GANTS DE MOTO HIVER ‘FREEZE DIXY’ : UN ACCESSOIRE SANS CONCESSIONS…

 

Le titre de cette Info Presse est superbement trouvé, je le reprends donc «in extenso  et bravo à son auteur !

En fait, pour réduire les prix, il s’agit de vendre les produits en direct, donc pas besoins de revendeurs ni… de concessionnaires !

En fait, le fabricant du produit EST le réseau de vente, voilà le truc.

Le réseau Moto Expert créée donc sa propre marque, DIXY, il s’agit de casques et de produits anti-pluie, qui veut concilier prix bas et qualité.

C’est en vente dans les 43 magasins de son réseau, voir le Site au bas du reportage pour trouver celui qui est près de chez vous.

Ce Dixy est un gant d’hiver, ce qui tombe bien, il est conçu aussi bien pour un usage urbain que pour les accros au grand tourisme.

Il en cuir, la meilleure protection qui soit en cas de chute pour éviter de laisser la peau des mains sur le bitume.

L’intérieur est en «Thinsulate» 300 grammes pour l’isolation et la chaleur.

Une doublure intérieure en polaire, fine pour préserver les sensations de conduite, et chaude pour  affronter les frimas.

Le « Freeze » est étanche mais respirant, il s’ajuste à la main à l’aide d’une manchette mi-longue.

 

 

Ce qui permet d’éviter les entrées d’air froid par les manches du blouson.

La manchette est fermée par un zip sur le dessus de l’avant bras, il ya aussi un scratch de serrage sur le poignet.

Il est homologué CE, avec des coques de protection, efficaces mais indécelables à la conduite, grand confort et sécurité, le rêve en somme.

La paume de la main est renforcée en cas de toile…

Et toujours dans le domaine de la sécurité, il est équipé de marquages réfléchissants.

Il est disponible en couleur noire, en tailles 8 à 13, et coûte 79 €.

Ce qui n’est pas donné, sauf que les gants d’hiver en cuir vont de 85 à 170 € donc le résultat cherché est atteint, confort, sécurité et coût supportable.

Ce la dit, 80 balles pour de protéger les mains, ce truc tellement génial du corps humain, on ne s’en aperçoit hélas que quand on se fait mal, à quel point c’est bien fait une main, bref 80 balles c’est peanuts.

Alors si en plus ça protège du froid, parce que les mains ont des systèmes d’alerte, celui du motard s’appelle l’onglée et c’est un supplice pire que ce que pouvait faire l’Inquisition, version Espagne…

Là encore, 80 balles pour éviter les onglées, c’est cadeau !

Infos :
http://www.motoexpert.fr/

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Fabricant

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis