BERNIE ECCLESTONE QUITTE LA F1., DÉMIS DE SES FONCTIONS ET REMPLACÉ PAR CHASE CAREY.

 

 

 

BERNIE ECCLESTONE  dans le paddock du GP ITALIE à MONZA

 

La société Liberty Media, nouvelle propriétaire des droits de la F1, annonce ce lundi soir, qu’elle a enfin terminé et finalisé toutes les formalités et a définitivement racheté la F1..

En profitant également pour confirmer l’information révélée un peu plus tôt par le grand argentier des GP, le Britannique Bernie Ecclestone, lequel avait fait savoir qu’il était remercié et congédié !

«J’ai été démis de mes fonctions. C’est officiel. Je ne suis plus à la tête de la compagnie. Mon poste est maintenant occupé par Chase Carey , avait en effet indiqué Bernie Ecclestone au Magazine Auto Motor und Sport, en ajoutant qu’on lui avait offert le poste de Président honoraire».

Il précisait encore :

« J’ai ce titre, sans savoir ce que ça veut dire »

Sans grande surprise, on apprenait donc quelques heures plus tard, qu’il était effectivement bien démis de ses fonctions et remplacé par Chase Carey.

Le groupe américain indique encore que le rachat de la F1, s’est effectué sur la base de 8 milliards de dollars. Et qu’elle a offert et proposé aux équipes de GP. d’en devenir actionnaires.

Rappelons que le groupe Liberty Media est contrôlé par l’homme d’affaires Américain John Malone, 75 ans, et investit dans le monde du sport et du divertissement.

Liberty Media, basé à Englewood, au Colorado et qui appartient donc au milliardaire John Malone, a obtenu cette semaine l’accord de ses actionnaires et de la FIA. (Fédération Internationale de l’Automobile) pour racheter la Formule 1, auparavant aux mains du fonds d’investissement CVC Capital Partners par le biais de la holding Delta Topco.

Chase Carey, déjà nommé président depuis le début de l’hiver, a donc été officiellement nommé directeur exécutif de la F1, en remplacement de Bernie Ecclestone, lequel étant lui nommé au poste de président honoraire. un titre visiblement simplement honorifique !

Le Britannique désormais âgé de 86 ans -il est né le 28 octobre 1930- cède donc son fauteuil de grand dirigeant de la Formule 1, après 40 ans de règne sans partage depuis la création au début des années 80 de la toute puissante FOCA (Formula One Constructors Association) à Chase Carey, l’ancien bras droit de Rupert Murdoch, chez 21st Century Fox et actuel président de la Formula One Group, une entité créée par le groupe américain Liberty Media après qu’il eût acheté en septembre les droits commerciaux de la F1 de CVC Capital Partners.

C’est assurément une page des Grands Prix qui se tourne et un album qui se referme sur quatre décennies Ecclestone, au cours de laquelle l’ancien petit mécanicien, a fait des patrons des équipes, eux-mêmes d’anciens mécanos ou petits pilotes des milliardaires.

Plus tard, en début de nuit et une fois l’officialisation de l’arrivée de Chase Carey, Bernie a déclaré dans un communiqué :

Je suis fier du business que j’ai mis en place au fil de ces quarante dernières années, et de ce que j’ai accompli en F1. J’aimerais remercier tous les promoteurs, équipes, sponsors, médias avec lesquels j’ai travaillé. Je suis ravi que la F1 ait été acquise par Liberty et que le groupe ait l’intention d’investir massivement pour le futur de la discipline.

Enfin selon certaines rumeurs, il se murmure que Ross Brawn, l’ancien directeur technique des équipes Ferrari et Mercedes, également sacré Champion du Monde en 2009 avec une monoplace dénommée BRAWN GP et que pilotait le Britannique Jenson Button, deviendrait l’adjoint de Chase Carey chez Liberty pour la F1

 

JOHN ROWBERG

Photos :
AutoNewsInfo et DR.

 

Evenements F1 Personnalités

About Author

gilles