VICTOIRE DU COLOMBIEN JUAN PABLO MONTOYA À MIAMI, DANS LA ‘COURSE DES CHAMPIONS’.

 

 


RACE-OF-CHAMPIONS-017-MIAMI-Victoire-finale-du-Colombien-Juan-Pablo-MONTOYA-Le 21 janvier

 

Le pilote spécialiste de l’Indycar, après avoir roulé auparavant en Formule 1 et en Nascar, Juan Pablo Montoya s’est imposé ce week-end en truiomphant dans la ROC. (Race of Champions).

Montoya l’emporte en devançant en finale le Danois Tom Kristensen… ‘Mister Le Mans’ avec ses neuf succès décrochés dans la Sarthe.

Bien que battu pendant les manches qualificatives par le Brésilien Felipe Massa, le Colombien est ensuite parvenu à se qualifier et à se hisser jusqu’à la finale en éliminant d’abord successivement l’Allemand Pascal Wehrlein, pilote de F1 et le Norvégien Petter Solberg, l’ancien double Champion du Monde en Rallye et en Rallycross.

Puis par la suite, Juan Pablo a d’une part gagné deux des trois manches des quarts de finale face à Travis Pastrana, avant de récidiver en demi-finale face à Massa sur le même score.

Enfin, rebelote en finale face à Tom Kristensen.

 


COURSE-DES-CHAMPIONS-2017-Vainqueur JUAN PABLO MONTOYA-le-21-janvier

 

Questionné une fois assuré de sa victoire, l’ancien pilote du Team Penske, confiait :

«Sincèrement je regrette de ne pas avoir participé plus tôt à cette compétition. C’est une épreuve, où on s’amuse, rien  voir avec les vraies courses où il faut s’appliquer»

Et il précisait :

« J’ai bénéficié des conseils de David Coulthard qui m’a bien expliqué où je devais changer les vitesses avant la finale car je n’en avais aucune idée ! »

Avant de conclure :

« J’ai dû franchement avoir bien de la chance »

Quant à Tom Kristensen le finaliste précisait :

« Je suis satisfait d’avoir une nouvelle fois atteint la finale. Et si je suis en retraite depuis deux ans, je reste un pilote car cela a toujours été ma raison de vivre. Tu restes pilote et tu fournis naturellement constamment le meilleur de toi quand on est invité à la Race of Champions !»

Parmi les autres pilotes rapidement éliminés, citons, Sebastian Vettel, Alexander Rossi, David Coulthard et Jenson Button.

Et comme cette année et pour la toute première fois, cette ROC., se disputait sur le sol Américain, Frédrik Johnsson, le promoteur avait invité une flopée de pilotes, outre Montoya, roulant aux USA., en Indycar et Nascar, tels Helio Castroneves, Ryan Hunter Reay, Scott Speed, Tony Kanaan, James Hinchcliffe et Kurt Busch.

 

Peter GRISWOLD
Photos :
ROC

Sport

About Author

gilles