‘MÉDIAPART’ S’INTERROGE SUR LES FONDS DE GÉRARD LOPEZ… QUI VIENT DE RACHETER LE LOSC. !

 

Gérard LOPEZ à l’époque où il dIrigeait l’équipe LOTUS RENAULT de F1

Gérard Lopez, à la tête du LOSC., le club de football de Lille, celà interpelle dans le monde de la Formule 1 !

Car Gérard Lopez, n’est autre que l’homme qui a conduit et mené l’écurie Lotus de Grand Prix, à la faillite au cours de la saison 2015, l’obligeant à quitter l’univers des GP par la petite porte, lui qui un an auparavant, s’était montré incapable de régler ses émoluments, contrats et primes, à l’un de ses deux pilotes, l’ancien Champion du Monde de Formule 1, le Finlandais Kimi Räikkonnen, sacré en 2007, qui bien avant la fin du Championnat du Monde avait fini par claquer la porte et qui depuis s’est bien recasé et pas n’importe où chez… Ferrari !

Déjà l’été dernier lorsque cet homme d’affaires d’origine espagnole mais vivant au Luxembourg, qui visait d’abord le rachat de Lens, puis ensuite carrément celui de l’OM., ce qu’après enquête sur ses affaires, les conseillers de Margarita Louis Dreyfus, avaient vivement déconseillé, à la veuve de Robert Louis Dreyfus et propriétaire du club Phocéen, laquelle avait alors rapidement catégoriquement dit NIET, dans les paddocks des GP, les patrons des grandes écuries de F1, s’étaient montrés plutôt perplexes…

Lui qui s’était montré incapable en 2014 et 2015, de régler les moindres factures, à la tête de l’Olympique de Marseille !

Depuis après s’être vu dire NON par le Football Club de Lens d’abord et enuite par l’OM., il s’est donc tourné vers une autre solution et porté acquéreur du LOSC. qu’il a racheté à Michel Seydoux.

Et du coup, Médiapart a enquêté !

Et les résultats sont sans surprise… extrêmement préoccupants !

Qu’on en juge :

Si l’on en croit Médiapart, généralement plutôt bien informé et renseigné,

« Lopez  aurait fait appel à une société offshore basée aux îles Vierges britanniques, un célèbre paradis fiscal.  pour racheter le LOSC. »

Et Médiapart, comme toujours dans ses enquêtes, d’apporter des précisions. Et là surprise :

« L’ancien patron de l’équipe Lotus en F1 a bien racheté le club Nordiste, via une holding dénommée Chimera Consulting, et immatriculée, elle à Honk Kong. »

Et Médiapart de se faire encore plus précis :

« Cette même compagnie Chimera appartiendrait à une société offshore, Incredible Wealth, et bien enregistrée aux îles Vierges britanniques. »

Et Médiapart, poursuit et précise encore :

« L’examen des comptes montre que Lopez n’injecte pratiquement jamais de cash dans ses affaires. Et, lorsqu’il investit, c’est soit avec l’argent des autres, soit en s’endettant, sans qu’on sache jamais d’où vient l’argent.»

Troublant…

Affaire à suivre !
 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAM LOTUS

 

 

Evenements F1 Personnalités

About Author

gilles