LES ‘LADA VESTA’ DE RETOUR SUR LES GRILLES DU WTCC. EN 2017 !

 

WTCC-2016-MOSCOU-LES-LADA.

 

Selon certaines informations qui circulent en Allemagne, il se dit que l’écurie Lada qui avait annoncé son retrait du WTCC. en 2017, pourrait bien, finalement être de retour sur la grille.

Viktor Shapovalov devrait en effet obtenir le droit de récupérer les Lada Vesta et les aligner en course cette année mais désormais à titre d’équipe privée et non plus directement engagées et soutenues par la maison mère de Togliatigrad..

L’équipe a participé en tant qu’écurie privée avec les Russes du Bears Racing en 2008, avant de devenir l’équipe d’usine Lada, un an plu tard à partir de 2009.

 

WTCC-2014-MACAO-Les LADA avec-HUFF-qui-remporte-la-seconde-course-le-16-novembre

 

Un accord entre le promoteur Eurosport Events et Shapovalov est en train d’être conclu permettant à l’équipe Lada de revenir sur le grilles à côté des Teams usine de Honda et Volvo, et aux côtés des équipes privées faisant rouler des Citroën C-Élysée et des Chevrolet Cruze.

Alan Gow, le responsable de la Commission Touring Car à la FIA., a fait avoir que le Championnat devrait très probablement démarrer avec un minimum de 16 voitures cette saison, avec la présence de deux Lada.

 

WTCC2016-MOSCOU-La-joie-des-pilotes-LADA-avec-un-triplé-aux-chronos-et-deux-doublés-en-course

 

Sans le soutien financier de Lada et de la compagnie pétrolière appartenant à l’État, Rosneft, pas certain que les pilotes de la saison 2016 puissent être conservés et alignés.

Et notamment l’ancien Champion du Monde Italien Gabriele Tarquini ou  le très rapide Néerlandais Nicky Catsburg , cependant que le Français Hugo Valente s’était séparé de l’équipe à la fin de l’année dernière.

Et qu’il semble qu’il ait remisé son casque pour maintenant entamer sa reconversion dans l’entreprise familiale de ravalements des monuments et façades en France.

Alors qui pilotera les deux Lada Vesta ?

On ne devrait pas tarder à le savoir.

 

François LEROUX

Photos :
WTCC. et TEAM DPPI.

 

 

WTCC

About Author

gilles