PETERHANSEL : ‘MA VICTOIRE S’EST JOUÉE SUR UNE CREVAISON DE LOEB VENDREDI’.

 


DAKAR 2017 – Le triomphe des pilotes PEUGEOT aux trois premières places

 

Treizième succès sur le Dakar pour le pilote Français Stéphane Peterhansel, qui avec son navigateur Jean-Paul Cottret, à nouveau au volant de son 3008 DKR Peugeot (modèle 2008 DKR en 2016), remporte et comme l’an dernier cette édition 2017, triomphant devant ses équipiers, Sébastien Loeb et Cyril Desprez.

Les trois pilotes de la Dream-Team offrant à la marque Sochalienne un sensationnel triplé.

Loeb qui ce samedi décroche sa cinquième victoire d’étape, sur les 64 km de l’ultime spéciale disputée autour de Rio Cuarto.

À Buenos-Aires, ce 14 janvier Stéphane Peterhansel remporte son treizième ‘Dakar’, son septième succès en autos, après avoir auparavant gagné à six reprises en autos.

Rappelons ses précédentes victoires :

En auto : 2004, 2005, 2007, 2012, 2013 et 2016.

Et les six au guidon d’une moto : 1991-1993, 1995, 1997 et 1998.

Exploits qui constituent deux records difficiles à égaler voire surtout à battre !

Peter devance Loeb, victorieux de cinq étapes, de 5 minute 13 secondes et Despres de 33 minutes 28 secondes.

Il s’agit du deuxième triplé de l’histoire pour la firme Peugeot après celui de l’édition 1990, avec la victoire de la 405 d’Ari Vatanen devant celle de Bjorn Waldegard et la 205 d’Ambrosino.

 

DAKAR-2017-Le-3008-DKR-de-Stephane-PETERHANSEL-le-vendredi-13-Janvier

La domination sans partage du Lion !

 

C’est un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître…

Un temps où les concurrents du… Dakar, à l’époque où l’épreuve née de l’imagination de l’inoubliable Thierry Sabine, se nommait Paris-Dakar, tentaient de se frayer un chemin dans les pistes des déserts Africains.

Un temps où le parcours débutait fastueusement à Paris pour rejoindre la capitale du Sénégal et où les 405 et les 205 Turbo 16 de chez Peugeot, trustaient tous les honneurs.

À l’époque, depuis la toute première victoire en janvier 1987 d’une lionne, la redoutable 205 Turbo 16, avec la paire formée du brillant rallyman, le Finlandais Ari Vatanen associé au journaliste, le commentateur des Grand Prix sur TF1, Bernard Giroux, lequel allait trouver la mort quelques mois plus tard, le dimanche 23 aout dans l’accident de l’Offshore Colibri, en compagnie de Didier Pironi et de Jean-Claude Guénard, jusqu’à ce premier triplé en 1990,  personne ne résistait à Ari et à ses équipiers des Peugeot !

 

DAKAR-2017-Le-3008-DKR-de-Stéphane-PETERHANSEL

 

Vingt-sept ans plus tard, Peugeot rugit toujours. La voiture s’est musclé et modernisé avec cette surpuissante et sacrément performante 3008 DKR et le casting a été renouvelé avec Stéphane Peterhansel, désormais 13 fois vainqueur du Dakar, Sébastien Loeb, le brillantissime touche-à tout de tout ce qui roule et possède un moteur et Cyri Desprez, lui aussi comme ‘Mister Dakar’, ancien motard au brillant palmarès, cinq victoires sur le Dakar et remarquablement reconverti au pilotage auto, en témoigne son succès en juillet dernier sir le Silk Way entre Moscou et Pékin.

Comme en 1990, Peugeot s’est donc en cette année 2017, offert un sensationnel triplé avec sa Dream-Team, composée de Peterhansel, Loeb, Despres.

La joie des 88 membres du team, qui s’était réuni sur le terrain verdoyant de Rio Cuarto, terme de la dernière spéciale ce samedi après-midi, était intense.

