L’HYUNDAI DE THIERRY NEUVILLE EN TÊTE DU ‘MONTE CARLO’ DEVANT LA FORD D’OGIER.

 


WRC-2017-Monte-Carlo-Les-quatre-constructeurs-au-départ-de-MONACO-Photo-Jean-François-THIRY

 

Après s’être élancés depuis la Place du Casino de Monaco, les concurrents ralliaient Gap en effectuant deux épreuves spéciales.

Ce jeudi soir dans la nuit, départ à 22 Heures 57 du premier concurrent, Sébastien Ogier, la seconde spéciale, L’ES2 celle dénommée Bayons-Breziers premier passage et longue de 25,49 km, a été à nouveau comme la précédente -finalement annulée après la sortie de route de la Hyundai du Néo-Zélandais Hayden Paddon- également remportée par la Hyundai i20 Coupé des Belges Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul en 15’01.1 devant la Ford Fiesta RS M-Sport des quadruples Champions du Monde en titre, les Français Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, seconds en 15’08.9, à 7.8

 


WRC 2017 Monte Carlo OGIER-INGRASSIA les premiers à s’élancer -Photo Jean-François THIRY.

 

Suivent dans l’ordre, et bien que parti loin en 18ème position, le Finlandais de l’Équipe Toyota, Juho Hänninen, navigué par Kaj Lindström qui décroche un sensationnel troisième chrono au volant de la nouvelle Yaris WRC, en 15’16.1, à 15.0

 

WRC 2017 MONTE CARLO La C3 CITROËN de KRIS MEEKE.

 

Et ce devant la première Citroën, la C3 des Britanniques Kris Meeke et Paul Nagle, quatrièmes eux, en 15’16.9, à 15.8

 


WRC-2017-Monte-Carlo-TÄNAK-JARVEOJA-Ford-Fiesta-WRC-photo-Jean-François-THIRY.

 

Ensuite, on pointe la seconde Ford Fiesta RS M-Sport des Estoniens Tänak et Järveoja en 15’20.5, à 19.4, encore une Ford Fiesta du jeune Anglais Elfyn Evans en 15’22.1 à 21 et la deuxième Citroën, la DS3 WRC type 2016, de l’Irlandais Craig Breen associé à Scott Martin en 15’26.5, à 25 .4

 

WRC-2017-Monte-Carlo-SORDO-MARTI-Hyundai-I20-photo-Jean-François-THIRY

 

Puis l’autre Hyundai i20 Coupé, celle de l’équipage Espagnol, formé de Dani Sordo et Marc Marti en 15’27.7, à 26.6, suivi de la Toyota Yaris des Finlandais, Jari-Matti Lattvala et Miikka Anttila, en 15’29.5, à 28.4

Pour sa part, Stéphane Lefebvre qui pilote la seconde Citroën C3 WRC, il était signalé arrêté et après seulement cinq kilomètres visiblement à cause d’un problème mécanique. On apprendra, par la suite, que ce fut un souci de transmission !

 


WRC 2017 Monte Carlo – LEFEBVRE-MOREAU Citroën C3WRC – Photo Jean-François THIRY.

 

En WRC-2, le Norvégien Andreas Mikkelsen ex pilote VW aux côtés d’Ogier et de Latvala, signe le dixième chrono au volant de sa Skoda Fabia R5, le meilleur temps de sa catégorie en 15’59.5, devant son coéquipier, le Tchèque Jan Kopecky son dauphin, de retour du Dakar, à 4.8 et la Hyundai i20 R5 du Hollandais Kevin Abbring

Le Top 5 étant complété par les Ford Fiesta R5 des Français Éric Camilli et Bryan Bouffier.

