIAL ARC 02 pour épauler son compatriote Christian DANNER pour la Saison 1989 de F1.

Cette opportunité s’avéra toutefois fort nébuleuse parce que le Team n’avait plus beaucoup de moyens après qu’Andréa DE CESARIS, engagé la saison précédente sur la RIAL ARC 01, ait plié tellement de monoplaces que le brave Gustave BRUNNER, concepteur du châssis donna sa démission, laissant du coup le Team RIAL dans la mouise pour 1989.

En plus, comme le Team RIAL RACING n’avait été présent qu’avec une seule voiture l’année précédente, le fait d’en engager une seconde impliquait pour celle-ci de passer par les pré-qualifications que tous les pilotes concernés avaient en horreur.

WEIDLER dut faire contre mauvaise fortune bon cœur mais malheureusement pour lui, en dix participations il ne parvint jamais à qualifier la RIAL ARC 02, qui était tout sauf un grand coup, en ordre utile si bien qu’il reçut son bon de sortie après le GP. d’Hongrie 89 et fut remplacé par le Français Pierre-Henri RAPHANEL, guère plus heureux d’ailleurs !

 


Volker-WEIDLER-1er-des-’24-Heures-du-Mans’-1991-avec-GACHOT-et-HERBERT-avec-la-Mazda-767-©-Manfred-GIET..

 

Se retrouvant sans volant en F1, qui avait toujours été son objectif majeur, il décida ensuite de se rabattre sur le sport-proto en Endurance, discipline qu’il avait déjà côtoyé auparavant et où il trouva un volant dans l’équipe officielle MAZDA, alors à la recherche d’un premier succès Japonais aux ’24 HEURES DU MANS’, une épreuve qui au pays du soleil levant, avait valeur d’un sacré symbole pour un constructeur automobile de la taille de MAZDA.

Engagé sans avoir participé en 1989 sur une MAZDA 767 avec DUEZ et TERADA, il fut à nouveau englobé dans le projet des Japonais en 1990 en compagnie de Johnny HERBERT et de Bertrand GACHOT sur une MAZDA 787 au moteur rotatif de 2.616 cc. mais suite à des ennuis électriques, ils ne purent rallier l’arrivée.

24-Heures-du-Mans-1991-Le-trio-vainqueurs-Gachot-Herbert-Weidler-©-Manfred-GIET

 

Ce ne fut que partie remise, puisqu’un an plus tard, en 1991, la superbe MAZDA 787 aux couleurs rouge-orange et verte de son sponsor CHARGE et qui au départ était plutôt coincée entre le marteau JAGUAR et l’enclume MERCEDES, créa le 11 juin, la sensation en s’imposant de belle manière au grand dam de tous ceux qui auront eu les tympans implosés par l’orgie de décibels que dégageait le moteur rotatif japonais.

Pour le pilote Allemand cette victoire restera l’apothéose de sa carrière, qui aurait réellement du démarrer à cette occasion, mais qui malheureusement

engendrera des problèmes de santé dont l’origine pourrait être liée à ses deux participations aux ’24 HEURES mancelles’ aux volants des MAZDA 767 et 787 à moteurs rotatifs.

Pour rappel, lors du relais final de Johnny HERBERT durant ces ’24 HEURES DU MANS’ 1991, complètement épuisé, il dut être évacué à l’infirmerie dès sa descente de voiture et ne put monter sur le podium.

Un an plus tard en 1992, alors qu’il disputait le Championnat du Japon de F3000 pour le Team NOVA et les épreuves d’Endurance en sports-protos pour MAZDA à bord d’une MXR-01 propulsée par un moteur conventionnel JUDD ,Volker WEIDLER disparut complètement de la scène des compétitions automobiles dès la fin de cette même année, ce qui souleva un énorme point d’interrogation concernant son état de santé.

Une rumeur alarmante rapportait en effet qu’il avait perdu la vue, mais en réalité son problème émanait de l’oreille interne que l’on appelle communément le Syndrome de Ménière, qui provoque des problèmes d’audition et d’équilibre, d’où son arrêt brutal de toute activité liée aux sports-moteurs sur le conseil de la Faculté de Médecine.

Aujourd’hui, Volker WEIDLER dirige avec son frère Dirk l’entreprise familiale spécialisée dans l’entretien, le nettoyage et le recyclage de bâtiments industriels et qui occupe quelques 2.000 collaborateurs.

 

Manfred GIET

Photos :
Publiracing Agency


Volker-WEIDLER-Kris-NISSEN-Kunimitsu-TAKAHAHI-’24Heures-du-Mans’-1987-©-Manfred-GIET

Volker-WEIDLER-Costas-LOS-March-84G-1000-km-du-Nürburgring-1986-©-Manfred-GIET.

Histoire des Glorieux anciens

About Author

gilles