SÉBASTIEN OGIER REMPORTE LE ‘RALLYE MONTE CARLO’ AU VOLANT DE SA FORD FIESTA M-SPORT.

 

 

WRC-2017-Monte-Carlo-6-Michel-NANDAN-le-patron-de-l’équipe-HYUNDAI-félicite-OGIER-à-son-arrivée-au-parc-fermé-sur-le-port-de-MONACO-Photo-Jean-François-THIRY.

 

Ce dimanche 22 janvier 2017, le quadruple Champion du Monde en titre, le Français Sébastien Ogier s’est imposé en Principauté, remportant pour la cinquième fois, après ses précédents succès décrochés en 2009, 2014, 2015 et 2016, le célèbre ‘Rallye Monte Carlo’, avec sa nouvelle monture, la Ford Fiesta RS du Team Britannique M-Sport de Malcolm Wilson.

 


WRC-2017-Monte-Carlo-les-vainqueurs-OGIER-INGRASSIA-accueillis-sur-le-podium-Princier-par-son-ALTESSE-le-PRINCE-ALBERT-et-Jean-TODT-le-Président-de-la-FIA.-Photo-Jean-François-THIRY

 

À l’arrivée en Principauté en fin de matinée, après l’annulation de l’ES16 et à l’issue de l’ultime spéciale, l’ES17 celle du second passage dans La Bollène-Vésubie – Peira Cava et le Power Stage, longue de 21,36 km, le duo Ogier-Ingrassia précède finalement la Toyota Yaris WRC de son ancien coéquipier chez VW, le Finlandais Jari-Matti Latvala.

 

WRC 2017 MONTE CARLO – LATVALA-ANTTILA et leur Toyota Yaris WRC terminent seconds – Photo Jean-Francois THIRY

 

Lequel in extremis, termine second après les ennuis de moteur rencontré dimanche matin par l’autre pilote M-Sport, l’Estonien Ott Tänak en début de journée et qui a dû lâcher sa belle seconde place. Mais qui complète néanmoins le succès de l’Équipe M-Sport en conservant fort heureusement la troisième place du podium amplement méritée.

Derrière ce trio, on pointe dans l’ordre, l’Hyundai i20 Coupé de l’Espagnol Dani Sordo, suivi de la DS3 WRC Citroën de l’Irlandais Craig Breen qui complète le Top 5.

 

WRC 2017 Monte Carlo – Les vainqueurs du WRC 2 – MIKKELSEN-JAEGER Skoda Fabia R5 – Photo Jean-François THIRY.

 

Suivent, la Ford Fiesta du jeune Anglais Elfyn Evans puis le Norvégien Andreas Mikkelsen ex pilote de l’écurie VW au côtés d’Ogier et Latvala et qui remporte lui au volant de sa Skoda Fabia R5, le WRC 2.

Ensuite, on pointe une autre Skoda Fabia du Tchèque Jan Kopecky de retour d’Amérique du sud et du Dakar excellent huitième devant la Citroën C3 du Français Stéphane Lefebvre, qui devance son compatriote Bryan Bouffier qui termine dixième avec a Ford Fiesta R5.

Derrière, on trouve Pontus Tidemand, Éric Camilli et Quentin Gilbert.

 


WRC-2017-Monte-Carlo-L’HYUNDAI-i0-Coupé-de-NEUVILLE-GILSOUL-remporte-la-POWER-STAGE-au-TURINI-ce-22-Janvier-Photo-Jean-François-THIRY

 

À retenir encore la victoire dans la dernière spéciale, l’ES17, la Power-Stage du héros malheureux, le Belge Thierry Neuville qui l’emporte au volant de sa Hyundai i 20 Coupé WRC en 14’14.4 empochant les cinq précieux points, précédant dans l’ordre la Citroën C3 WRC du Français Stéphane Lefebvre, second à 30.1 et la Toyota Yaris WRC du Finlandais Juho Haninen troisième, lui à 55 secondes.