Pour eux, la journée était aussi légère que le vent frais qui balaie enfin le dernier bivouac de cette 39ème édition.

Et pour cause, l’écurie Française n’a pas eu à mettre en place de consigne de course entre ses pilotes.

 


DAKAR 2017 Stéphane PETERHANSEL

 

Stéphane Peterhansel, vainqueur pour la 13ème fois du Dakar, confiait ce samedi aprés sa nouvelle victoire à Buenos-Aires :

«Ce n’était pas gagné d’avance car il y avait au départ sept ou huit pilotes capables de gagner et une grosse concurrence interne chez Peugeot. Avec Sébastien, cela a été un duel sous haute tension, ça a roulé vite en permanence. C’est un champion très rapide, qui sait gérer des courses en tête et ne se laisse pas impressionner.»

Et il précise :

« Peugeot ne nous a donné aucune consigne de course, ce qui est très fair-play car nous avions les mêmes armes pour nous battre. Ça s’est joué sur une crevaison vendredi et c’est probablement là que se décide la victoire du Dakar.»

Et Peter conclut :

« Mais ma tactique, c’était bien d’obliger Sébastien à rouler à 100 % de ses possibilités. À partir de ce moment-là, il s’exposait à faire des erreurs et c’est ce qui s’est produit, donc ce n’est pas de la chance.»

 

DAKAR 2017 – Sébastien LOEB.

 

De son côté, son dauphin, auteur d’une course magnifique, en témoigne ses cinq succès en spéciale, Sébastien Loeb, enchaînait :

«Nous avons commis plusieurs erreurs de navigation mais on s’en est bien sortis sur un Dakar aussi compliqué que l’était celui-là. On a connu un petit problème mécanique qui nous a fait perdre du temps au début et ensuite  on a cravaché pour tenter de rattraper le temps perdu. Finir deuxième pas très loin, c’est sûr qu’au niveau de la vitesse, on était au-dessus et lorsqu’on attaquait fort, on arrivait à faire des écarts importants. On a donc le potentiel pour y arriver. Je ne pense pas que je vais faire autant de Dakar que Peterhansel mais l’objectif c’est de réussir à le gagner un jour. Ce n’était que mon deuxième, il va falloir persévérer.»

 

DAKAR-2017-PETERHANSEL-et-LOEB-les-deux-leaders

 UN PALMARÈS EN OR MASSIF

 

Ce triplé réalisé par le Team Peugeot Total enrichie le palmarès déjà impressionnant de PEUGEOT au Dakar. Il s’agit de la sixième victoire de la Marque dans cette épreuve en sept participations et de son deuxième triplé.


DAKAR-2017-Le-3008-DKR-PEUGEOT-de-PETERHANSEL-COTTET-le-13-Janvier

Palmarès de PEUGEOT au Dakar

 

1987 : victoire de Vatanen-Giroux (205 T 16 Grand Raid)

1988 : victoire de Kankkunen-Piironen (205 T 16 Grand Raid)

1989 : doublé Vatanen-Berglund (405 T 16 Grand Raid), Ickx-Tarin (405 T 16 Grand Raid)

1990 : triplé Vatanen-Berglund (405 T 16 Grand Raid), Waldegard-Fenouil (405 T 16 Grand Raid), Ambrosino-Baumgartner (205 T 16 Grand Raid)

2016 : victoire de Peterhansel-Cottret (PEUGEOT 2008DKR)

2017 : triplé de Peterhansel-Cottret, Loeb-Elena et Despres-Castera (tous sur PEUGEOT 3008DKR)

 

Antoine GRENAPIN
Photos :
ASO DPPI – PEUGEOT RED BULL

 

3DAKAR-2017-Le-3008-DKR-de-Sébastien-LOEB-

DAKAR-2017-Le-3008-DKR-de-Cyril-DESPREZ-et-David-CASTERA-le-13-Janvier-

Dakar Rallye Raid

About Author

gilles