À retenir la vingt-deuxième place de cette spéciale de la Fiat Abarth 124RGT du tandem François Delecour-Dominique ‘Doumé’ Savignoni, à 2’45.9

 


WRC-2017-Monte-Carlo-La C3 WRC CITROËN de Kris MEEKE au départ de MONACO-Photo-Jean-François-THIRY

 

Au Classement Général Provisoire cette nuit à Gap, Thierry Neuville devance Ogier de 7.8 et Hanninen de 15

Neuville qui confiait :

« C’était OK. Peut-être que la voiture est encore trop souple, elle bouge beaucoup. Je n’aime pas trop ça mais j’ai essayé de faire de mon mieux. »

Quant à Ogier, il expliquait :

« Les conditions étaient difficiles, ce n’était pas évident de débuter comme ça de nuit. Ce n’était pas une mauvaise spéciale, je suis très content de la voiture mais c’était assez glissant. Peut-être que j’ai été trop prudent à certains endroits. »

Cependant que Kris Meeke, lui lâchait :

« C’était assez difficile, je suis resté prudent, j’ai été propre. C’était difficile de voir où c’était glissant ou non. »

 

LA PREMIÈRE SPÉCIALE ANNULÉE SUITE À L’ACCIDENT DE L’HYUNDAI D’HAYDEN PADDON…


WRC-2017-MONTE-CARLO-L’HYUNDAI-i-20-Coupé-de-Thierry-NEUVILLE.

 

Auparavant, ce jeudi soir, la 1ère épreuve spéciale du ‘Rallye Monte Carlo’, retransmise en direct par nos confrères de l’Équipe TV, avait été annulée et ce à la suite de la sortie de route de l’Hyundai du Néo-Zélandais Hayden Paddon.

Quatrième pilote à s’élancer sur le parcours de cette ES1, celle entre Entrevaux-Val de Chalvagne et Ubraye et longue de 21,25 km, Hayden Paddon est soudainement parti à la faute dans la dernière partie de cette spéciale d’ouverture du ‘Rallye Monte Carlo’.

 

WRC-2017-MONTE-CARLO-L’HYUNDAI-I0-Coupé-de-HYDEN-PADDON-partie-en-tonneau-et-immobile-au-milieu-de-la-route-en-pleine-spéciale-N°1 -Image L’Équipe TV.

 

Immobilisée sur le côté droit après un tonneau, l’Hyundai i20 WRC. de Paddon bloquant la route, la direction de course a rapidement décidé d’annuler cette spéciale inaugurale. Rapidement l’équipe Coréenne Hyundai faisait savoir que ni le pilote, ni le co-pilote ne furent blessés.

Juste avant, c’est une autre Hyundai celle du Belge Thierry Neuville qui avait signé le meilleur temps provisoire en 12’10.2, devant la Ford Fiesta RS M-Sport du Français quadruple Champion du Monde en titre, Sébastien Ogier, classé à sept dixièmes en 12’10.9.

À retenir que ces deux chronos respectifs sont inférieurs de… dix secondes au meilleur temps réalisé l’an dernier sur cette même spéciale, preuve du gain de puissance des nouvelles WRC !

Selon les premières informations, un spectateur pourtant bien positionné, en hauteur, au dessus de la route, aurait été touché par cette sortie de route après avoir glissé sur la neige et chuté en contrebas. Obligeant les pilotes qui arrivaient à ralentir, étant prévenus par d’autres fans.

Plus tard dans la nuit on apprenait que ce spectateur, un Espagnol âgé de 50 ans prenait des photos.

Il a été grièvement blessé, se trouvant en arrêt cardio-respiratoire, rapidement secouru par d’autres spectateurs, avant d’être évacué, par un hélicoptère de la Sécurité Civile, vers l’Hôpital Pasteur de Nice.

Plus tard, à 1 Heure 18′, l’ACM. (Automobile Club de Monaco) nous annonçait tristement la terrible nouvelle du décés de ce spectateur…

 

Christian COLINET
Photos :
Jean François THIRY

 


WRC-2017-Monte-Carlo-Éric-CAMILLI-Ford-Fiesta-R5-Photo-Jean-François-THIRY

 

WRC 2017 Monte Carlo – DELECOUR-SAVIGNONI – La FIAT ABARTH 124 RGT – Photo Jean-François THIRY

 

 

WRC

About Author

gilles