 


WRC-2017-Monte-Carlo-portrait-Sébastien-OGIER-photo-Jean-François-THIRY

 

Sur la Place du Palais Princier, ce dimanche après-midi, et avant d’être une fois encore chaleureusement félicité par son Altesse le Prince Albert de Monaco, Ogier confiait :

«Évidemment après ce 4éme succès consécutif ici, je me sens super bien. Il y avait au départ tellement de choses nouvelles, mais quelque chose ne change pas  nous sommes toujours et encore les vainqueurs du rallye Monte-Carlo, c’est quelque chose qui ne me lassera jamais. Nous étions confrontés cette année à l’une des épreuves les plus difficiles, certainement la plus compliquée de notre génération de pilotes. Quand je suis arrivé cette semaine à Monaco, je savais qu’il pouvait se passer quelque chose, car c’est le Monte Catl’. Être assis à cette place du vainqueur, est une grande surprise, je suis très heureux pour toute l’équipe. Vraiment, je dois remercier spécialement tout le staff. Nous n’aurions jamais pu gagner s’ils n’avaient pas développé une voiture performante avant que j’arrive dans l’équipe.»

Au sujet de sa nouvelle voiture, la Ford Fiesta, il lâche :

«Il est encore un peu tôt pour juger de la performance de tous nos concurrents, car il est difficile de savoir qui a fait la différence et envisager une éventuelle domination. C’est un bon signe pour le Championnat et une bonne chose pour notre sport. J’espère que les performances de chacun seront encore similaires, mais j’espère aussi que nous continuerons de cette manière en gagnant. J’adore la Suède, c’est un rallye que j’ai gagné plusieurs fois et je l’attends avec impatience. Dans le passé, la Fiesta a toujours été forte en Suède et je ne vois pas ce qui me permettrait de ne pas être confiant avant d’y aller prochainement. »

Concernant son état d’esprit avant d’attaquer ce dimanche matin la dernière étape, le Gapençais explique :

«Nous disposions d’une bonne marge d’avance ce matin et j’étais assez confiant. Mais pour une première course avec la voiture, tout le monde était je le reconnais un peu stresser. Surtout que dés la première spéciale ce matin, nous avons soudainement appris qu’Ott -son coéquipier- avait un problème et nous avons eu peur que ça nous arrive aussi. J’espérais vraiment qu’il puisse rejoindre l’arrivée, il a vraiment mérité d’être ici. La dernière spéciale était difficile, les autres étaient sympas et j’ai pu m’amuser en pilotant. Mais le dernier passage du Turini était compliqué, nous avons démarré dans les pires conditions et nous savions qu’il n’y avait aucune chance de jouer les points de la Power Stage donc nous avons décidé d’assurer pour rejoindre l’arrivée.»

Enfin, questionné sur ses rapport avec son nouveau patron, Malcolm Wilson, Ogier précise :

«Jusqu’à présent, nous avons eu un magnifique départ, je suis sûr que ce genre de résultat aide pour débuter et entamer n’importe quelle relation. C’était assez étrange quand nous sommes arrivés à Monte-Carlo, fêter cette victoire avec tout le monde et féliciter des hommes que je ne connais pas tous encore dans le Team. Mais je pense que triompher ne peut que favoriser notre entente. Et je suis certain que nous aurons vite bien d’autres succès ensemble.»

Prochain rendez-vous du 9 au 12 février au Rallye de Suède.

 

Christian COLINET


Photos :

Jean François THIRY

WRC-2017-Monte-Carlo-le-podium-au-moment-des-hymnes-Photo-Jean-François-THIRY

CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL DU 85ème ‘MONTE CARLO’

1 – Ogier-Ingrassia (Ford Fiesta WRC) en 4h00’03”6

2 – Latvala-Anttila (Toyota Yaris WRC) à 2’15”0

3 – Tanak-Jarveoja (Ford Fiesta WRC) à 2’57”8

4 – Sordo-Marti (Hyundai i20 WRC) à 3’35”8

5 – Breen-Martin (Citroën DS3 WRC) à 3’47”3

6 – Evans-Barritt (Ford Fiesta WRC) à 6’45”0

7 – Mikkelsen-Jaeger (Skoda Fabia R5) à 9’32”7

8 – Kopecky-Dresler (Skoda Fabia R5) à 12’58”1

9 – Lefebvre-Moreau (Citroën C3 WRC) à 14’43”8

10 – Bouffier-Giraudet (Ford Fiesta R5) à 16’09”4


WRC 2017- Retour triomphal en Principauté pour la FORD FIESTA RS M Sport d’OGIER-INGRASSIA – Photo Jean François THIRY.

CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DU MONDE DES PILOTES

1.Ogier : 25 points – 2.Latvala : 18 – 3.Tanak  et Sordo : 15 – 5.Breen et Evans : 10 – 7.Mikkelsen et Lefebvre : 6 -9.Neuville : 5 – 10.Kopecky : 4 – 11.Hanninen : 3 -12.Bouffier : 1 point.

 


WRC-2017-Monte-Carlo-Malcom-WILSON, le patron de l’équipe FORD M-Sport -Photo-Jean-François-THIRY.

CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DU MONDE DES CONSTRUCTEURS

1.Ford M-Sport : 40 points -2.Toyota Gazoo Racing : 24 pts – 3.Hyundai Motorsport : 20 pts – 4.Citroën Total Abu Dhabi : 10 pts.

WRC-2017-Monte-Carlo-Podium-avec-OGIER-LATVALA-et-TANAK-Photo-Jean-François-THIRY

WRC-2017-Monte-Carlo-Arrivée-sur-le-Port-de-MONACO-des-héros-malheureux-les-pilotes-HYUNDAI-NEUVILLE-GILSOUL-Photo-Jean-François-THIRY

 


WRC-2017-Monte-Carlo-Arrivée-en-Principauté-de-DUMAS-DE-TURCKHEIM, les vainqueurs du GTR avec leur Porsche-Photo-Jean-François-THIRY.


WRC-2017-Arrivée-en-Principauté-d’ASTIER-le-vainqueur-du-groupe-WRC-3-Photo-Jean-François-THIRY.


WRC-2017-MONTE-CARLO-LATVALA-ANTTILA-Toyota-Yaris-WRC- 2ème -Photo-Jean-Francois-THIRY.


WRC 2017 Monte Carlo – Arrivée en Principauté de TANAK-JARVEOJA Ford Fiesta WRC – 3ème -Photo Jean-François THIRY


WRC-2017-Monte-Carlo-Arrivée-en-Principauté-de-SORDO-MARTI-Hyundai-I20-coupé-WRC- 4ème -Photo-Jean-François-THIRY

WRC-2017-Monte-Carlo-Arrivée-en-Principauté-de-BREEN-MARTIN-Citroën-DS3-WRC- 5ème – Photo-Jean-François-THIRY


WRC-2017-Monte-Carlo-Arrivée-en-Principauté-ce-22-janvier-de la FORD d’Elfyn EVANS- 6ème -Photo-Jean-François-THIRY


WRC-2017-Monte-Carlo-Arrivée-en-Principauté-de-KOPECKY-DRESLER-Skoda-Fabia-R5- 8ème -Photo-Jean-François-THIRY


WRC-2017-Monte-Carlo-Arrivée-en-Principauté-de-LEFEBVRE-MOREAU-Citroën-C3-WRC-9ème -Photo-Jean-François-THIRY


WRC-2017-Monte-Carlo- Arrivée en Principauté de la TOYOTA YARIS de Juho HANNINEN-Brillant 3ème de la POWER Stage au TURINI -Photo-Jean-François THIRY.

 

WRC

About Author

gilles